Production de fer brut: accroissement prévu à Tébessa à 5 millions de tonnes dans les prochaines années

Publié le : mardi, 15 mai 2018 09:01   Lu : 562 fois
Production de fer brut: accroissement prévu à Tébessa à 5 millions de tonnes dans les prochaines années
DR

TEBESSA - La production de fer brut dans la wilaya de Tébessa passera de 1,5 million de tonnes (2017) à 5 millions tonnes dans les années à venir, a annoncé, lundi dans la mine de fer d’El Ouenza (90 km au Nord de Tébessa), le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

"Cette augmentation permettra au pays de réduire ses importations de produits ferreux", a-t-il souligné, avant de préciser que cet accroissement sera réalisable à la faveur du financement par l’Etat en 2017 du complexe sidérurgique d’El Hadjar (Annaba) en application des instructions du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a indiqué le ministre.


Lire aussi: Le complexe Sider El Hadjar réanimé "grâce au financement de l’Etat’’


M. Yousfi a insisté, à ce propos, sur la conjugaison des efforts vers cet objectif par l’engagement d’études techniques et géologiques en vue d’évaluer les réserves de la mine d’El Ouenza, la plus grande à l’échelle nationale, avec la mine de Boukhedra, située dans la même wilaya.

Le ministre a indiqué que son département œuvre de concert avec celui des Travaux publics et des Transports pour faciliter le mouvement de transport, par voie ferroviaire, de fer brut des mines de Tébessa vers le complexe d’El Hadjar.

Aux préoccupations environnementales et sanitaires exprimées par les élus locaux, le ministre a demandé de proposer l'établissement d'une étude pour la protection de l’environnement, la limitation des effets des poussières et la réalisation, avec le concours du ministère de la Santé, d’un centre de prise en charge des asthmatiques dans la commune d’El Ouenza.

Dans une déclaration à l’APS relative à la question de main d’œuvre dans la mine d’El Ouenza, le ministre a indiqué que l’effectif actuel "suffit aux besoins", soulignant la possibilité d’ouvrir le recrutement "si la nécessité économique l’exige, sans pour autant créer une nouvelle pression sur l’entreprise des mines de fer de l’Est".


Lire aussi: Prospection minière: un investissement de 9,4 mds de DA prévu sur 10 ans


Selon les explications données sur site, la production des deux mines de Tébessa a atteint l’année passée 1,5 million tonnes dirigées pour l’essentiel vers le complexe d’El Hadjar et atteindra cette année 2 millions tonnes.

M. Yousfi a affirmé en outre l’intérêt accordé par l’Etat au grand projet d’extraction de phosphate à Bled El Hadba, dans la commune de Bir El Ater, puis son transfert aux complexes d’Oued Kebrit (Souk Ahras) et Hdjar Soud (Skikda) puis au port d’Annaba pour son exportation.

Ce projet qui produira 10 millions de tonnes de phosphate, de gaz ammoniac et engrais phosphatés a mobilisé un investissement de 6 millions de dollars avec un partenaire chinois, a relevé le ministre qui a mis l’accent sur l’impact du projet pour la wilaya de Tébessa en terme de création d’emplois et dynamisation des activités économiques.

M. Yousfi a également fait état d’une étude, lancée par son département, en vue de l'exploitation de la mine de phosphate de la commune d’El Aouinet et réduire la dépendance à l’égard des hydrocarbures.

Dans la commune de Boukhedra (34 km au Nord-est de Tébessa), le ministre s’est enquis de la situation de la mine et a écouté les préoccupations des travailleurs liées, notamment, au déficit en main d’œuvre.

Cette mine qui emploie actuellement 214 travailleurs, répartis en deux groupes, nécessiterait, a-t-on indiqué, le recrutement de 172 nouveaux employés.

Production de fer brut: accroissement prévu à Tébessa à 5 millions de tonnes dans les prochaines années
  Publié le : mardi, 15 mai 2018 09:01     Catégorie : Régions     Lu : 562 foi (s)   Partagez