Menu principal

Menu principal

WASHINGTON - Le département d’Etat américain a exprimé mardi son engagement en faveur des efforts menés par les Nations Unies en vue d’un règlement du conflit au Sahara Occidental.
GENEVE - Le peuple palestinien s'est appauvri et se trouve de plus en plus privé de son droit au développement après un demi-siècle d'occupation et d'appropriation de ses terres et de ses ressources par Israël, selon une nouvelle étude de l'ONU publiée mardi.
BIR LAHLOU - Le représentant permanent du Front Polisario auprès de l'ONU, Boukhari Ahmed, est décédé mardi soir des suites d'une longue maladie, a annoncé mercredi la Présidence de la République arabe sahraouie démocratique.
MADRID - Des dizaines de personnes appartenant au mouvement espagnol de solidarité avec le peuple sahraoui en plus des membres de la communauté sahraouie installée en Espagne ont manifesté, mardi en fin de journée, devant l’ambassade marocaine à Madrid, pour dénoncer la grave détérioration de l’état de santé des prisonniers politiques sahraouis du groupe de Gdeim izik et exiger leur libération immédiate.
BOUJDOUR (Camps des réfugiés sahraouis) - Le président sahraoui et Secrétaire général du Front Polisario, Ibrahim Ghali, a affirmé mardi que les dernières provocations marocaines dénotaient l'échec des politiques de l'occupant dans tous les domaines.
WASHINGTON- Le prince héritier, Mohammed Ben Salman, a affirmé que l’Arabie Saoudite tout comme les Etats-Unis ont utilisé et financé les frères musulmans durant la guerre froide pour contrer la montée du communisme dans la région, notamment en Egypte.
MADRID- Le Conseil de grande Canarie a exhorté les entreprises canariennes de cesser toutes leurs activités au territoire sahraoui occupé par le Maroc dans une motion approuvée lundi par une majorité du des groupes constituant le conseil.
PARIS- L'activité mondiale maintiendra un rythme de croissance similaire en 2018 et 2019 (+3,8 %), après avoir nettement accéléré en 2017 (+3,7 %), a estimé une analyse du Trésor public français.
NEW YORK - Le Front Polisario a réfuté lundi les allégations mensongères du Maroc relatives à la prétendue présence d’éléments armés sahraouis dans la zone tampon d’El Guerguerat, qualifiant l’escalade verbale de Rabat de "démarche dangereuse" visant à saper les efforts de l’ONU pour relancer le processus de paix.
CHAHID EL-HAFEDH (camps des réfugiés sahraouis) - L'état major de l'Armée de libération populaire sahraouie (ALPS) a exprimé la disponibilité des forces sahraouies "à riposter à toute tentative de la partie marocaine visant à porter atteinte aux territoires libérés ou à changer le statut mis en place au lendemain du cessez-le-feu (1991)", a indiqué lundi l'Agence de presse sahraouie (SPS).