MEXICO - La Fédération des jeunes communistes (FJC), Aile jeunesse du Parti communiste du Mexique (PCM) a exprimé sa solidarité avec le peuple sahraoui face à l’agression militaire menée par les forces d’occupation marocaines, en violation flagrante de l’accord de cessez-le-feu parrainé par l’ONU depuis 1991.
CHAHID EL HAFEDH - Le ministre de l'Information, porte-parole du gouvernement de la RASD, Hamada Selma a mis en garde, vendredi, contre «les visées expansionnistes» du Maroc dans la région, affirmant que l’occupation marocaine ne respecte pas l’acte constitutif de l’Union africaine (UA) en vertu duquel les Etats membres s’engagent à respecter les frontières héritées de l’occupation.
BIR LEHLOU - Des unités de l'Armée populaire de libération sahraouie (APLS) ont mené jeudi des attaques "intenses"’ sur des bases et positions de l’armée d’occupation marocaine au long du mur de la honte, a indiqué un communiqué du ministère de la Défense sahraouie, dans son communiqué militaire n 14.
HELSINKI- La diplomate sahraouie, Mahfouda Rehal Bida a dénoncé la passivité de l’ONU dans le traitement du plan de règlement ayant entrainé l'effondrement du cessez-le-feu et le déclenchement d’affrontements armés le long du mur de la honte, estimant que le peuple sahraoui avait été victime de ce plan qui manquait d’une volonté réelle.
LA HAVANE-Le Président sahraoui, Brahim Ghali, a participé, à l'invitation de l'Union de la jeunesse communiste de Cuba, à l'événement "Idées pionnières" qui s'est tenu à La Havane, où il a mis en avant la détermination des Sahraouis à mener une nouvelle étape de leur lutte sacrée et légitime.
BRUXELLES - Le membre du Secrétariat national du Front Polisario chargé de l'Europe et de l'Union européenne, Oubi Bachir Bouchraya a affirmé que le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts de l’ONU pour le règlement de la question sahraouie, mettant en avant les positions contradictoires de certains pays européens qui lancent des appels au calme alors qu'ils voulaient maintenir le statu quo qui ne bénéficie qu'au Maroc et accentue les souffrances des Sahraouis.
PARIS - Le représentant du Front Polisario en France, Mohamed Sidati a déclaré que le rôle "négatif" que joue la France dans le conflit au Sahara occidental complique la mise en oeuvre du plan de règlement de l'ONU, appelant le gouvernement français à faire preuve de "neutralité", indique un communiqué du Groupe d'étude sur le Sahara occidental.
BIR LAHLOU - Les unités de l'Armée populaire de libération sahraouie (APLS) poursuivent leurs attaques ciblées contre les tranchées de l'armée d'occupation marocaine au niveau du mur militaire, a indiqué le ministère de la Défense sahraoui dans son communiqué militaire n 13.
ALGER - L'ambassadeur de la République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD) en Algérie, Abdelkader Taleb Omar, a affirmé mercredi que "l'expansion marocaine a freiné le projet de l'Union du Maghreb arabe (UMA) et non pas la cause sahraouie comme le prétend le régime marocain", ajoutant que "l'annexion de la RASD constituera un facteur de destruction dans la région et toute l'Afrique".
ALGER- L'Organisation nationale pour la préservation de la mémoire et la transmission du message des martyrs a réitéré, mercredi, son entière solidarité avec le peuple sahraoui, affirmant que sa position découle de celle de l'Etat Algérien œuvrant en permanence en faveur de la libération des peuples et le respect de la légalité internationale.