Migration illégale en Afrique du Nord: une quinzaine de programmes de plus de 290 millions d'euros adoptés

Publié le : mardi, 13 février 2018 18:19   Lu : 287 fois
Migration illégale en Afrique du Nord: une quinzaine de programmes de plus de 290 millions d'euros adoptés

BRUXELLES - Près d'une quinzaine de programmes d'un montant total de plus de 290 millions d'euros ont été adoptés dans le cadre du volet "Afrique du Nord" du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique, créé en novembre 2015 pour financer des projets visant à remédier aux causes profondes de l'instabilité, des déplacements forcés et des migrations irrégulières, a annoncé la Commission européenne.

Dans le cadre de ce volet qui concerne l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Libye et l'Egypte, "14 programmes d'un montant total de 293,6 millions d'euros ont été adoptés, des contrats ont été conclus pour un montant de 174,6 millions d'euros et 77,6 millions d'euros ont été décaissés", a précisé le commissaire européen pour l'élargissement et la politique européenne de voisinage, Johannes Hahn.


Lire aussi: Dialogue 5+5: pour la promotion de la coopération internationale pour faire face au terrorisme et à l'immigration clandestine


Selon ce commissaire, le fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique, notamment le volet "Afrique du Nord", a été défini comme le "principal instrument financier pour remédier à la situation sur la route de la Méditerranée centrale", soulignant que la priorité a été accordée à la Libye avec l'adoption de quatre programmes d'un montant total de 162 millions d'euros.

Les ministres européens des Affaires étrangères avaient décidé, en juillet, de prolonger la mission européenne "EUBAM Libye" jusqu'au 31 décembre 2018. Cette mission soutient les autorités libyennes dans la gestion et le contrôle des frontières sud du pays d'où partent la plupart des embarcations des migrants illégaux vers l'Europe.

Un projet doté d'une enveloppe de 46,3 millions d'euros a été également approuvé dans le cadre du fonds fiduciaire pour l'Afrique afin de "renforcer les capacités des autorités libyennes en matière de gestion des frontières et des migrations".

"Afin de pouvoir engager les fonds nécessaires pour s'attaquer aux priorités définies par l'UE, la Commission s'est engagée à verser au volet ‘Afrique du Nord’ 200 millions d'euros issus du budget de l'UE pour l'année 2017 et à dégager des fonds supplémentaires pour l'année 2018", a-t-il ajouté dans sa réponse à l'eurodéputé Edouard Ferrand qui l'interpellait sur le manque de moyens financiers pour le fonctionnement du fonds fiduciaire d'urgence de l'UE pour l'Afrique.

Le commissaire Hahn a affirmé, à ce titre, que les dirigeants européens s'étaient engagés lors de leur sommet d'octobre 2017 à "assurer un financement suffisant et ciblé", y compris au titre du volet Afrique du Nord du fonds fiduciaire de l'UE pour l'Afrique, afin de "soutenir les actions nécessaires liées aux migrations en Afrique du Nord".

Au cours de l'année 2017, a-t-il poursuivi, des mesures ont été prises par les Etats membres afin de contribuer au réapprovisionnement du volet "Afrique du Nord" du fonds.

Les Etats membres de l'UE se sont engagés, lors du sommet européen de juin dernier, à verser plus de 146 millions d'euros au fonds.Cependant, "des fonds supplémentaires seront nécessaires afin de répondre aux besoins émergents et d'assurer la continuité des activités dans la région", a-t-il estimé.

Migration illégale en Afrique du Nord: une quinzaine de programmes de plus de 290 millions d'euros adoptés
  Publié le : mardi, 13 février 2018 18:19     Catégorie : Monde     Lu : 287 foi (s)   Partagez