Affaire de la vidéo de l’hôpital de Sidi Aissa à M’sila : deux personnes en détention provisoire et une autre sous contrôle judiciaire

Publié le : jeudi, 16 juillet 2020 16:53   Lu : 33 fois

M’SILA - Le juge d’instruction près le tribunal de Sidi Aissa (M’sila) a ordonné le placement de deux personnes en détention provisoire, et d’une autre sous contrôle judiciaire, dans le cadre de l’affaire de la vidéo de l’hôpital de Sidi Aissa, diffusée sur le réseau social Facebook et présentant le cadavre d’un homme au service Covid-19.

Ces trois personnes sont poursuivies pour "intrusion dans l’établissement public hospitalier Kouissi Belaiche de la commune de Sidi Aissa et publication de fausses informations sur le réseau social Facebook" mais aussi d' "outrage à corps constitué" et "d’atteinte au respect dû aux morts", a-t-on appris jeudi auprès des services de la sûreté de wilaya.

La même source a révélé que dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes et notamment la diffusion à des fins de propagande, les éléments de la sûreté relevant de la commune de Sidi Aissa ont procédé à l’arrestation de 3 personnes, âgées de 24 et 54 ans impliquées dans cette affaire.

Les services de la sûreté de wilaya ont affirmé que cette opération a été menée après la publication d’une vidéo sur Facebook montrant le cadavre d’une personne à l’intérieur du service de Coronavirus de l’hôpital de Sidi Aissa , soulignant que l’enquête a permis d’arrêter l’auteur de la vidéo et de récupérer son téléphone portable contenant au total 4 autres séquences filmées à l’intérieur de ce même service.

Les investigations ont également permis d’identifier et d’arrêter deux de ses complices alors qu’une troisième personne et toujours en fuite, a-t-on ajouté.

L’auteur de la vidéo s’est introduit dans l’hôpital en franchissant la clôture de cette structure, avec ses complices, selon la même source qui a précisé que ces vidéos contiennent des "informations tendancieuses susceptibles de porter atteinte à l’ordre et la sécurité publics et dont les auteurs ont volontairement mis la vie d’autrui en danger durant les période de confinement portant par la même occasion atteinte à un corps de sécurité et au respect dû aux morts en profanant un cadavre".

Présentées devant les instances judicaires du tribunal de Sidi Aissa, le juge d’instruction a ordonné le placement de deux personnes en détention provisoire, et d’une autre sous contrôle judiciaire, a-t-on conclu.

 

Affaire de la vidéo de l’hôpital de Sidi Aissa à M’sila : deux personnes en détention provisoire et une autre sous contrôle judiciaire
  Publié le : jeudi, 16 juillet 2020 16:53     Catégorie : Régions     Lu : 33 foi (s)   Partagez