La promotion des exportations hors-hydrocarbures tributaire de la mise en place d'une stratégie claire

Publié le : samedi, 24 octobre 2020 09:24   Lu : 117 fois
La promotion des exportations hors-hydrocarbures tributaire de la mise en place d'une stratégie claire

BISKRA- Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a affirmé, vendredi depuis Biskra, que " la promotion des exportations hors-hydrocarbures est tributaire de la mise en place d'une stratégie claire dans chaque filière".

Dans une rencontre avec des opérateurs économiques locaux à la salle des réunions au Musée régional du moudjahid "Mohamed Chaâbani" au chef-lieu de la wilaya, le ministre a indiqué que " la stratégie d'exportation du surplus des productions nationales dans plusieurs filières, telles les dattes, les légumes, les fruits et le ciment, doit découler d'un dialogue sérieux entre toutes les parties prenantes, et ce de l'opération de production jusqu'à l'exportation".

"Les dialogues et les rencontres qui regrouperont les ministères du Commerce, de l'Industrie, de l'Agriculture et Développement durable et des Transports, l'ensemble des offices nationaux, ainsi que les affiliés aux filières de production, permettront d'examiner l'avenir de chaque filière et de mettre en place de véritables solutions, en vue d'exporter le surplus de la production, loin de toute action individuelle et anarchique", a-t-il ajouté.

Relevant que le produit algérien dans tous les domaines "dispose de capacités compétitives", M. Rezig a précisé qu'"avec l'existence d'une abondance dans la production, il est possible d'ouvrir de nouveau marchés vers l'Europe et les pays du Golfe, avec un impératif changement de vision vis-à-vis des marchés africains, étant un espace auquel le produit national accéder*** ".


Lire aussi: Quatre domaines économiques identifiés pour la promotion des exportations hors hydrocarbures


Concernant les mesures de facilitations prises par le ministère du Commerce à l'effet d'exporter les produits, M. Rezig a rappelé "la création, depuis un mois et demi, d'un registre de commerce spécial exportations et qui s'inscrit dans le cadre d'encouragement de l'opération d'exportation, d'autant que le propriétaire de ce registre peut exporter tout produit qui accède aux marchés étrangers".

Lors de cette rencontre, le ministre a écouté les préoccupations des opérateurs économiques, portant essentiellement sur les mécanismes d'obtention des certificats de conformité du produit, l'encouragement de l'investissement, ainsi que sur la nécessité d'accompagner les producteurs et les commerçants et d'accompagner l'opération d'exportation.

Au terme de son intervention devant l'assistance, M. Rezig a indiqué que " l'Algérie s'apprêtera à entrer dans une nouvelle étape décisive, si le projet d'amendement de la Constitution venait à être plébiscité", ajoutant que " ce projet est au service de l'intérêt général, et préserve les principes novemberistes, d'autant que le 1er novembre prochaine sera l'occasion de consolider la cohésion nationale et de fonder l'Algérie nouvelle".

Le ministre du Commerce a fait plusieurs haltes, lors de sa visite dans la wilaya de Biskra, en inspectant, entre autres, un laboratoire de contrôle de la qualité, le siège de la Direction du commerce dans le chef-lieu de la wilaya, la cimenterie Cilascimenterie de la commune de Djemorah, ainsi qu'une ferme pilote de produits agricoles.

 

La promotion des exportations hors-hydrocarbures tributaire de la mise en place d'une stratégie claire
  Publié le : samedi, 24 octobre 2020 09:24     Catégorie : Economie     Lu : 117 foi (s)   Partagez