Le rayonnement culturel des zaouïas au cœur du programme présidentiel

Publié le : jeudi, 13 août 2020 19:34   Lu : 233 fois
Le rayonnement culturel des zaouïas au cœur du programme présidentiel

TIZI-OUZOU - La réhabilitation du rôle d’institutions de rayonnement culturel et du savoir des zaouïas est au cœur du programme du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a souligné jeudi à Tizi-Ouzou, le conseiller du Président de la République Abdelmadjid Tebboune, chargé des associations religieuses, Aissa Belakhdhar.

M. Belakhdhar qui a présidé, sur instruction du Président de la République, une rencontre avec les représentants des zaouïas et écoles coraniques, au siège de la wilaya, a indiqué que ces espaces doivent retrouver leur place véritable de lieux de savoir qui ont formés des milliers de savants, qui ont, à leur tour, formé des génération en Algérie ou dans d’autres pays, a-t-il dit.

Le rôle des zaouïas ne se limite pas à l’enseignement religieux, mais consiste aussi à inculquer les valeurs d’entraide, de solidarité de fraternité et de vivre ensemble qui constituent les fondements de la société algérienne, a-t-il insisté, en relevant que la zaouïa n’est pas un objet historique à conserver ou à réserver uniquement à l’enseignement du Coran, mais une institution qui a produit, grâce à l’enseignement religieux, une pensée libre, éclairée et moderne qui construit les nations et les civilisations et c’est cette mission qu’elles doivent retrouver aujourd’hui.

Redonner aux zaouïas leur place au sein de la société s’inscrit également dans la démarche de réappropriation de la mémoire nationale, marquée début juillet dernier par un événement important qui est le rapatriement de France, des crânes de résistants algériens à l’invasion française. Il est aussi prévu d’accompagner les zaouïas à retrouver leur place et rôle de centres d’enseignement des valeurs qui ont fondée la société algérienne, a-t-il observé.


Lire aussi: El Bayadh: Zaouïa El mouwahidine, un lieu de culte exceptionnel


Ces institutions, a rappelé M. Belakhdhar, ont joué un rôle important dans la préservation de l’identité nationale et des valeurs de la société algérienne durant le colonialisme, en participant activement à la résistance et à la lutte contre le colonialisme français qui s’est vengé contre elles en détruisant ces lieux de culte, de savoir, de rayonnement culturel et d’encadrement de la société et en brulant leur fond documentaire, a-t-il souligné.

L’intérêt du Président de la République à ces institutions en écoutant leurs réoccupations et leurs attentes "s’inscrit dans ce projet d’édification de l’Algérie nouvelle qui est basé sur la réconciliation avec soi, la préservation de nos référents et valeurs de solidarité et de vivre ensemble qui fondent l’identité nationale. Le rôle des zaouïas est d’inculquer ces valeurs aux jeunes afin de leur donner les outils de se prémunir contre les vagues d’extrémisme qui proviennent aussi bien de l’Occident que de l’Orient", a-t-il insisté.

Durant cette rencontre, qui a été marquée par la participation de 16 zaouïas sur les 18 que compte la wilaya en plus de la coordination des zaouïas et des quatre écoles coraniques de Tizi-Ouzou, les intervenants durant les débats ont soulevé certaines préoccupations pour demander notamment de mettre en place une organisation commune a toutes les zaouïs, la réhabilitation de leur mission pédagogique et la rénovation de certaines structures.

Dans sa réponse, M. Belakhdhar a rassuré les présents que leurs préoccupations s’inscrivent dans le cadre de la démarche de revalorisation des missions de ces institutions qui prévoit de les accompagner pour retrouver leur place au sen de la société, ajoutant, sur un autre volet, que les zaouïas patrimoniale vont bénéficier d’opérations de réhabilitation.

Le rayonnement culturel des zaouïas au cœur du programme présidentiel
  Publié le : jeudi, 13 août 2020 19:34     Catégorie : Société     Lu : 233 foi (s)   Partagez