La femme algérienne demeure un "des garants de la stabilité du pays" (Président Bouteflika) 

Publié le : jeudi, 08 mars 2018 14:32   Lu : 791 fois
La femme algérienne demeure un "des garants de la stabilité du pays" (Président Bouteflika) 

ALGER- Le président de la République Abdelaziz Bouteflika a affirmé que la femme algérienne demeure un "des garants de la stabilité du pays", l'exhortant à redoubler d’efforts pour être à la hauteur des attentes et de la responsabilité qui lui incombe dans la construction de l’avenir de l’Algérie. 

Lors d'une cérémonie organisée à l'hôtel "El Aurassi" à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de la femme, M. Bouteflika a exhorté dans un message lu en son nom par le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Tayeb Louh, la femme algérienne à " redoubler d’efforts pour être à la hauteur des attentes et de la responsabilité qui lui incombe dans la construction de l’avenir de l’Algérie."

Le président de la République a affirmé que la femme algérienne est aujourd'hui "à l'avant-garde des promoteurs de la réforme et demeure un des garants de la stabilité et du progrès de notre pays, elle est aussi appelée à relever les prochains défis et à renforcer les fondements de la société que nous continuerons à bâtir avec détermination et persévérance", une société " authentique et moderne, tolérante et solidaire", fondée sur "l’Etat de droit". 

Le chef de l'Etat a saisi cette occasion pour exhorter la femmes algérienne à accomplir ses devoirs au service de la famille et de la Patrie, à "continuer d'assumer son rôle historique, celui de la sauvegarde  de notre authenticité et l'éducation de nos générations montantes ".

L'Algérie- poursuit M. Bouteflika- "a,  en effet, décidé d'accéder au monde de la technologie, mais nous sommes tous conscients que le monde d'aujourd'hui et ses mécanismes technologiques tendent à servir l'hégémonie des autres civilisations, des civilisations avec lesquelles nous sommes tenus de cohabiter, en préservant notre civilisation et notre identité avec sa triple composante l'Islam, l'arabité et l'amazighité et en consacrant une place à notre pays libéré au prix de sacrifices qui resteront gravés dans notre Histoire nationale et dans l'Histoire du monde contemporain". 


 Lire aussi: Accès à l’emploi: les inégalités entre hommes et femmes persistent


La mission de veiller à la formation et à l'éducation des générations montantes est parmi les devoirs de la femme algérienne, ajoute le président de la République qui a rappelé que le peuple algérien "a fait triompher la concorde civile et la réconciliation nationale sur la discorde (fitna) et la destruction et oeuvré laborieusement à réconcilier les Algériens et Algériennes avec eux-mêmes et avec leur patrie". 

Dans ce cadre, le président Bouteflika a estimé que ce choix "essentiel" inscrit dans la charte de paix et de réconciliation adoptée en toute souveraineté par le peuple algérien, se veut "une halte" qui nous interpelle autant que nous sommes en vue de sa consécration sur tous les plans, et " c'est là qu'intervient le rôle fondamental de la famille et de la mère en particulier pour inculquer nos valeurs ancestrales et le sens civique aux générations montantes", et "renforcer les fondements de l'école, ce qui nous permettra de lutter contre la propagation de la violence dans nos société, les fléaux de la drogue et des dangers qu'ils représentent pour nos générations montantes et pour le cadre de vie que nous ambitionnons d'atteindre ". 

Inculquer la culture de l'effort et du travail à nos enfants et au sein de notre société est parmi les devoirs de la femme algérienne car l'Algérie a besoin aujourd'hui "plus que jamais de promouvoir l’esprit et la culture du travail pour que l’on puisse construire une Algérie digne et fière, affranchie de la dépendance excessive aux hydrocarbures", a souligné le chef de l'Etat.   

 

Media

La femme algérienne demeure un "des garants de la stabilité du pays" (Président Bouteflika) 
  Publié le : jeudi, 08 mars 2018 14:32     Catégorie : Algérie     Lu : 791 foi (s)   Partagez