Championnat d'Afrique/Para-Powerlifting: coup d'envoi de l'édition d'Alger

Publié le : vendredi, 10 août 2018 17:22   Lu : 613 fois
Championnat d'Afrique/Para-Powerlifting: coup d'envoi de l'édition d'Alger

ALGER - Le Championnat d'Afrique de Para-Powerlifting (juniors et seniors), Hommes et Dames, 2e compétition continentale de l'année inscrite au calendrier de la world Para-Powerlifting, a débuté, vendredi après midi à la salle harcha Hacène à Alger, avec la présence des meilleurs athlètes africains au niveau mondial, aux côtés de 24 algériens, visant à honorer leur pays par de bonnes prestations.

Les champions paralympiques et les champions du monde africains seront en action du 10 au 12 août et tenteront de remporter une cinquantaine de médailles mises en jeu dans 20 catégories de poids inscrites au programme général de la compétition. La journée du vendredi (1re du tournoi) verra l'entrée en lice des catégories féminines des -41kg, -45kg, -50kg et -55kg, alors chez les Hommes, ils seront concernés par cette les athlètes des -49kg et -54kg. Juste après la dernière épreuve des dames, il sera procédé à la cérémonie d'ouverture du Championnat d'Afrique d'une durée annoncée de 30 minutes.

Chez les dames, les Algériennes Lamia Adra et Moussaoui Sabrina essayeront, pour leur première participation du genre, de jouer pour l'or chez les -41kg, puisque le podium leur est assuré, après le forfait de la Kenyane Kariuki Hellen Wawira. Les deux algériennes seront en opposition directe avec l'Ivoirienne Kouadio Akissi Michelle. De son côté, Samira Guerioua qui avait pris part aux derniers Jeux Paralympiques de Rio, sera présente dans la catégorie des -45kg. Mais elle sera mis à rude épreuve par la médaillée d’argent nigériane des mêmes Jeux, Latifat Tijani, qui sera la grande favorite de la catégorie pour le titre africain. Néanmoins, l'Algérienne jouera sans complexe ni pression, puisque la catégorie ne comporte que deux concurrentes, après la forfait de la Camerounaise Menye Meto Suzanne.

Dans la catégorie des -50kg, l'Algérie sera représentée par Houria Arabi, une nouvelle dans la discipline, par rapport à ses adversaires, Ahmed Rehab (Égypte) et Rami Karima (Maroc). Enfin, la compétition de la première journée chez les dames sera close avec la catégorie des -55kg, où les trois participantes: l'Algérienne Nacera Boukhaloua, la Marocaine El Garraa Najat et la Nigériane Oyema Esther sont assurées d'une médaille, mais reste à savoir qui sera champion d'Afrique de cette catégorie.


Lire aussi : Handball / CAN-2018 dames (Tirage au sort) : l'Algérie dans la poule A


Chez les -49kg (hommes), l'Algérie sera représentée par le meilleur de sa catégorie, Beyour Hadj Ahmed qui aura la tache difficile face à trois autres concurrents: Zahran Mohamed (Égypte), Adesokan Yakubu (Nigeria) et Bawa Alion (Togo), alors que son coéquipier Ababsa Kheireddine et Mehdi Cherirou défendront les chances de médailles de l'Algérie dans la catégorie des -54kg, aux côtés de Yapo Jean Elvis (Côte d'Ivoire), Abdelmagid Taha (Égypte) et Ezuruike Roland (Nigeria).

L'importance du rendez-vous d'Alger, le second après les championnats d’Europe Open disputés à Berck-Sur-Mer, en France, en mai dernier, est la présence d'un total de 85 athlètes (48 hommes et 38 dames) dont 11 juniors, issus de quinze pays, et l'absence en dernière minute du Kenya et du Ghana, qui s'ajoutent à celle de la Tanzanie et de la Guinée. La plus importante délégation après l'Algérie sera celle de l'Égypte avec 19 athlètes, suivie du Nigeria (13) et du Cameroun (12). La plus faible participation est à mettre à l'actif de la Tunisie, du Bénin, du Togo, de la Sierra Leone et du Liberia avec un seul athlète pour chaque pays.

La participation est répartie comme suit : Algérie (13 hommes et 11 dames), Égypte (11 H/7 D), Nigeria (5 H/8 D), Cameroun (3 H/1 D), Libye (4H /2 D), Côte d'Ivoire (3 H/1 D), Maroc (2 H/4 D), Mali (1 H/1 D), Ouganda (1H), Gambie (1 H/1 D), Tunisie (1 D), Bénin (1 H), Togo (1 H), Sierra Leone (1 H) et Liberia (1 H).

De grands noms du Para-Powerlifting mondial sont présents, à l'image de l'Égyptien Sherif Osman l'un des athlètes les plus performants dans la catégorie des -59kg et qui veut plus que le titre africain. "Je veux améliorer mon propre record du monde une fois de plus", a-t-il indiqué. L'ancien record est de 211 kg. Une autre légende du Para-powerflifting est présente aux joutes d'Alger, il s'agit de la Nigériane Lucy Ejike, championne paralympique et championne du monde, qui est toute confiante pour le titre africain chez les -61 kg. Elle sera en concurrence avec l'Égyptienne Gihan Abdelaziz décidée de sa battre pour l'or de la catégorie jusqu'à la fin.


Lire aussi : Football: "Nous allons proposer au bureau fédéral la relance de la Coupe de la Ligue" (Medouar)


Dans l'une des confrontations les plus attendues à Alger, le duel chez les +86kg, entre les champions paralympiques Randa Mahmoud (Égypte) et Loveline Obiji (Nigeria). Ils se sont affrontés pour la dernière fois aux championnats du monde à Mexico en 2017, l'or était remporté par l'Égyptien, alors que la seule fois où Loveline Obiji avait réussi à battre son challengeur égyptien, c'était en 2012, lors des Jeux Paralympiques de Londres.

L'Algérie s'attend à décrocher l'or par l'intermédiaire de Hocine Bettir (-65 kg) ou Samira Guerioua (-45 kg). Bettir est très motivé après avoir remporté le bronze aux Championnats du monde l’an dernier à Mexico. Mais il devra faire face à une forte opposition de la part du Nigérian Paul Kehinde et de l'Égyptien Mahmoud Attia. Le Championnat d'Afrique de Para-Powerlifting (juniors et seniors), Hommes et Dames, sera le second après celui du Caire en 2009.

Championnat d'Afrique/Para-Powerlifting: coup d'envoi de l'édition d'Alger
  Publié le : vendredi, 10 août 2018 17:22     Catégorie : Sport     Lu : 613 foi (s)   Partagez