Print this page

Une équipe du CNMS entame ses visites d'inspection des sites d'entraînement des sportifs d'élite

Publié le : mercredi, 22 juillet 2020 19:49   Lu : 284 fois
  • Partagez

ALGER - Une équipe du Centre national de médecine du sport (CNMS) a entamé ses visites d'inspection de différents sites de regroupement et d'entraînement susceptibles d'accueillir des athlètes qualifiés ou sont en course pour se qualifier aux Jeux Olympiques et Paralympiques-2020 de Tokyo, a indiqué mercredi le centre.

Cette équipe est composée de membres du Conseil médical et scientifique du CNMS. Il s'agit des docteurs Djamel Reggad, médecin directeur adjoint médical, Ilhem Izemrane, présidente du Conseil médical et scientifique, Manel Yahiaoui, chef d'unité et membre et Tarik Oughlis, spécialiste en médecine du sport.

Les visites sont effectuées selon un calendrier établi au préalable. Lundi, le quatuor s'est rendu à l'Ecole régionale des sports nautiques et subaquatiques de Boukerdane (Tipasa), puis le lendemain à l'Ecole nationale des sports nautiques et subaquatiques de Bordj El-Bahri (Alger) et au Centre national des sports et loisirs de Tikjda (Bouira).

Le reste du programme prévoit une visite d'inspection à la Base nautique du barrage de Béni Haroun (Mila) mercredi et une autre jeudi au Complexe sportif de Seraïdi (Annaba).

Ces sorties sur le terrain ont pour objectif de "sécuriser la reprise des entraînements au profit (...) des athlètes qualifiés et qualifiables aux JO/Jeux Paralympiques", reportés à 2021 en raison du coronavirus, selon la page Facebook du CNMS. Elles entrent "dans le cadre de la mise en oeuvre du protocole sanitaire élaboré par le Conseil médical et scientifique du CNMS pour la lutte et la prévention contre la COVID-19, validé par le Conseil scientifique du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière".

Par ailleurs, plusieurs athlètes algériens concernés par les JO (qualifiés ou qualifiables) ont effectué un contrôle médico-sportif au niveau du CNMS, suivi d'une sensibilisation aux mesures préventives contre la pandémie, à l'image du rameur Sid-ali Boudina, du nageur Abdellah Ardjoune et du décathlonien Larbi Bourrada.

Pour rappel, le ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS) avait autorisé le 9 juillet dernier, les athlètes algériens "qualifiés et qualifiables" pour les JO et Jeux Paralympiques, à reprendre les entraînements "avec le strict respect des mesures de protection".

Il avait aussi chargé le CNMS de la mise en oeuvre du protocole sanitaire relatif aux athlètes suscités, en coordination avec le comité scientifique de suivi de l'évolution de la pandémie de COVID-19.

Une équipe du CNMS entame ses visites d'inspection des sites d'entraînement des sportifs d'élite
  Publié le : mercredi, 22 juillet 2020 19:49     Catégorie : Sport     Lu : 284 foi (s)   Partagez