La réconciliation nationale, un modèle pour les pays confrontés à des problèmes sécuritaires

Publié le : samedi, 10 mars 2018 18:06   Lu : 369 fois

ALGER - Le Secrétaire général du Conseil de la jeunesse arabo-africaine, Awad Hassan Ibrahim, a appelé, samedi à Alger, les pays confrontés à des problèmes sécuritaires à appliquer le modèle algérien de réconciliation nationale, qui a prouvé son efficacité, a-t-il dit, sur les plans politique et économique. 

S'exprimant en marge d'une Conférence arabo-africaine sur le thème "la jeunesse face aux défis de la paix et du développement durable", M. Hassan Ibrahim a affirmé que l'expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme à travers la politique de paix et de réconciliation nationale sera au "cœur" de cette rencontre de deux jours, pour s'inspirer de ce modèle que "tous les pays, notamment les pays arabes et africains doivent appliquer car il a prouvé son efficacité, l'Algérie étant devenu le pays de la paix et de la stabilité, notamment sur les plans politique et économique". 

 Il a ajouté que la conférence se penchera également sur les questions intéressant la jeunesse, à leur tête la migration clandestine, le chômage, le terrorisme, et les questions de la femme, et sera sanctionnée par des recommandations en rapport avec l'expérience algérienne, notamment en matière de lutte contre le terrorisme et de prise en charge de la jeunesse à travers l'accompagnement et les mécanismes de soutien financier. 

Pour sa part, le ministre des Relations avec le parlement, Tahar Khaoua, a mis en avant les efforts importants déployés par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour "la consécration de la  politique de réconciliation en Algérie", devenue aujourd'hui "un modèle dont s'inspire de nombreux pays arabes et asiatiques", rappelant, à ce propos, qu'il "n'y pas de paix et de stabilité sans sécurité". 

Le président du Rassemblement de la jeunesse algérienne pour la solidarité et le développement (Raja), M. Nabil Yahiaoui, a relevé que cette Conférence qui vient "couronner le processus de partenariat engagé entre le Rassemblement et le Conseil de la jeunesse arabo-africaine", examinera plusieurs axes important liés à la jeunesse et aux problèmes et défis rencontrés par cette frange. Elle débâtera également des moyens à même de renforcer la coordination et la promotion de l'action commune pour la consolidation et la promotion de la paix et de la sécurité, a-t-il ajouté. 

Yahiaoui a mis en avant l'importance de la vigilance collective face aux dangers induits par la propagation de la violence, le terrorisme, les guerres civiles, et les conflits internes.

Lors de cette conférence, le président de la République a été honoré "pour ses plaidoyers en faveur des questions de la jeunesse dans les différents foras internationaux et pour l'intérêt particulier qu'il accorde à cette catégorie dans ses politiques à travers les programmes de développement national lancés par Algérie sous sa direction éclairée".

Un panel de spécialistes et d'experts ainsi que des responsables d'organismes officiels et d'organisations régionales venus de près de 30 pays arabes et africains, participent à cette rencontre internationale.

La réconciliation nationale, un modèle pour les pays confrontés à des problèmes sécuritaires
  Publié le : samedi, 10 mars 2018 18:06     Catégorie : Algérie     Lu : 369 foi (s)   Partagez