Restauration de la "Mosquée du Pacha" à Sidi El Houari après le déconfinement

Publié le : mercredi, 29 juillet 2020 11:59   Lu : 140 fois
Restauration de la "Mosquée du Pacha" à Sidi El Houari après le déconfinement

ORAN - La ministre de la Culture et des Arts, Malika Bendouda a annoncé, mardi à Oran, que l’opération de restauration de la "Mosquée du Pacha" sise à haï Sidi El Houari, cœur palpitant de la ville d’Oran, débutera après la fin du confinement décidé dans le cadre des mesures de protection pour endiguer la pandémie du coronavirus.

La ministre a indiqué, dans une déclaration à la presse en marge de la deuxième et dernière journée de sa visite dans la wilaya marquée par l'inspection de divers monuments historiques d’Oran, que l’opération de restauration de la Mosquée du Pacha qui sera réalisée dans le cadre d’une convention avec des Turcs, sera lancée directement après le déconfinement, mettant en avant l’achèvement de étude de ce projet.

Un projet qui n’a pas permis l’entame des travaux de restauration à cause de la suspension de navigation aérienne engendrée par la pandémie du Covid-19, a-t-elle fait observer.

Malika Bendouda, qui s’est enquis de cet édifice religieux, érigé en 1797 à l’époque de "Mohamed Bey El Kébir" a exprimé sa satisfaction quant au relogement des familles qui squattaient ce site dans de nouveaux logements par les autorités locales qui attendent de pied ferme le lancement des travaux de cette opération de restauration.

Toujours, dans le cadre du partenariat avec les Turcs, il est prévu la restauration du Palais du Bey dont les travaux seront lancés également, après le déconfinement. Ce projet de restauration a l’avantage d’assurer la formation de la main d’œuvre algérienne dans ce domaine, notamment pour acquérir le savoir faire en la matière leur permettant de participer à la concrétisation d’autres projets de restauration, a souligné la ministre.


Lire aussi: Oran : les anciennes mosquées d'Oran en attente de restauration 


Par ailleurs, le site historique "Portus Magnus" situé dans la commune de Bethioua à l’Est d’Oran et représentant "des ruines d’une ville romaine", bénéficiera d’une opération d’une clôture de protection, a annoncé la ministre lors de sa visite sur ce site qui s’étend sur une superficie de 49,32 hectares. Un site classé en 1968 et qui a bénéficié en 2011 d’une étude d’un plan de sauvegarde et de restauration.

Ce site historique sera doté d'un bureau formé de deux représentants du Centre national des recherches préhistoriques, sciences de l'homme et d'’histoire, du Centre national d’archéologie et de l’Office national de la gestion et de l’exploitation des biens culturels protégés, pour entamer les travaux de fouille organisée et spécialiser le siège de la protection des pièces archéologiques  a fait savoir Mme Bendouda.

En réponse à une question sur les salles de cinéma, la ministre a fait savoir qu'il y a une réflexion pour trouver une formule avec le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales pour récupérer les salles et éventuellement les remettre aux privés, à l’instar des jeunes qui veulent investir dans domaine.

La deuxième journée de la visite du ministre de la Culture et des Arts dans la wilaya d’Oran a été consacrée à l'inspection de plusieurs autres sites archéologiques, dont le Palais du Bey et la Mosquée du Pacha, à haï Sidi El Houari et le Fort de Santa Cruz, un monument historique édifié sur le mont du Murdjadjo, de même qu’elle s’est rendue sur le chantier du projet de réalisation du nouveau siège de la direction de la culture.

Elle a visité, également, dans la soirée du lundi, plusieurs structures culturelles, ainsi que le projet d’aménagement du Palais de la Culture où elle a rencontré les représentants de la société civile qui activent dans le secteur de la culture, de même qu’un théâtre appartenant à un particulier et le Centre de recherche en anthropologie sociale et culturelle (CRASC).

Restauration de la "Mosquée du Pacha" à Sidi El Houari après le déconfinement
  Publié le : mercredi, 29 juillet 2020 11:59     Catégorie : Culture     Lu : 140 foi (s)   Partagez