Menu principal

Menu principal

PARIS- L'Action des chrétiens pour l'abolition de la torture (ACAT) a demandé mardi aux autorités marocaines, suite à l'expulsion du Maroc de la militante française de la cause sahraouie Claude Mangin, la levée de l’interdiction de l’entrée au territoire, au titre du droit humanitaire.
ADDIS ABEBA- Le représentant spécial du Secrétaire général de l'ONU pour la Libye, Ghassan Salamé a fait état, mardi, de signes "positifs" à même de relancer le processus de paix en Libye, en dépit des défis constants.
RAMALLAH- Plus de 1900 Palestiniens ont été arrêtés par les forces de l'occupation israélienne depuis le début de l'année 2018, a annoncé mardi la commission palestinienne des affaires des prisonniers et ex-prisonniers.
BRUXELLES- La Commission européenne respectera, lors des négociations sur un nouveau protocole relatif à l'accord de pêche entre l'Union européenne (UE) et le Maroc, la décision de la Cour européenne de justice (CJUE) qui exclut les eaux territoriales sahraouies, affirment des sources sahraouies responsables se référant aux déclarations d'une ministre espagnole.
PARIS- La militante française de la cause sahraouie, Claude Mangin, épouse d’un des prisonniers sahraouis du groupe dit de Gdeim Izik, Naâma Asfari, a décidé mardi d'observer une grève de la faim pour protester contre son interdiction par les autorités marocaines de rendre visite à son mari détenu au Maroc, a-t-on appris de ses proches.
WASHINGTON - Des journalistes américains de la chaîne de télévision "One America News Network" qui se sont rendus dans la ville syrienne de Douma près de Damas n'ont pas trouvé de preuves de l'attaque chimique présumée qui aurait eu lieu le 7 avril dernier.
PARIS - La militante française de la cause sahraouie, Claude Mangin, a été empêchée de rendre visite à son mari Naâma Asfari, militant sahraoui détenu au Maroc, et expulsée pour la quatrième fois, a-t-on appris mardi.
RAMALLAH (Territoires palestiniens)- L'Autorité nationale palestinienne (ANP) a salué lundi les décisions prises lors du 29e sommet de la Ligue arabe tenu à Dhahran (Arabie saoudite), a indiqué un communiqué.
MADRID- Des parlementaires du groupe politique espagnol Unidos Podemos ont demandé au gouvernement espagnol de défendre les droit du peuple Sahraoui dans la renégociation de l’accord de pêche UE-Maroc, insistant sur le respect de la décision de la Cour de justice européenne (CJUE).
BRUXELLES- Le Front Polisario a condamné lundi la décision des Etats membres de l'Union européenne (UE) d'accorder à la Commission un mandat pour négocier un nouveau protocole à l'accord de pêche UE-Maroc qui inclut les eaux territoriales sahraouies en violation de la décision de la Cour européenne de justice (CJUE).