Menu principal

Menu principal

P-dg ENI: les potentialités de l’Algérie en matière de production gazière sont prometteuses

Publié le : mardi, 17 avril 2018 14:01   Lu : 219 fois
P-dg ENI: les potentialités de l’Algérie en matière de production gazière sont prometteuses
Photo APS

ORAN - Le Président directeur général du Groupe italien Eni, Claudio Descalzi, a estimé mardi à Oran que les potentialités de l’Algérie en matière de production gazière étaient "prometteuses".

"L’Algérie dispose d’un important potentiel gazier. Elle a un avenir prometteur en la matière", a souligné Claudio Descalzi, dans une déclaration à la presse, à l’issue de la cérémonie de signature de trois accords de partenariat et d’investissement avec le groupe pétrolier Sonatrach.

Ce riche potentiel en gaz nécessite d’être, de plus en plus, exploité, a-t-il ajouté, estimant que toutes les conditions sont réunies pour lancer d’importants investissements.

A ce titre, le responsable d’Eni a indiqué que son Groupe compte accroitre le volume de ses investissements en Algérie, en partenariat avec la Sonatrach, signalant que ceux-ci étaient de l’ordre de 600 millions d’euros en 2017.


Lire aussi: Oran: signature de trois accords entre Sonatrach et le Groupe italien Eni


"Nous sommes engagés à aller vers de multiples opérations de partenariat et d’investissement avec la Sonatrach, notamment dans l’exploration du gaz et du pétrole dans les couches profondes", a ajouté M. Descalzi, assurant que l’Eni fournira un apport technologique pour mieux explorer ce potentiel.

Pour le pétrole, l’Eni produit, en partenariat avec Sonatrach, quelques 5.000 barils/jour. Elle compte augmenter cette production à environ 100.000 barils/jour, dans les années prochaines.

Au niveau du bassin Berkine, où l’Eni est présente dans le cadre du partenariat avec Sonatrach-Alnaft, ce champ devra rentrer en production dans deux ans pour un contrat d’exploitation de 15 années, selon le même responsable italien qui table sur une récupération de 60 millions de barils.

Le même responsable a ajouté que l’Algérie dispose également d’un "fort potentiel" en hydrocarbures. L’Eni étudie les possibilités d’investir ce segment, a-t-il indiqué, signalant également que des opérations dans le domaine des énergies renouvelables sont en cours pour produire quelque 500 mégawatts dans les années à venir.

P-dg ENI: les potentialités de l’Algérie en matière de production gazière sont prometteuses
  Publié le : mardi, 17 avril 2018 14:01     Catégorie : Economie     Lu : 219 foi (s)   Partagez