Menu principal

Menu principal

ALGER- Sept (07) mines de fabrication artisanale ont été détruites jeudi à Tébessa par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), indique vendredi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). "Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a détruit sept (07) mines de fabrication artisanale, le 06 avril 2017 à Tébessa/5 RM", précise la même source. Par ailleurs et "dans le cadre de la lutte contre la contrebande, un détachement de l’Armée nationale populaire et des éléments de la Gendarmerie nationale ont arrêté à Bel Abbès/2 RM et Béchar/3 RM, trois (03) narcotrafiquants et saisi 18,7 kilogrammes de kif traité, tandis qu’un autre détachement de l’ANP à Ghardaïa/4 RM a arrêté quatre (04 ) personnes en possession de 25618 comprimés psychotropes". "A Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar/6 RM, des détachements ont arrêté, en coordination avec les services des Douanes, trente (30) contrebandiers et saisi 7 groupes électrogènes, (04) détecteurs de métaux et 5 marteaux piqueurs", est-il ajouté. "Par ailleurs, les unités des Gardes-frontières de Souk Ahras, Tébéssa et El-Taref/5 RM ont mis en échec des tentatives de contrebande de plus de 11366 litres de carburant", conclut le MDN.
WASHINGTON- L’Algérie est "un partenaire clé" des Etats-Unis dans le domaine sécuritaire, a déclaré jeudi à Washington le coordonnateur pour la lutte antiterroriste au département d’Etat, Justin Siberell, évoquant une nouvelle ère de coopération entre les deux pays. S’exprimant à l’issue de la quatrième session du dialogue algéro-américain sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme, tenue jeudi à Washington, Siberell a précisé que les discussions avec la délégation algérienne, conduite par le ministre des Affaires Maghrebines, de l’Union Africaine et de la Ligue des Etats Arabes, M. Abdelkader Messahel, étaient fructueuses et ont constitué l’occasion d’échanger sur les questions liées à la sécurité et à la lutte contre la menace terroriste. "Nous avons achevé une journée de discussions productives notamment sur les objectifs partagés en matière de sécurité et de lutte antiterroriste", a souligné le responsable américain dans une déclaration à la presse. Le coordonnateur pour la lutte antiterroriste a précisé que cette quatrième session a porté sur les relations bilatérales mais aussi sur les questions internationales car "l’Algérie est un partenaire clé des Etats-Unis et nous apprécions les partenaires clé pour faire face aux défis transnationaux". Evoquant le phénomène de la propagation du terrorisme qui constitue de plus en plus un défi grandissant pour les gouvernements, Siberell a précisé que "son pays se tourne vers des partenaires comme l’Algérie qui a une profonde expérience en matière de lutte effective contre la menace terroriste, comparée à la plupart sinon tous les pays". Le responsable américain a dit "apprécier", à chaque fois, l’opportunité d’échanger sur ces questions avec "les collègues algériens et le ministre Messahel qui, en particulier, a été un véritable leader dans le renforcement du partenariat entre l’Algérie et les Etats-Unis dans ce domaine". Siberell a ajouté que "ça été un plaisir d’accueillir le ministre Messahel et…
WASHINGTON- L’Algérie et les Etats-Unis ont tenu jeudi à Washington leur quatrième session du dialogue sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme. La délégation algérienne a été conduite par le ministre des Affaires Maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, M. Abdelkader Messahel alors que la partie américaine a été pour sa part dirigée par M. Justin Siberell, coordonnateur pour la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent au département d’Etat. Les discussions ont porté sur l’évolution de la situation sécuritaire dans la région du Maghreb et du Sahel ainsi que sur la lutte antiterroriste, l’extrémisme violent et le crime organisé transnational. Les deux parties ont également évoqué les crises et les conflits qui affectent la sous-région et le monde arabe. M. Messahel a exposé l’approche algérienne en matière de règlement de conflit notamment au Mali et en Libye, basée sur le dialogue inclusif, la réconciliation nationale et la lutte contre le terrorisme. Les discussions ont mis en relief la convergence des positions sur les différentes questions. Le ministre a également fait état de la riche expérience algérienne en matière de déradicalisation et de la promotion de la démocratie dans la lutte contre l’extrémisme violent et le terrorisme. Les discussions se sont déroulées dans une atmosphère constructive avec une volonté partagée de poursuivre et de renforcer la concertation bilatérale notamment dans le domaine de la lutte antiterroriste. Les délégations des deux pays étaient composées des représentants des différents départements ministériels concernés par la lutte anti-terroriste.
Amman- L'Algérie a appelé jeudi à Amman (Jordanie) les pays européens à apporter (davantage) leur assistance et contribution "effectives" pour prendre en charge les conséquences des réfugiés sur les pays d'accueil . "L'Algérie appelle les pays voisins de la rive nord de la Méditerranée à apporter leur assistance nécessaire et leur contribution effective , en terme de moyens financiers notamment pour prendre en charge les conséquences des problèmes humanitaires et environnementales causés par les réfugiés dans les pays d'accueil", a indiqué un membre du Conseil de la nation, vice-président de la commission de l'énergie, de l'environnement et de l'eau de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (AP-UpM), Ammar Makhloufi. Intervenant lors d'une réunion de la dite commission sous le thème "Impact des réfugiés sur l'eau, l'énergie et l'infrastructure dans les pays d'accueil" , M. Makhloufi a souligné que les conséquences des réfugiés sur l'environnement des pays d'accueil, dont l'Algérie sont grandes et "il appartient donc à ces pays de prendre en charge ces problèmes avec l'assistance financière et technique des européens, nos partenaires incontournables". Il a également précisé que les membres de la commission "ont constaté qu'il n' avait pas assez d'argent alloué dans le cadre de l'AP- UpM pour ce genre de problèmes", ajoutant que l'Algérie "préconise que les pays membres de l'AP- UpM qui possèdent des moyens (financiers) suffisants apportent leur aide aux pays accueillant les réfugiés pour résoudre les problèmes humanitaires et sociaux résultant de la présence de ces réfugiés sur leurs territoires". Le représentant de l'Algérie a appelé en outre les gouvernements de l'Union pour la Méditerranée " à prendre des engagements fermes en matière de protection du bassin méditerranéen qui devient de plus en plus fermé et pollué". Il a, à l'occasion rappelé les efforts déployés par l'Algérie dans la prise charge "toujours optimisée…
ALGER- Le Premier ministre français Bernard Cazeneuve, a achevé jeudi après-midi une visite de travail de deux jours en Algérie, qui s'inscrit dans le cadre de la tradition de concertation instaurée entre les deux pays. M. Cazeneuve a été salué à son départ à l`aéroport international Houari-Boumediene par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal et des membres du gouvernement. La visite du Premier ministre français a constitué une occasion pour l’Algérie et la France de signer dix accords et mémorandums d’entente dans différents domaines, et qui concerne principalement les secteurs de l’énergie et des énergies renouvelables, l’agroalimentaire, la formation professionnelle et l’enseignement supérieur. Dans une conférence de presse animée conjointement avec M. Sellal, M. Cazeneuve a indiqué que sa visite en Algérie était l'occasion "de dresser le bilan d'une période exceptionnelle des relations algéro-françaises". Pour le Premier ministre français, les différents mécanismes de coopération instaurés entre les deux pays avaient permis d'accroitre la coopération bilatérale dans tous les domaines.considérant ces échanges "fondamentaux et constituent le ciment de la relation entre les deux pays". Il a indiqué avoir évoqué avec son homologue algérien les questions régionales notamment les situations en Libye et au Mali, et les moyens nécessaires de renforcer la coopération sécuritaire afin de lutter contre le terrorisme et ses réseaux. "Dans ce domaine, nous sommes confrontés aux mêmes défis et aux mêmes menaces", a relevé le Premier ministre français, se félicitant de la qualité de la coopération algéro-française dans ce domaine.
ALGER-Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a relevé jeudi à Alger la qualité des relations que l'Algérie et la France ont tissé sous la haute autorité des Présidents Abdelaziz Bouteflika et François Hollande ces cinq dernières années. M. Sellal, qui animait une conférence de presse conjointe avec son homologue français, Bernard Cazeneuve à l'issue de leurs entretiens élargis aux membres des deux délégations, a affirmé que la qualité de ces relations "se traduit régulièrement par un échange de visites constant et significatif de haut niveau de part et d'autre". Il a ajouté que la visite du président Hollande à Alger en décembre 2012 avait ouvert la voie à une "ère de densification et d'amplification sans précédent des relations bilatérales dans tous les domaines". Evoquant la situation du pays, M. Sellal a indiqué que l'Algérie a pu préserver sa stabilité alors que des think-thank étrangers prédisaient une "explosion" sociale après la chute des prix du pétrole. "Nous sommes un pays stable qui avance correctement et nous avons réussi à préserver la stabilité du pays alors que nous avons plusieurs frontières au rouge", a-t-il ajouté. Le Premier ministre a fait remarquer que l'Algérie est bien dirigée par le président Abdelaziz Bouteflika. "Je ne fais rien et je ne décide rien sans le lui demander", a-t-il affirmé. M. Sellal a également précisé que le pays a ses institutions avec un Parlement qui fonctionne, rappelant que le 4 mai prochain auront lieu les élections législatives pour le renouvellement de la composante de l'Assemblée populaire nationale (APN). "Nous avons une Armée qui est debout, garante de la sécurité du pays, et qui combattra le terrorisme jusqu'à son éradication définitive", a-t-il poursuivi. Interrogé sur la position de l'Algérie par rapport à l'élection présidentielle française, M. Sellal a réaffirmé que, l'Algérie "conformément à ses principes, ne s'interfère jamais…
Alger- Quatre (04) bombes de fabrication artisanale, ont été détruites par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), hier mercredi à Tizi Ouzou et Bouira/1 RM, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). "Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a détruit quatre (04) bombes de fabrication artisanale, le 05 avril 2017 à Tizi Ouzou et Bouira/1 RM précise le communiqué. D’autre part, la même source a indiqué que dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, la quantité de drogue saisie, le 04 avril courant, par un détachement de l’Armée nationale populaire à Chenachen, wilaya de Tindouf/3 RM, s’est élevée à 636 kilogrammes de kif traité au lieu de 500 kilogrammes. A El Oued/4 RM, un détachement de l’ANP a appréhendé trois (03) contrebandiers et saisi 3 camions chargés de 110 tonnes de ciment. De même à In Guezzam/6 RM, un autre détachement a arrêté 06 contrebandiers et saisi 05 groupes électrogènes, 03 détecteurs de métaux et deux (02) marteaux piqueurs.
ALGER- La Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, effectuera samedi et dimanche prochains une visite officielle en Algérie, à l'invitation de M.Ramtane Lamamra, du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, indique jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Cette visite, la deuxième du genre en Algérie après celle de septembre 2015, "atteste de la volonté de l'Algérie et de l'UE d'intensifier leur dialogue politique à haut niveau dans un contexte de redynamisation des relations de coopération et de partenariat", souligne la même source. Ce dialogue et cette coopération viennent d'aboutir à l'adoption, le 13 mars dernier, lors de la tenue de la 10ème session du Conseil d'association, à Bruxelles, des documents portant sur l'évaluation conjointe de la mise en oeuvre de l'Accord d'association et la définition des priorités communes de partenariat au titre de la Politique européenne de Voisinage révisée, est-il rappelé dans le communiqué. Cette seconde visite en Algérie de la Cheffe de la diplomatie européenne sera l'occasion pour les deux partenaires, d'une part, d'"approfondir les discussions sur les voies et moyens d'une mise en oeuvre effective des mesures d'accompagnement arrêtées dans le cadre de l'évaluation conjointe de la mise en £uvre de l'Accord d'association, en vue de corriger l'asymétrie structurelle qui caractérise le volet économique de cet accord", précise-t-on de même source. Elle permettra, d'autre part, d'"examiner les perspectives de consolidation et d'élargissement des relations de partenariat, suite à l'entérinement du document relatif aux priorités de la Politique européenne de Voisinage révisée, le premier du genre avec un pays partenaire de l'UE dans la région qui constitue un nouveau cadre renforcé devant permettre aux deux parties d'approfondir leurs relations dans le cadre d'une approche stratégique globale…
ALGER - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a exprimé jeudi à Alger sa "satisfaction" quant à la qualité de la coopération algéro-française sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun. "Permettez-moi d'exprimer ma satisfaction quant à la qualité de notre coopération sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, dont celles ayant trait à la paix et la sécurité, notamment, la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent", a affirmé M. Sellal dans une allocution lors des entretiens algéro-français élargis, dans le cadre de la visite de travail qu'effectue le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, en Algérie. M. Sellal a, à cet égard, "réitéré avec force la volonté de l'Algérie de conjuguer les efforts des deux pays pour faire face aux multiples défis sécuritaires auxquels ils font face". Il a relevé que le dialogue politique entre les responsables des deux pays a "atteint une densité qui permet la coordination des positions sur certaines questions internationales, notamment, les menaces qui pèsent lourdement sur notre région". "Nous devons plus que jamais accentuer notre vigilance et notre mobilisation au plan national et au plan régional pour faire face à tous ces défis qui déstabilisent tant de pays de notre région, et constituent une menace sérieuse pour la sécurité de nos pays et notre région, y compris sa partie euro-méditerranéenne", a-t-il souligné. Sellal s'entretient avec son homologue français Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s'est entretenu jeudi à Alger avec son homologue français, Bernard Cazeneuve, qui a entamé mercredi une visite de travail de deux jours en Algérie, dans le cadre de la tradition de concertation instaurée entre les deux pays. La rencontre a été élargie par la suite aux membres des deux délégations. Ont pris part à cette réunion, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra, le…
ALGER - Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, s`est recueilli jeudi au sanctuaire du martyr à Alger, à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération nationale. Accompagné du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, M. Cazeneuve a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative et observé une minute de silence à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération. Le Premier ministre français a, par la suite, effectué une visite au Jardin d'essai d'El-Hamma où il a reçu des explications sur les différentes espèces et types de plantes que recèle le jardin. Au terme de cette visite, M. Cazeneuve signé un livre d'or dans lequel il a écrit "c'est avec un immense bonheur que je découvre à Alger le Jardin d'essai d'El-Hamma. Un espace exceptionnel de beauté, une collection rare d'espèces variées".