Menu principal

Menu principal

ALGER - Le développement d’une industrie des énergies renouvelables (EnR) en Algérie dépend de la mise en place d’un cadre législatif plus attrayant et de la recherche scientifique en la matière au niveau local, a indiqué, samedi à Alger, le ministre de l’Energie, Mustapha Guitouni.
ALGER - Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé samedi à Alger que le décret relatif à la liste des produits interdits d'importation "contient certains dysfonctionnements qui seront corrigés", ajoutant que "le gouvernement œuvrera à leur rectification".
ALGER- Le montant total des investissements réalisés en 2017 financés par le budget public ou par des crédits bancaires s'est élevé à plus de 3300 milliards DA, soit l'équivalent de 30 milliards de dollars, a indiqué samedi à Alger le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.
ALGER - Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia a fait savoir, samedi à Alger, que le nouveau mode de la politique de subvention sociale pourrait être appliqué à partir du 2e semestre 2019.
ALGER - Plus de 160 méga watts(MW) d'électricité" de sources renouvelables seront," dans peu de temps" mis sur le marché, a annoncé samedi à Alger, le ministre de l'Energie, Mustapha Guitouni.
ALGER - Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé samedi à Alger que le recours à l’endettement intérieur (financement non conventionnel) a permis de réduire le taux d'inflation, contrairement à ce qui a été prévu par certains experts.
ALGER- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé que les prévisions annoncent une année 2018 "sans aucun doute meilleure", sur les plans économique et social, que l’année précédente.
ALGER- Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé samedi à Alger que les résultats réalisés par l'Algérie en 2017 étaient "corrects", malgré une crise économique sévère due à une chute drastique des cours du pétrole.
ALGER- Un total de 563.000 postes d'emplois ont été créés durant l'année 2017, a annoncé samedi à Alger, le Premier ministre, Ahmed Ouyahia.
ALGER - La déclaration de Kinshasa a été signée par des administrations africaines du tourisme, en vue de traiter les problématiques du braconnage et de l’empreinte carbone, préoccupations importantes du secteur, a indiqué l'Organisation mondiale du Tourisme (OMT) sur son site web.