Ouverture de la 7e réunion des Centres régionaux de sauvegarde du patrimoine immatériel

Publié le : lundi, 02 septembre 2019 13:23   Lu : 133 fois
Ouverture de la 7e réunion des Centres régionaux de sauvegarde du patrimoine immatériel

ALGER - La 7e réunion annuelle des centres de catégorie 2 activant dans le domaine du patrimoine culturel immatériel et placés sous l'égide de l'Unesco s'est ouverte lundi au musée national des Beaux-arts à Alger avec la participation de représentants des sept centres régionaux.

Cette réunion, organisée par le Centre régional d'Alger pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Afrique (Crespiaf), en collaboration avec l'Unesco, rassemble les centres équivalents basés en Chine, Japon, Corée du Sud, Iran, Bulgarie et Pérou.

Le Ministre de la communication, Porte-parole du gouvernement et ministre de la Culture par intérim, Hassan Rabehi, a suggéré aux participants, dans un message lu en son nom par le directeur de la coopération du ministère de la Culture Sâadane Ayadi, aux participants de "construire des projets communs intercontinentaux comme celui de la production de documents sur tout type de supports (...) reflétant le patrimoine immatériel de l'humanité" et mettant en évidence "la diversité des cultures de l'Homme". 

Représentant la directrice générale de l'Unesco, Tim Curtis, Chef de l'entité du patrimoine vivant de l'Unesco et secrétaire à la convention de 2003, a exprimé "sa gratitude aux autorités algériennes pour avoir soutenu le Crespiaf" et pour l'organisation de cette "première réunion sur le continent africain". Il a également relevé les efforts déployés par l'Algérie pour la mise en oeuvre de la convention de 2003 pour la sauvegarde du culturel immatériel, qu'elle a été la première à ratifier.

Pour Tim Curtis cette réunion est une occasion de pour présenter les récents développements de la vie de la convention et pour examiner les différents sujets intéressants son application quotidienne" ainsi que la collaboration entre les centres.

Créé suite à l'accord de 2014 entre l'Unesco et l'Etat algérien et inauguré en mars dernier, le Crespiaf a pour mission de servir les objectifs stratégiques de l'Unesco en faveur de l'Afrique par l'appui aux compétences du continent en matière d'identification, d'inventaire, de recherche scientifique, de documentation et de sauvegarde du patrimoine immatériel.

La 7e réunion annuelle des centres de catégorie 2 activant dans le domaine du patrimoine culturel immatériel se poursuit jusqu'au 3 septembre.

Ouverture de la 7e réunion des Centres régionaux de sauvegarde du patrimoine immatériel
  Publié le : lundi, 02 septembre 2019 13:23     Catégorie : Culture     Lu : 133 foi (s)   Partagez