ALGER - La facture d'importation des médicaments a nettement augmenté sur les cinq premiers mois de 2018 en se chiffrant à 922,54 millions de dollars contre 671,26 millions de dollars à la même période de 2017, en hausse de plus de 251 millions de dollars (+37,43%), a appris l'APS auprès des Douanes.

Publié dans : Economie

BRUXELLES - Le ministre sahraoui, délégué pour l'Europe, Mohamed Sidati, a réitéré jeudi le rejet du Front Polisario, de la proposition de la Commission européenne de modifier les protocoles n 4 et n 1 à l'accord d'association UE-Maroc pour inclure les produits du  Sahara occidental.

Publié dans : Monde

ALGER-La majorité des membres de l’Assemblée populaire nationale (APN) a critiqué, mardi à Alger, la mesure portant annulation de l'exemption de la TVA pour les véhicules fabriqués en Algérie, contenue dans le projet de loi de finances complémentaires 2018 (PLFC 2018), proposant l’annulation de cette mesure et appelant le gouvernement à enquêter sur la marge bénéficiaire de ces fabricants.

Publié dans : Economie

ALGER- Un arrêté ministériel modifiant et complétant l’arrêté du 19 avril 2010 instituant des quotas de pêche au thon rouge pour les navires battant pavillon national exerçant dans les eaux sous juridiction nationale et fixant les modalités de leur répartition et de leur mise en œuvre, a été publié au  journal officiel n 30.

Publié dans : Economie

WASHINGTON - Le récent rebond des prix de pétrole sera un "test critique" pour les pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (Mena), appelés à faire preuve de prudence pour ne pas renouer avec des dépenses improductives, a estimé l’économiste en chef de la Banque Mondiale pour la région Mena, Rabah Arezki.

Publié dans : Economie

ALGER- La Chambre nationale d'agriculture a dénoncé, mardi, une "campagne de déstabilisation du monde agricole", suite aux informations relayées au sujet du refoulement de la marchandise algérienne exportée vers la Russie et le Canada, en l'occurrence pommes de terre, tomates et dattes.

Publié dans : Economie

ALGER- Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a annoncé, samedi à Alger, un plan d'action pour la saison estivale 2018 en vue de relancer le tourisme en tant que secteur productif sur lequel il faut miser.

Publié dans : Economie

TIZI-OUZOU - Le ministère de l’industrie et des mines est déterminé à réussir l’envol de l’industrie automobile, a réaffirmé, lundi à Tizi-Ouzou le ministre Youcef Yousfi.

S’exprimant lors d’un point de presse tenu en marge de sa visite de travail dans la capitale du Djurdjura, M. Yousfi a observé que l’industrie automobile nécessite la mise en place d’un processus long et difficile notamment en matière de sous-traitance qui est appelé à changer d’échelle pour produire plus, en qualité, à des prix compétitifs et fournir des pièces qui soient homologuées par le constructeur. "Il est donc nécessaire de faire preuve de patience pour atteindre cet objectif de faire décoller cette activité industrielle", a-t-il insisté.


Lire aussi: L'industrie automobile en Algérie nécessite la confiance et le soutien de tous


"Ce processus n’est pas simple et nécessite du temps pour que l’Algérien participe pleinement à la fabrication de l’automobile qu’il utilise et atteindre un taux d’intégration du produit de 40 voir de 68 %", a ajouté le ministre qui a également insisté sur l’importance de "la transparence, l’une des clés du succès de cette industrie" que son département veille à garantir.

En réponse à une question sur les nouvelles taxes, proposées dans le projet de loi de finances complémentaire, M. Yousfi a rappelé que "pour encourager le démarrage de l’activité de l'industrie automobile, le conseil national d’investissement a mis en place un certain nombre d’avantages pour une durée limitée. Ces taxes ne sont pas quelque chose de nouveau", a-t-il dit.

A une autre question sur le projet d’une unité de trituration des graines oléagineuses prévue par le groupe Cévital dans la wilaya de Bejaia, Youcef Yousfi a répondu que "ceux qui sont concernés par ce dossier sont entrain de le traiter".


Lire aussi: Montage de véhicules: la fabrication des produits plats sidérurgiques donnera une "nouvelle dynamique" au secteur


Le ministre qui a visité des unités industrielles des secteurs public et privé de la wilaya a exprimé sa satisfaction quant au niveau atteint par l’usine de fabrication de transformateurs Electro-industrie (de droit public) implantée à Azazga. Il a vivement remercié et exprimé le soutien de son département aux travailleurs et dirigeants de cette unité qu’il a considéré comme "un model de stabilité aux plans de la gestion, social et de l’effort fourni pour le développement du produit et la création de richesse".

Cette unité, en plus du remboursement de ces crédits entrevoit des développements de plusieurs catégories dont les transformateurs à grande puissance dans le cadre d’un partenariat étranger et qui fera de cette unité, qui couvrira l’intégralité des besoins au niveau national, la première à l’échelle continentale à fabriquer ces produits.

Deux autres partenariats sont aussi en cours pour la fabrication de moteurs et de générateurs électriques, a fait savoir le ministre.

M.Yousfi qui a également inspecté l’unité de textile Numédia-confection, sise à Tizi-Ouzou, a apprécié la réalisation de bénéfices par cette entreprise de droit public. Quant à l’entreprise nationale d’industrie électro ménagère (ENIEM), sise Oued Aissi, le ministre a observé qu’elle "fournit d’énormes efforts pour sortir du déficit chronique dans lequel elle était plongée depuis un certain nombre d’années".

Cette entité économique, qui a été invitée par le ministre à améliorer le climat social et la production et sa compétitivité, réalisera les premières exportations de ses produits "dans les prochaines semaines, ce qui est extrêmement encourageant", s'est-il  félicité.

Abordant l'activité industrielle au niveau local, Youcef Yousfi a observé que la wilaya de Tizi-Ouzou bénéficie d’atouts "très importants" dont un pôle universitaire et une main d’£uvre de qualité, ainsi que d’une stabilité au niveau la gestion et des ressources humaines pour le développement de ce secteur.

"Tizi-Ouzou est déjà très forte dans l’agroalimentaire, notamment la transformation du lait et a un avenir prometteur dans l’industrie électrique et électronique. Je suis pleinement optimiste quant au développement industriel de cette wilaya", a-t-il dit.

Le ministre de l’Industrie et des Mines a rappelé que le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a souvent "insisté sur la nécessité d’avoir des éléments essentiels de la compétitivité industrielle et en particulier du secteur publique. Cette compétitivité signifie nécessairement une réduction des coûts", a-t-il ajouté.

Il a observé que son département fait la "chasse au déficit", avant d'expliquer : "nous créons des entreprises pour qu’elles produisent de la richesse et non du déficit. Les entreprises qui se développent, réalisent des bénéfices, sont compétitives, et se lancent dans l’exportation, créent une richesse durable et constituent réellement et véritablement une alternative aux hydrocarbures qui fournissent une richesse qui n’est pas éternelle".

Le ministre a également visité l’unité de fabrication d’antidiabétique Oraux, la SPA Aldaph filiale de Novonordisk, qui compte plusieurs usines au niveau national et qui prévoit produire tout son portefeuille d’antidiabétique en Algérie dans la perspective d'exporter ces médicaments vers le reste des pays africains.

Publié dans : Economie

TIPASA - Le ministre de l'Habitat, de l'urbanisme et de la ville, Abdelwahid Temmar, a affirmé mercredi à Tipasa que le gouvernement ne procédera à aucune prorogation de la loi N 08-15 fixant les règles de mise en conformité des constructions et leur achèvement, annonçant la préparation d'une nouvelle loi sur l'urbanisme.

Publié dans : Economie

 

ALGER - Les modalités et conditions d'exemption pour une période de cinq ans des droits de douane et de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) pour les composants et matières premières importés ou acquis localement par les sous-traitants, agréés par les producteurs, ont été définies par un arrêté interministériel publié au journal officiel n 25.

Publié dans : Economie