Suicide : toutes les 40 secondes, une personne met fin à ses jours

Publié le : mardi, 10 septembre 2019 11:56   Lu : 42 fois
Suicide : toutes les 40 secondes, une personne met fin à ses jours

GENEVE - Un décès par suicide toutes les 40 secondes, malgré les progrès réalisés a indiqué le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), cité par un communiqué publié lundi par l'ONU.

Au cours des cinq années écoulées depuis la publication du premier rapport mondial de l'OMS sur le suicide, le nombre de pays disposant de stratégies de prévention du suicide a progressé.

Toutefois, le nombre total de pays possédant des stratégies, qui s'établit à 38 à peine, reste encore trop faible et les gouvernements doivent s'engager à élaborer de telles stratégies. 

Le taux mondial de suicide standardisé par âge pour 2016 était de 10,5 pour 100.000 habitants. Toutefois, les taux varient largement d'un pays à l'autre, de 5 décès par suicide pour 100.000 habitants à plus de 30 pour 100.000. Alors que 79 % des suicides dans le monde ont lieu dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les pays à revenu élevé ont le taux le plus élevé : 11,5 % pour 100.000 habitants.

Près de trois fois plus d'hommes que de femmes mettent fin à leurs jours dans les pays à revenu élevé, alors que dans les pays à revenu faible et intermédiaire, les différences entre hommes et femmes sont plus ténues.

Le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes âgés de 15 à 29 ans, après les traumatismes dus aux accidents de la route. Parmi les jeunes âgés de 15 à 19 ans, le suicide est la deuxième cause de décès chez les jeunes filles (après les affections maternelles) et la troisième cause de décès chez les garçons (après les accidents de la circulation et la violence interpersonnelle).   

Comme il est indiqué dans la publication de l'OMS qui paraît aujourd'hui, La prévention du suicide : Indications pour les services d'homologation et de réglementation des pesticides, il existe désormais un corpus de plus en plus important de données internationales montrant que l'interdiction du recours aux pesticides très dangereux peut faire baisser les taux de suicides nationaux.  

L'enregistrement en temps opportun et le suivi régulier des suicides au niveau national sont les fondements de stratégies de prévention du suicide efficaces au niveau national. Pourtant, seuls 80 des 183 Etats Membres de l'OMS pour lesquels des estimations ont été établies en 2016 disposaient de données d'état civil de bonne qualité.

La plupart des pays où ces données faisaient défaut étaient des pays à revenu faible ou intermédiaire. Une meilleure surveillance permettra de mettre en place des stratégies de prévention plus efficaces et de rendre compte plus précisément des progrès accomplis pour atteindre les Objectifs de développement durable.

Suicide : toutes les 40 secondes, une personne met fin à ses jours
  Publié le : mardi, 10 septembre 2019 11:56     Catégorie : SANTE - SCIENCE - TECHNOLOGIE     Lu : 42 foi (s)   Partagez