Menu principal

Menu principal

ALGER - Soixante-deux (62) souscripteurs du programme AADL 2001/2002 ont été rayés des listes des bénéficiaires de logements de type location-vente au niveau d'Alger durant le mois d'avril courant après des opérations de contrôle du fichier national du logement, a indiqué dimanche un communiqué du ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville. Les opérations de vérification effectuées du 30 mars au 2 avril ont concerné 2 591 souscripteurs du programme 2001/2002 bénéficiaires de logements AADL dans les sites d'Ain Melha, Djenane Sfari, Ouled Fayet (plateau sud) et Al Karouche (Reghaia). Sur le site d'Ouled Fayet, le fichier national a révélé l'existence de 30 indus souscripteurs sur un total de 1 019 souscripteurs concernés par la vérification. Quinze (15) ont déjà bénéficié de logements des Offices de promotion et de gestion immobilière (OPGI), 3 d'une aide de la Caisse nationale du logement, 2 ayant bénéficié de logements du Fonds national de péréquation des œuvres sociales, 4 détiennent des permis de construire et 5 touchés par les mesures de régularisation dans le cadre de la loi 15/08. A Al Karouche (Reghaia), l'opération qui a englobé 1 038 souscripteurs a fait ressortir que 24 n'ouvraient pas droit dont 16 ayant bénéficié de logements de l'OPGI, 3 ayant perçu une aide de la Caisse nationale du logement et 5 autres retenus au titre des mesures de régularisation de la loi 15/08. Sur le site d'Ain Malha, l'opération de vérification a touché 45 souscripteurs dont trois cas révélés positifs. Un souscripteur ayant bénéficié d'un logement de l'OPGI, ou autre détenant un permis de construire alors que le troisième cas a été traité par les mesures de régularisation de la loi 15/08. Pour ce qui est du site de Djenane Sfari, le contrôle qui a concerné 489 souscripteurs a révélé 5 cas positifs. Il…
ALGER - L'affichage, au premier jour de la campagne électorale pour les élections législatives du 4 mai, était on ne peut plus timide dimanche, les panneaux réservés à cet effet ne contenant que quelques affiches des partis et candidats indépendants sur les 17 listes, dont 15 formations politiques et deux listes indépendantes en lice dans la wilaya d'Alger, a-t-on constaté. A Alger, notamment, à Kouba, Bach Djerrah, Bab El Oued, Rostomia, Ben Aknoun, Hydra, Hussein Dey, Bir Mourad Raïs et Ouled Fayet, peu de citoyens s'arrêtaient devant les panneaux pour prendre connaissance des listes en lice. L'étonnement était perceptible face à l'absence de certains partis à travers les panneaux d'affichage, au moment où la campagne électorale a démarré officiellement pour le compte de son premier jour. Mohamed, retraité de l'Administration, tout en scrutant les rares listes affichées à Bach Djerrah, fait montre d'étonnement devant l'absence des supports des autres formations politiques. "Je suis étonné par l'absence de la majorité des listes des partis politiques, alors qu'on est au premier jour de la campagne électorale pour les élections législatives", a indiqué Mohamed. "Il faut aller vers l'affichage électronique", a-t-il suggéré. A Bab El Oued, le nombre de listes affichées varient entre 3 et 6 listes de formations politiques et indépendantes. Des citoyens interrogés par l'APS prévoient que "les partis vont se rattraper en matière d'affichage dans les prochains jours comme s'était le cas lors des élections législatives de 2012". A Kouba, le nombre de listes des partis affichées ne dépassait pas le nombre de trois. Lamia, universitaire, a montré son "étonnement" par l'absence des affiches, affirmant qu'elle n'est pas intéressée par ces supports électoraux et préfère suivre la campagne électorale à travers les réseaux sociaux. Au premier jour de la campagne électorale, les partis présents en matière d'affichage sont notamment, le…
ALGER - L'Agence nationale d'amélioration et de développement du logement (AADL) achèvera mardi la distribution de la totalité du quota (3.000 unités) de logements de type location-vente prévus pour le mois d'avril au niveau de la capitale, a-t-on appris auprès d'une source au ministère de l'Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville. Ces 3.000 unités sont réparties comme suit: 911 unités au niveau du site de Semrouni, 480 unités à Ouled Fayet, 1.200 unités à Reghaia et 292 unités au niveau du site d'Ain Malha, a précisé la même source. L'AADL avait entamé début avril l'opération de remise des clés de logements de type location-vente au titre de l'achèvement de son programme AADL 2001-2002. Cette opération sera suivie de trois (3) autres portant sur la distribution de 7.000 unités fin avril, 8.000 unités fin mai et 22.000 logements en juillet à travers les différentes wilayas du pays. Un total de 40.000 nouvelles unités au titre du programme "AADL 2001-2002" seront ainsi distribuées avant la fin du premier semestre 2017.
BOUIRA - Plus de 500 demandes de crédits "R’fig" ont été validées récemment par la direction des services agricoles (DAS) de la wilaya de Bouira au profit des agriculteurs de la région, a indiqué le directeur du secteur Djoudi Ganoun. "Nos services ont validé durant la campagne labours-semailles de cette année 527 dossiers de crédits R’fig au profit des agriculteurs", a précisé le même responsable dans un rapport présenté samedi lors d’une rencontre ayant regroupé le wali Mouloud Chérifi ainsi que les directeurs de l’exécutif et la société civile de Bouira. Le directeur des services agricoles de la wilaya a fait savoir qu’une superficie 67481 hectares avait été emblavée dans le cadre de cette campagne labour-semailles, avant d’évoquer la production céréalière de la saison écoulée qui est estimée à 1,3 millions de quintaux de céréales, selon les chiffres qu’il a donnés dans son rapport. Pour ce qui est de la pomme de terre, le même responsable a fait état d’une production de 2 135 890 quintaux pour la saison 2015-2016, dont une quantité de 79000 quintaux a été stockée dans des chambres froides et destinées à la régulation de marché en cas de perturbation ou de spéculation, a expliqué M. Ganoun. Ce dernier a ajouté en outre qu’une quantité de 20.000 quintaux avait été déjà déstockée et distribuée durant la 1ère décade du mois d’avril sur les différentes points de ventes et marchés, où le prix d’un kilogramme est cédé à 40 dinars, alors que d’autres points de ventes illicites et anarchiques le prix affiché n’est pas le même et il avoisine les 120 dinars. "Nous continuons à combattre ce genre de spéculation sur les prix, dont la victime reste le simple citoyen, nous allons déstocké à partir d'aujourd’hui, soit le 9 avril, 20.000 autres quintaux de pomme de terre…
OUARGLA - Plus d’une trentaine de rencontres ont été programmées au premier jour de la campagne électorale à travers la wilaya d’Ouargla, en prévision des élections législatives du 4 mai prochain, a-t-on appris dimanche auprès de la permanence indépendante chargée du suivi de ces élections dans la wilaya. Pour expliquer leurs programmes, des partis politiques et des candidats indépendants ont saisi l’occasion pour tenir des rencontres de proximité avec les citoyens à travers différentes communes de la wilaya d’Ouargla, qui totalise pour ces élections vingt-sept (27) listes électorales, dont quatre (4) listes d’indépendants. Une âpre concurrence a été entamée ces derniers jours par les représentants locaux des partis politiques et certains candidats, avant même le lancement officiel de la campagne électorale, notamment sur les réseaux sociaux, considérés aujourd’hui comme un outil indispensable pour la mobilisation des électeurs. La wilaya d’Ouargla compte un corps électoral de 301.413 inscrits, dont 132.722 femmes, qui sont invités, lors des prochaines législatives, à s’exprimer au niveau de 681 bureaux de vote, dont deux itinérants (commune frontalière d’El-Borma), coiffés par 180 centres électoraux, selon les données de la Direction locale de la réglementation et des affaires générales (DRAG). Au total, 39 espaces (salles, stades et places publiques et autres) pour les meetings électoraux, ainsi que 407 sites pour l’affichage, sont réservés à travers les 21 communes que compte la wilaya d’Ouargla, selon la même source.
DJELFA - La wilaya de Djelfa, qui s’apprête à accueillir, lundi, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, enregistre actuellement une dynamique de développement très forte particulièrement visible dans les actions entreprises pour l’amélioration du cadre de vie des citoyens (travaux publics, AEP, éducation, santé, énergie). Des actions qui renforceront, à coup sûr, les initiatives de développement dans le secteur agricole dans cette région steppique du pays, réputée pour sa vocation agropastorale et pour l’élevage ovin notamment. Considérant le déficit en eau potable enregistré dans la région, une attention particulière a été portée au secteur, ces dernières années, en lui affectant de nombreux projets de transferts hydrauliques dotés d’enveloppes colossales, selon les données fournies par la direction locale des ressources en eau , qui souligne la dépendance exclusive de la région, à l’égard des eaux souterraines, en matière d’alimentation en eau potable (AEP). La commune de Zaàfrane, à 50 km au Nord -ouest de Djelfa, fait partie des localités où le problème d’Aep est désormais un mauvais souvenir grâce au projet de transfert d’eau réalisé à partir du bassin du barrage Oum Droue, ayant porté le volume d’ approvisionnement de la localité à une moyenne de 60L/seconde. Un projet similaire, à partir du même bassin hydrique alimentant la commune de Zaàfrane, a été destiné aux communes de Bayzid et Dar Chioukh, pour une enveloppe de plus de deux milliards de da , au même titre qu’aux localités de Hed Shari et Ain Afka, qui ont bénéficié d’un transfert hydrique, à partir du bassin Ouled Said, alimentant, également, la ville d’Ain Ouessara. S’agissant du chef-lieu de wilaya, la station d'Oued Sder a vu ses capacités renforcées, grâce à la réalisation de neuf (9) nouveaux forages, qui s’ajoutent aux 11 déjà existant en son sein, qui ont été raccordés à un réseau de conduites…
LAGHOUAT - Les rencontres de proximité dominent le début de campagne des candidats, de listes partisanes ou d’indépendants, aux législatives du 4 mai prochain à travers la wilaya de Laghouat, a-t-on constaté. Ce type d’activités de proximité a, en effet, débuté lors des derniers jours précédant le début officiel, ce dimanche, de la campagne électorale, à travers l’organisation par les candidats et leurs sympathisants d’actions de proximité au niveau des quartiers populaires notamment. Ce contact direct est l’occasion pour eux de présenter et faire l’éloge de leur programme, et pour ceux qui tentent de renouveler leur mandat électoral, de défendre des acquis et réalisations, lors de rencontres qui se tiennent souvent dans des domiciles. Les choix des lieux de tenue de ces actions de proximité, dans les villes et centres urbains, est généralement dicté par la cote de popularité dont y jouissent ces candidats aux législatives. Les candidats en compétition pour les six sièges accordés à la wilaya de Laghouat à l’hémicycle exploitent, en parallèle, les réseaux sociaux et mobilisent des équipes veillant à soigner leur image et présence sur cet espace virtuel. Dix-huit (18) listes de candidats (15 de partis et 3 d’indépendants) sont en lice pour ces élections législatives du 4 mai 2017. L’administration a pour sa part désigné 51 espaces, dont trois stades, des salles et des places publiques, en plus de 350 sites d’affichage pour l’animation de la campagne électorale, selon les données de la direction locale de l’administration et des affaires générales (DRAG). Le fichier électoral de la wilaya de Laghouat compte 259.517 inscrits, dont 111.874 femmes, répartis sur 135 centres coiffant 663 bureaux électoraux (654 fixe et 9 itinérants), selon la même source.

Sellal en visite de travail lundi à Djelfa

dimanche, 09 avril 2017 13:31
ALGER- Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, effectuera lundi une visite de travail dans la wilaya de Djelfa, indique dimanche un communiqué des services du Premier ministre. Au cours de cette visite, qui s'inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre et du suivi du programme du président de la République, M. Sellal "devra s'enquérir de l'état d'exécution du programme de développement de cette wilaya et procédera à l'inauguration et au lancement de plusieurs projets à caractère socio-économique, notamment dans les domaines qui permettent une amélioration des conditions de vie des citoyens", précise la même source. Le Premier ministre sera accompagné lors de cette visite d'une délégation ministérielle.
ALGER- Près de 4000 unités de logement seront distribuées aux habitants des bidonvilles sur trois étapes principales dans le cadre de la 22e opération de relogement de la wilaya d'Alger qui débutera peu avant le 4 mai prochain, a annoncé samedi le wali d'Alger. Le plan de distribution des nouveaux logements se fera en trois étapes dans le cadre de la 22e opération de relogement. Au total 4000 unités de logement seront distribuées dont 2000 unités selon la formule public-locatif (LPL) et 2000 autres selon la formule social-participatif (LSP), a précisé le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh, lors de sa visite sur terrain à plusieurs communes de l'est d'Alger. Avec la distribution de ce lot de logement, la campagne d'éradication des bidonvilles à Alger sera totalement achevée, a indiqué M. Zoukh qui a ajouté que la priorité sera accordée par la suite à l'embellissement de la capitale. Le responsable a évoqué par ailleurs des projets de développement dans des communes relevant de la circonscription administrative de Dar El Beida qui a bénéficié du plus grand nombre d'opérations de relogement outre la restitution de terrains importants exploités pout l'intérêt public. Le wali d'Alger a inauguré à cette occasion des espaces récréatifs et culturels ainsi que 10 stades de proximité. M. Zoukh qui a inspecté près de 35 projets de développement à travers 7 communes, a mis l'accent sur l'importance de la mise en oeuvre du plan de développement local, appelant les collectivités locales à contribuer à l'amélioration de l'environnement du citoyen. A El Marsa, M. Zoukh a annoncé le lancement de la desserte maritime reliant le port de Tamentfoust à celui d'Alger durant l'été 2017. Les travaux de base dans ce port sont achevés à 100 %, tandis que les travaux relatifs à l'accostage du bateau de transport ont atteint 50 %,…
SETIF - La wilaya de Sétif totalise un corps électoral d’environ un (1) million d’inscrits, a indiqué samedi le directeur de la régulation et des affaires générales (DRAG), Mohamed Allalou. Ce corps est composé de 964.836 inscrits, soit 533.222 hommes et 431.614 femmes qui seront le 4 mai appelés à s’exprimer dans 610 centres et 2.157 bureaux de vote encadrés par 18.149 agents. Pas moins de 1.080 espaces ont été réservés aux affiches dans la wilaya et 145 lieux pour les meetings électoraux, selon ce responsable. Tous les dispositifs de préparation en prévision de l’ouverture de la campagne électorale pour les élections législatives du 4 mai prochain ont été mis en place dans la wilaya de Sétif, ont assuré les responsables des instances concernées. La phase pré-campagne a été jugée "positive" et l’ensemble des opérations y afférentes ont été accomplies conformément à la règlementation en vigueur, a encore assuré le coordinateur de wilaya de la Haute instance indépendante de surveillance des élections législatives, Belkacem Nouisser. "Les procédures de révision administrative des listes électorales ainsi que de retrait et de dépôt des candidatures se sont déroulées dans la conformité aux dispositions de la loi organique sur les élections", a-t-on précisé. Il a été également procédé au tirage au sort pour la distribution des espaces horaires des interventions des candidats sur la Radio locale en présence des représentants des listes en lice ainsi que pour le tirage au sort relatif à l’utilisation des lieux de meetings de la campagne électorale, ajoute la même source. Dans la capitale des Hauts plateaux, dix huit (18) listes électorales, toutes partisanes, sont en lice dans la wilaya de Sétif pour ces Législatives. Rencontré par l’APS au centre ville de Sétif, le jeune Ramzy Tiouri, étudiant en master sciences politiques à l’université Mohamed Lamine Debaghine, souligne que…