Alger- Quatre (04) bombes de fabrication artisanale, ont été détruites par un détachement de l’Armée nationale populaire (ANP), hier mercredi à Tizi Ouzou et Bouira/1 RM, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN). "Dans le cadre de la lutte antiterroriste, un détachement de l’Armée nationale populaire a détruit quatre (04) bombes de fabrication artisanale, le 05 avril 2017 à Tizi Ouzou et Bouira/1 RM précise le communiqué. D’autre part, la même source a indiqué que dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, la quantité de drogue saisie, le 04 avril courant, par un détachement de l’Armée nationale populaire à Chenachen, wilaya de Tindouf/3 RM, s’est élevée à 636 kilogrammes de kif traité au lieu de 500 kilogrammes. A El Oued/4 RM, un détachement de l’ANP a appréhendé trois (03) contrebandiers et saisi 3 camions chargés de 110 tonnes de ciment. De même à In Guezzam/6 RM, un autre détachement a arrêté 06 contrebandiers et saisi 05 groupes électrogènes, 03 détecteurs de métaux et deux (02) marteaux piqueurs.
ALGER- La Haute représentante de l'Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères et la Politique de sécurité, vice-présidente de la Commission européenne, Federica Mogherini, effectuera samedi et dimanche prochains une visite officielle en Algérie, à l'invitation de M.Ramtane Lamamra, du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, indique jeudi un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Cette visite, la deuxième du genre en Algérie après celle de septembre 2015, "atteste de la volonté de l'Algérie et de l'UE d'intensifier leur dialogue politique à haut niveau dans un contexte de redynamisation des relations de coopération et de partenariat", souligne la même source. Ce dialogue et cette coopération viennent d'aboutir à l'adoption, le 13 mars dernier, lors de la tenue de la 10ème session du Conseil d'association, à Bruxelles, des documents portant sur l'évaluation conjointe de la mise en oeuvre de l'Accord d'association et la définition des priorités communes de partenariat au titre de la Politique européenne de Voisinage révisée, est-il rappelé dans le communiqué. Cette seconde visite en Algérie de la Cheffe de la diplomatie européenne sera l'occasion pour les deux partenaires, d'une part, d'"approfondir les discussions sur les voies et moyens d'une mise en oeuvre effective des mesures d'accompagnement arrêtées dans le cadre de l'évaluation conjointe de la mise en £uvre de l'Accord d'association, en vue de corriger l'asymétrie structurelle qui caractérise le volet économique de cet accord", précise-t-on de même source. Elle permettra, d'autre part, d'"examiner les perspectives de consolidation et d'élargissement des relations de partenariat, suite à l'entérinement du document relatif aux priorités de la Politique européenne de Voisinage révisée, le premier du genre avec un pays partenaire de l'UE dans la région qui constitue un nouveau cadre renforcé devant permettre aux deux parties d'approfondir leurs relations dans le cadre d'une approche stratégique globale…
ALGER - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, a exprimé jeudi à Alger sa "satisfaction" quant à la qualité de la coopération algéro-française sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun. "Permettez-moi d'exprimer ma satisfaction quant à la qualité de notre coopération sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun, dont celles ayant trait à la paix et la sécurité, notamment, la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent", a affirmé M. Sellal dans une allocution lors des entretiens algéro-français élargis, dans le cadre de la visite de travail qu'effectue le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, en Algérie. M. Sellal a, à cet égard, "réitéré avec force la volonté de l'Algérie de conjuguer les efforts des deux pays pour faire face aux multiples défis sécuritaires auxquels ils font face". Il a relevé que le dialogue politique entre les responsables des deux pays a "atteint une densité qui permet la coordination des positions sur certaines questions internationales, notamment, les menaces qui pèsent lourdement sur notre région". "Nous devons plus que jamais accentuer notre vigilance et notre mobilisation au plan national et au plan régional pour faire face à tous ces défis qui déstabilisent tant de pays de notre région, et constituent une menace sérieuse pour la sécurité de nos pays et notre région, y compris sa partie euro-méditerranéenne", a-t-il souligné. Sellal s'entretient avec son homologue français Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s'est entretenu jeudi à Alger avec son homologue français, Bernard Cazeneuve, qui a entamé mercredi une visite de travail de deux jours en Algérie, dans le cadre de la tradition de concertation instaurée entre les deux pays. La rencontre a été élargie par la suite aux membres des deux délégations. Ont pris part à cette réunion, le ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Ramtane Lamamra, le…
ALGER - Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, s`est recueilli jeudi au sanctuaire du martyr à Alger, à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération nationale. Accompagné du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, M. Cazeneuve a déposé une gerbe de fleurs devant la stèle commémorative et observé une minute de silence à la mémoire des martyrs de la Guerre de libération. Le Premier ministre français a, par la suite, effectué une visite au Jardin d'essai d'El-Hamma où il a reçu des explications sur les différentes espèces et types de plantes que recèle le jardin. Au terme de cette visite, M. Cazeneuve signé un livre d'or dans lequel il a écrit "c'est avec un immense bonheur que je découvre à Alger le Jardin d'essai d'El-Hamma. Un espace exceptionnel de beauté, une collection rare d'espèces variées".
ALGER - Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis en congé, à partir de samedi prochain, les ministres candidats aux élections législatives du 4 mai prochain, indique jeudi un communiqué de la présidence de la République. Conformément aux dispositions de la Constitution, et notamment son article 93, Son Excellence, M. Abdelaziz Bouteflika, Président de la République, a, après consultation du Premier ministre, mis en congé à partir du samedi 8 avril 2017, Mesdames et Messieurs les ministres et ministre délégué, candidats aux élections législatives du 4 mai prochain, ajoute le communiqué. M. le Président de la République a également chargé de l'intérim des ministres mis en congé, Messieurs les membres du Gouvernement ci-après: - M. Nourredine Boutarfa, ministre de l'Energie, chargé de l'intérim du ministère des Ressources en eau et de l'Environnement. - M. Mohamed Mebarki, ministre de la Formation et de l'Enseignement professionnels, chargé de l'intérim du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique. - M. Azzedine Mihoubi, ministre de la Culture, chargé de l'intérim du ministère des Relations avec le Parlement. - M. Mohamed Aïssa, ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, chargé de l'intérim du ministère des Moudjahidine. - M. Abdelmalek Boudiaf, ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, chargé de l'intérim du ministère des Travaux publics et des Transports.
ALGER - Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, s'est entretenu mercredi à Alger avec son homologue français, Bernard Cazeneuve, qui a entamé une visite de travail de deux jours en Algérie, dans le cadre de la tradition de concertation instaurée entre les deux pays. La rencontre s'est déroulée en présence du ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Ramtane Lamamra et du ministre de l'Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb. Le Premier ministre français avait affirmé, à son arrivée à l'aéroport d'Alger, que "jamais autant que pendant ce quinquennat qui s'achève, les relations franco-algériennes n'ont été aussi fortes, aussi denses, aussi confiantes et c'est donc pour moi, au nom du président de la République, et du gouvernement français, une manière, ici, de dire l'attachement de notre pays à cette relation amicale et extrêmement fructueuse". 
ALGER - Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve a affirmé mercredi à Alger que les relations franco-algériennes "n'ont jamais été aussi fortes, aussi denses et aussi confiantes" que pendant le quinquennat qui s'achève du président François Hollande. "Jamais autant que pendant ce quinquennat qui s'achève, les relations franco-algériennes n'ont été aussi fortes, aussi denses, aussi confiantes et c'est donc pour moi, au nom du président de la République, et du gouvernement français, une manière, ici, de dire l'attachement de notre pays à cette relation amicale et extrêmement fructueuse", a déclaré M. Cazeneuve à la presse, à son arrivée à l'aéroport international, Houari Boumediene. Il a ajouté que les relations entre la France et l'Algérie se "sont considérablement renforcées" depuis la visite du président Hollande en décembre 2012, et après sa deuxième visite en 2015, ainsi qu'après la tenue de trois comités intergouvernementaux de haut niveau permettant, sur de multiples sujet , "à nos gouvernements d'affirmer leur volonté de coopérer". "Nous avons beaucoup de sujets à traiter ensemble, notamment économiques. Nous avons des investissements croisés et des intérêts économiques communs", a-t-il souligné. Le Premier ministre français a indiqué que "nous avons des projets qui ont abouti pendant ce quinquennat et d'autres qui sont encore en gestation et qui iront dans les prochaines semaines ou les prochains mois", notamment dans des "secteurs clés, sur le plan économique, comme l'automobile, l'agroalimentaire et les énergies de demain". M. Cazeneuve a relevé que "nous avons renforcé considérablement les relations universitaires", soutenant que les deux parties auront d'ailleurs à "signer des accords pendant ce déplacement, qui témoigne de la richesse de cette coopération". Il a indiqué, dans ce sillage, qu'ils étaient près de 23.000 étudiants algériens présents en France, ajoutant que la France avait plus que doublé le nombre de ceux qu'elle avait accueilli, venant des…
ALGER- Les forces de l'Armée nationale populaire (ANP) ont éliminé 35 terroristes, ont arrété18 autres et neutralisé 59 éléments de soutien, durant le premier trimestre de l'année 2017. Selon la revue d'El-Djeich, les forces de l'ANP, ont, durant le premier trimestre de l'année en cours, éliminé" 35 terroristes, arrété 18 autres et neutralisé 59 éléments de soutien" La même source a souligné que dans le cadre de la lutte antiterroriste, les forces de l'Armée ont également récupéré, durant la même période, "272 pièces d'armes de différents types et calibres, 15897 types de munitions ainsi qu'environ 242 véhicules et camions de différents types". Pour ce qui est de la lutte contre la criminalité et les crimes organisés, les forces de l'ANP ont neutralisé de nombreux contrebandiers, de narcotrafiquants et près de 3000 migrants clandestins. La revue a souligné, à ce propos, que l'observation des résultats obtenus par les éléments de l'ANP sur le terrain dans ce cadre, durant le premier trimestre de l'année en cours, "permet de constater l'ampleur du dévouement , des sacrifices et de la détermination à affranchir le pays des parasites nageant en eaux troubles dans une vaine tentative de polluer le pur air ambiant que notre peuple respire". Elle a estimé aussi, que "ces résultats obtenus n'est pas le fruit du hasard, mais reflètent la compétence de nos éléments , leur mobilisation totale et leur amour à l'Algérie ainsi que le suivi constant assuré par le haut commandement de l'ANP, ses instructions et orientations renouvelées". La revue a salué, à l'occasion, le témoignage de reconnaissance et de considération exprimé par le président de la république, ministre de la Défense nationale, Abdelaziz Bouteflika, envers l'ANP, dans son message à l'occasion de la célébration de la fête de la victoire.
ALGER- La célébration de la fête de la victoire (19 mars) constitue une occasion pour tirer des leçons et enseignements dans la marche vers l'édification d'un Etat fort, la préservation de ses valeurs et à le défendre contre toute menace éventuelle", a écrit la revue d'El-Djeich dans son dernier numéro. "Cet anniversaire nous incite à tirer des leçons et enseignements dans notre marche vers l'édification d'un Etat fort, la préservation de ses valeurs sacrées et de ses constantes et à le défendre contre toute menace éventuelle", a précisé l'Edito de la revue . Il ( l'anniversaire) constitue également une occasion pour "rassembler ses forces afin da garantir la prospérité et le développement dans une Algérie toujours debout grâce à son peuple, solide par ses institutions et puissante par son Armée", a t-il souligné. Il a ajouté que cette date est "le couronnement de tous les événements et faits importants, sur les plans militaire, politique et diplomatique qui ont marqué le parcours de la Révolution, par une victoire éclatante imposée par le glaive et le feu sur une des plus grandes puissances coloniales de l'époque ". Ainsi - a t-il ajouté--la célébration du 55eme anniversaire de la fête de la victoire constitue une occasion pour nous de nous "remémorer l'importance des lourds sacrifices consentis par le peuple algérien pour arracher sa liberté et la restauration de son Etat, malgré les tentatives de falsification de l'histoire, d'extermination de la société et de confiscation de sa liberté". Il a cité, à ce propos, le message adressé, à l'occasion par le président de la république Abdelaziz Bouteflika dans lequel il a exhorté les forces de l'Armée nationale populaire (ANP) à être, encore une fois, à l'instar de leurs aïeux et ainés, "les artisans des évènements et des réussites, les bâtisseurs d'une Algérie forte et…
ALGER - Le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, a entamé mercredi après-midi une visite de travail de deux jours en Algérie, qui s'inscrit dans le cadre de la tradition de concertation instaurée entre les deux pays. M. Cazeneuve a été accueilli, à son arrivée à l'aéroport international Houari Boumediene, par le Premier ministre, Abdelmalek Sellal et des membres du gouvernement. Lors de cette visite, MM. Sellal et Cazeneuve examineront, l'état de la coopération bilatérale connaissant des progrès appréciables dans divers domaines socio-économiques ainsi que les voies et moyens à même de la consolider davantage et échangeront leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun. Il s'agit de la troisième visite en Algérie d'un Premier ministre français, sous le mandat du président François Hollande. Ces visites ont permis au Comité intergouvernemental de haut niveau (CIHN), institué par les deux présidents de la République, Abdelaziz Bouteflika et son homologue français, de développer "une dynamique et une qualité" dans les relations entre les deux pays et qui "devront encore s'améliorer davantage". Visite de Cazeneuve à Alger: la consolidation de la coopération bilatérale et les questions régionales au menu ALGER- La visite de travail qu'effectue à partir de ce mercredi en Algérie le Premier ministre français, Bernard Cazeneuve, sera l'occasion de consolider la coopération bilatérale, qui connait des progrès "appréciables" dans divers domaines socio-économiques, et de faire le point sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun. Lors de leur rencontre programmée aujourd'hui, en fin de journée, les deux Premiers ministres, Abdelmalek Sellal et Bernard Cazeneuve examineront "l'état de la coopération bilatérale connaissant les progrès appréciables dans divers domaines socio-économiques ainsi que les voies et moyens à même de la consolider davantage et échangeront leurs points de vue sur les questions régionales et internationales d'intérêt commun". Dans des entretiens accordés…