BOUMERDES- L’écrivain, linguiste et chercheur en patrimoine populaire, Dr.Abdelhamid Bourayou a dévoilé, lundi à Boumerdes,une action en cours pour la réalisation d’un projet de traduction des plus importants écrits de la littérature populaire algérienne d’expression française, durant la période coloniale et d’après l’indépendance, vers l’arabe.
ORAN- Promouvoir l’image vitrine de la ville d’Oran, hôte de la 19ème édition des jeux méditerranéens du 25 juin au 5 juillet 2021, figure parmi les objectifs fixés pour un concours de photographie qu’organise l’Université Oran 1 "Ahmed Ben Bella" en partenariat avec l’association "Santé Sidi El Houari".
MOSTAGANEM - Le théâtre régional "Djillali Benabdelhalim" de Mostaganem a produit une nouvelle œuvre intitulée "Khatini", écrite et mise en scène par Ahmed Rezzak, a-t-on appris dimanche de la directrice de cet établissement culturel.
ALGER - Une exposition de peinture contemporaine célébrant la couleur et des thématiques spirituelles et abstraites par des techniques mixtes a été inaugurée samedi à Alger par la plasticienne Yasmine Siad sous le titre "Genèse".
ALGER - Le compositeur et chanteur d’expression kabyle, Mesbah Mohand-Ameziane s’est éteint vendredi à Bouira à l’âge de 62 des suites d’une maladie, a-t-on appris auprès de son entourage.
Ghaza - Les films algériens "Irfane" de Salim Hamdi, "Les sept remparts de la citadelle" de Ahmed Rachedi et "Curse within shadows" de Imad Ghedjati ont été primés au 4e Festival international du cinéma d'Al Qods (Palestine), rapporte la presse palestinienne.
ALGER -Dans son ouvrage, "L'Algérie contemporaine, cultures et identités", l'universitaire Ahmed Cheniki propose une lecture de la réalité culturelle de l’Algérie, interrogeant son identité, soumise, selon lui, à des influences culturelles et linguistiques successives qui ont fini par "marginaliser ses structures autochtones".
ALGER- La générale de la pièce de théâtre "Ez'Zaouèche" (le moineau), une tragi-comédie qui traite du mensonge et ses ravages sur l'individu et la société, a été présentée jeudi soir à Alger devant un public nombreux.
ALGER- Le Grand Prix Assia-Djebar du roman, décerné pour la cinquième année consécutive, a été attribué jeudi à Alger à trois lauréats pour leurs œuvres littéraires en Arabe, en Tamazight et en Français.
ALGER- Le ministre de la Communication, Porte parole du Gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassane Rabehi, a indiqué, jeudi lors de la cérémonie de remise du Grand Prix Assia Djebar, que cette récompense était une opportunité de promouvoir le roman algérien à l'international et d'élargir le champs de la créativité Dans une allocution à l'ouverture de la cérémonie de la 5e édition du Grand Prix Assia Djebar, organisée au Palais de la Culture Moufdi Zakaria, M. Rabehi a estimé que l'espoir est fondé sur les participants à ce concours national pour continuer à enrichir le roman algérien et à inspirer le lecteur en marquant de leur empreinte le temps et le lieu.