Un calendrier pour la prise en charge médicale des citoyens du Sud et des Hauts plateaux

Publié le : jeudi, 08 août 2019 18:53   Lu : 36 fois
Un calendrier pour la prise en charge médicale des citoyens du Sud et des Hauts plateaux

ALGER- Les membres du Comité interministériel pour la prise en charge médicale des citoyens du Sud et des Hauts plateaux ont décidé de l'élaboration d'un calendrier  aux objectifs biens définis visant la mise en œuvre des instructions du Premier ministre à cet égard outre la mise en place de comités techniques, a indiqué jeudi un communiqué du ministère de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière.

"Le comité interministériel s'est réuni mercredi pour la deuxième fois sous la présidence du ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Mohamed Miraoui, au siège du ministère pour la mise en oeuvre des instructions du Premier ministre en présence des ministres de l'Intérieur, des Finances, de l'Enseignement supérieur et de la Solidarité nationale, lors de laquelle les membres ont décidé, après présentation et examen des circonscriptions sanitaires des wilaya du Sud et des Hauts Plateaux, de l'élaboration d'un calendrier aux objectifs précis à court et  à moyen termes tout en s'engagent à la mise en place de comités techniques comprenant des représentants des secteurs concernés", a souligné la même source.  

Il s'agit d'un comité technique chargé du développement des conventions de jumelage et du suivi de leur performance, d'un comité technique chargé de proposer un système incitatif au profit des professionnels de la santé notamment les médecins spécialistes exerçant dans ces régions, un comité technique chargé de la révision du régime actuel du service civil en concert avec les acteurs et les partenaires concernés, un comité technique chargé de la formation à même d'étudier la possibilité de permettre aux médecins généralistes ayant exercé dans ces régions pour une période d'au moins 5 ans, d'accéder au résidanat notamment les spécialités principales dont la gynécologie obstétrique, la chirurgie, l'anesthésie et la réanimation, et la radiologie en s'engageant à poursuivre l'activité dans ces zones pour une période d'au moins 6 ans, un comité qui sera chargé également de trouver les mécanismes devant réserver un quota pour la formation de médecins spécialistes au profit du Sud et des Haut plateaux  à partir de l'année en cours outre un comité technique chargé de l'élaboration de conventions relatives à la prise en charge et à l'indemnisation des dépenses liées aux soins des patients issus de ces régions dans certaines spécialités et un comité technique chargé du développement du transport sanitaire aérien".

Le ministère de la Santé a chargé le directeur général de la Pharmacie centrale des hôpitaux d'"ouvrir des unité à Tamanrasset, Adrar et Ouargla". Ce dernier a adressé des correspondances aux walis pour l'aider à trouver des locaux et des sièges adaptés à cette activité.

Le ministère a ordonné au directeur général de l'institut Pasteur d'ouvrir des filiales à Tamanrasset, Adrar et Ouargla. La même mesure a été prise avec les walis. Le ministère a chargé le DG de l'Institut de la santé publique d'ouvrir un observatoire régional de la santé à Tamanrasset et de créer une unité pour la prise en charge des maladies tropicales et le DG de l'institut Pasteur d'ouvrir une unité de lutte contre l’envenimation scorpionique à Ouargla.

 Le ministre de la Santé a donné des instructions à la direction de la formation pour ouvrir des annexes des écoles de formation paramédicale dans les wilayas du sud et des Hauts Plateaux.

Pour les pharmacies d'officine, la direction générale de la pharmacie a été chargée en coordination avec l'ordre des pharmaciens et assemblées officielles de la pharmacie d'étudier la possibilité d'ouvrir des annexes de pharmacies dans les régions qui enregistrent un manque de couverture pharmaceutique.

Au terme de cette réunion, les ministres ont mis l'accent sur "la mise en œuvre incessante de tous les axes liés à la levée du gel des projets et opérations d'équipement outre la mise en application des conventions avec les Caisses de sécurité sociale dans le domaine des principales spécialités médicales qui constituent une priorité pour les citoyens".

Un calendrier pour la prise en charge médicale des citoyens du Sud et des Hauts plateaux
  Publié le : jeudi, 08 août 2019 18:53     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 36 foi (s)   Partagez