La mise en œuvre de l’accord de paix au Mali se poursuit de "manière normale"

Publié le : lundi, 02 juillet 2018 19:38   Lu : 244 fois
La mise en œuvre de l’accord de paix au Mali se poursuit de "manière normale"
Photo APS

NOUAKCHOTT - La mise en œuvre de l’accord de paix et de réconciliation au Mali se poursuit de "manière normale", malgré les actes terroristes qui essayent "de saper" son application, a indiqué lundi à Nouakchott, le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine (UA), Smail Chergui.

"J’affirme que l’accord de paix et de réconciliation au Mali est en train d’être mis en œuvre de manière normale, malgré les actes terroristes qui essayent de saper les efforts d’application de cet accord", a souligné M. Chergui, à l’occasion d’une conférence de presse animée en marge du 31ème sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA, rappelant que le gouvernement malien a condamné le dernier acte terroriste qui a frappé le pays.


Lire aussi: Le processus de paix au Mali "avance très bien" (Messahel)


L’Accord de paix et de la réconciliation au Mali a été signé en 2015 à Bamako, sous les efforts de médiation internationale dont l’Algérie était le chef de file.

Tout en félicitant les pays voisins du Mali et du Sahel pour leurs efforts allant dans le sens de l’application de l’accord de paix au Mali, M. Chergui a appelé ces derniers à poursuivre leurs efforts pour "faire face aux terroristes et criminels qui veulent saboter les prochaines élections au Mali".

Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’UA a en outre relevé la "nécessité" de mener des actions de développement socioéconomique au Nord du Mali et ne pas se limiter uniquement au volet sécuritaire, annonçant à ce propos la construction d’un hôpital à Gao (Nord du Mali).


Lire aussi: Mise en œuvre de l’Accord de paix: poursuivre le processus de stabilisation du Mali


A une question sur la déclaration du ministre marocain des Affaires étrangères concernant le "CPS de l’UA qui serait dessaisi de la question du Sahara occidental au profit de l’ONU", M. Chergui a expliqué que le Conseil de paix et de sécurité qu’il dirige "reste saisi de toutes les crises et conflits" en Afrique dont la question du Sahara occidental.

M. Chergui s’est référé au contenu du rapport élaboré par le président de la Commission de l’UA, Moussa Faki Mahamat, sur le Sahara occidental et adopté par le sommet de Nouakchott, précisant que le CPS de l’UA encourage "le dialogue direct entre les deux parties" (le Maroc et la république sahraouie) pour trouver une solution du conflit.

La mise en œuvre de l’accord de paix au Mali se poursuit de "manière normale"
  Publié le : lundi, 02 juillet 2018 19:38     Catégorie : Monde     Lu : 244 foi (s)   Partagez