BAMAKO - Le gouvernement malien a adressé jeudi ses félicitations à tous les candidats ayant pris part à l'élection présidentielle, à toute la classe politique et à la société civile malienne qui se sont "mobilisées fortement pour la tenue et la réussie du processus électoral", appelant les Maliens à continuer à œuvrer pour la préservation d’un environnement de paix et de stabilité.
El QODS (Palestine) - Des centaines d'écoles de l'agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens (UNRWA) vont ouvrir à temps malgré les coupes drastiques de l'aide américaine, a assuré jeudi l'organisation internationale, citée par des médias locaux.
RAMALLAH (Cisjordanie) - Treize Palestiniens dont trois adolescents et une femme, ont été arrêtés jeudi par l'armée d'occupation israélienne dans différentes régions de la Cisjordanie, a rapporté l'agence de presse palestinienne Wafa.
BAMAKO - Le président Ibrahim Boubacar Keïta "IBK", 73 ans, a été réélu pour un nouveau mandat de cinq ans au second tour de l'élection présidentielle, avec 67,17% des voix contre 32,83% à l'opposant Soumaïla Cissé, a annoncé jeudi le ministre de l'Administration territoriale.
BOUMERDÈS - Le ministre des Territoires occupés et des communautés sahraouies à l'étranger, Bachir Mustapha Sayed a affirmé que l'occupant marocain a transformé les villes du Sahara Occidental occupé en "une véritable grande prison" où sont perpétrées "toutes formes de violation des droits de l'Homme".
BAMAKO - Le président malien sortant Ibrahim Boubacar Keïta "IBK" a été réélu pour un second mandat de cinq ans avec 67,17% des voix au second tour de la présidentielle, contre 32,83% pour son adversaire, l'opposant Soumaïla Cissé, a annoncé jeudi le ministre de l'Administration territoriale.
RAMALLAH - Le président palestinien Mahmoud Abbas a réaffirmé mercredi que les Palestiniens rejetaient le nouveau plan de paix proposé par les Etats-Unis, intitulé "Accord du siècle".
BOUMERDÈS - Le président du Parlement sahraoui, Khatri Addouh a affirmé, mercredi à Boumerdès, que l'objectif principal des négociations directes que l'ONU envisage de lancer fin 2018, était de trouver une solution garantissant le droit du peuple sahraoui à l'autodétermination à travers l'organisation d'un référendum qui aboutira à la décolonisation de la dernière colonie en Afrique.
BOUMERDES- Le Premier ministre de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed Ouali Akik a affirmé, mercredi à Boumerdes, que le Maroc, qui "ne prend aucune initiative" pour un règlement pacifique du conflit du Sahara Occidental, "ne peut continuer à entraver le processus de négociations" auquel a appelé l’ONU en imposant encore des conditions et en poursuivant le pillages des richesses du Sahara Occidental.
BOUMERDES - Le Premier ministre de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), Mohamed El Ouali Akik a affirmé mercredi Boumerdès que le Front Polisario demeurait ouvert au dialogue et aux négociations avec les entreprises et opérateurs économiques désirant investir dans les richesses naturelles du Sahara Occidental, et ce dans le cadre du respect de la loi et en tenant compte des intérêts du peuple sahraoui.