Menu principal

Menu principal

Le secteur de l'éducation repose sur la gouvernance et la refonte pédagogique

Publié le : mardi, 17 avril 2018 12:32   Lu : 118 fois
Le secteur de l'éducation repose sur la gouvernance et la refonte pédagogique
Photo APS

TIARET - La ministre de l'Education nationale, Nouria Benghabrit, a indiqué lundi lors de sa visite dans la wilaya de Tiaret que le secteur de l'Education nationale reposait sur la gouvernance et la refonte pédagogique pour renforcer la maitrise des outils d'acquisition à même de permettre à l'élève d'acquérir des compétences au regard des défis du 3e millénaire.

Intervenant lors d'une réunion à huis clos avec les directeurs des établissements scolaires et les inspecteurs, la ministre a affirmé que "le secteur de l'éducation repose sur deux axes essentiels en vue d'améliorer la mise en œuvre de la réforme du système éducatif initiée par le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika", ajoutant qu'il s'agit de la gouvernance et de la refonte pédagogique pour renforcer la maitrise des outils d'acquisition scolaire tout en permettant à l'élève d'acquérir des compétences pour faire face aux défis du 3e millénaire".

Elle précisé, en outre, que "ces démarches s'inscrivant dans le cadre de la gouvernance et de la refonte pédagogique consistent en la mise à jour des programmes scolaires à travers la prise d'une décision permettant l'introduction d'un grand nombre d'auteurs algériens dans ces programmes notamment dans le cycle primaire", ajoutant qu'il a été procédé à l'élaboration de "recueils littéraires d'auteurs algériens écrivant en arabe, en tamazight et en langues étrangères ainsi que d'autres œuvres de la littérature maghrébine dans le cadre de la coopération algéro-tunisienne".


Lire aussi: Nécessité de développer les connaissances des élèves en histoire d’Algérie


Dans le cadre des efforts consentis pour atteindre une "école de réussite", le ministère poursuit ses efforts en de refonte pédagogique sur le plan national à travers la réalisation de plusieurs projets, tels que le théâtre scolaire et le lancement de la manifestation "Aklam Biladi".

Il est également question de l'initiative internationale consistant en la participation des élèves algériens au concours international de composition épistolaire pour jeunes 2018 outre le défi de la lecture arabe organisé aux Emirats arabes unis dont la première place est revenu à l'Algérie lors de sa première édition.

Les Emirats arabes unis avaient offert à l'Algérie 350.000 livres et 173 titres, selon la ministre qui a distribué 7000 livres au profit de 5 écoles primaires, 3 CEM et 2 lycées dans la wilaya.

Mme Bengahbrit a donné le coup d'envoi des éliminatoires au niveau wilayal du Prix national "Aklam Bildi" au lycée Mohamed Dib, coincidant avec la célébration de Youm El Ilm (journée du savoir).

Outre l'encouragement de l'élève à la lecture, cette manifestation vise à "améliorer le rendement scolaire et à proposer des alternatives pédagogiques innovantes tout en consacrant l'imagination littéraire chez l'élève durant les premières années de scolarité".


Lire aussi: Le temps est venu pour construire le consensus sur une école de qualité


"Le lancement de l'étape nationale coïncidera avec la journée de l'indépendance et de la jeunesse" a fait savoir Mme. Benghabrit ajoutant qu'il sera procédé à l'organisation d'ateliers du livre et de la lecture avec la participation des 10 premiers vainqueurs des étapes nationales et de wilayas lors de la journée ouverte sur le secteur de l'Education en marge du salon international du livre (SILA) en novembre 2018.

La ministre a visité, par ailleurs, une exposition de travaux pratiques d'élèves dans un nombre d'établissement scolaires  Tiaret et a assisté à la célébration éducative, scientifique et culturelle de la journée du Savoir (Yaoum El Ilm) à la maison de la Culture Ali Maachi.

Le secteur de l'éducation repose sur la gouvernance et la refonte pédagogique
  Publié le : mardi, 17 avril 2018 12:32     Catégorie : Algérie     Lu : 118 foi (s)   Partagez