Foot: les clubs et les fédérations appelés à revenir à la formation de base

Publié le : jeudi, 19 décembre 2019 09:28   Lu : 14 fois

ALGER - Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Kheireddine Zetchi a appelé les clubs de football et les fédérations sportives à revenir à la formation de base et choisir les meilleurs éléments loin du népotisme, citant l'exemple de l'Académie de Paradou qui a formé d'excellents joueurs ayant brillé avec leurs clubs européens et l'équipe nationale.

S'exprimant en marge de la cérémonie de signature de protocoles d'accords avec quatre fédérations nationales et le ministère de la Jeunesse et des Sports pour l'exploitation des infrastructures et installations sportives, M. Zetchi a exhorté "les fédérations sportives et les clubs de football à revenir à la formation de base et choisir les meilleurs éléments, en laissant les entraineurs travailler tranquillement sans népotisme".

A cette occasion, M. Zetchi a évoqué son expérience à la tête du club Athlétique Paradou et son académie de football qui a donné des joueurs ayant contribué au sacre de l'équipe nationale à la CAN 2019.

"Nous œuvrons actuellement à reproduire l'expérience de l'académie de Paradou au niveau de la FAF. Nous nous engageons à créer de véritables écoles de formation à Sidi Belabes et à Ain Sefra (Naama)", a fait savoir M. Zetchi, soulignant que "le Sud algérien regorge de talents qui méritent d'être valorisés".

La FAF vient d'achever la première phase de réalisation du centre de formation de Tlemcen, a fait savoir M. Zetchi, précisant qu'un avis d'appel d'offres sera lancé pour entamer la deuxième phase des travaux qui devront prendre 18 mois.

"Notre demande pour le lancement sans délais de la réalisation d'écoles de football a été acceptée par le ministère et le DT de la FAF a lancé une large opération de sélection pour choisir 24 joueurs nés entre 2004-2005 et former une première promotion. L'opération a été lancée en août dernier et nous espérons voir émerger des talents pour les quatre prochaines années", a-t-il ajouté.

Concernant le projet du centre de Sidi Bel Abbes, le même responsable a indiqué qu'"une opération de sélection des benjamins nés entre 2006 et 2007 a été entamée au niveau de toutes les régions du pays pour attirer un grand nombre de joueurs pouvant atteindre 60 éléments".

La FAF a conclu un accord avec une école espagnole pour superviser les jeunes talents à l'école de formation de Khemis Meliana (wilaya d'Ain Defla).

Relevant que les joueurs évoluant au centre de Sidi Bel Abbès seront encadrés par des techniciens de l'école sportive française, le même responsable a indiqué que la Fédération n'avait pas encore tranché entre l'école allemande ou argentine pour encadrer les jeunes de l'annexe du lycée sportif d'Ain-Sefra, l'objectif étant de "créer une expérience algérienne unique", a-t-il dit.

Pour le président de la FAF, "les enfants compétents seront pris en charge à travers le suivi médical, la nutrition et le volume horaire des entrainements", indiquant que l'Algérie "aura des champions dans d'autres disciplines car nous avons des talents dans différentes spécialités sportives".

Cet accord signé avec la FAF, en présence du président Zetchi, permettra de mettre en exploitation le centre de regroupement sportif de Sidi Bel Abbes et l'annexe du lycée sportif d'Ain-Sefra(Naama).

De son côté, le ministre a fait l'éloge de l'Académie du Paradou qui a formé plusieurs joueurs, et a exporté ses meilleurs footballeurs en Europe. Il y'a des milliers de Boudaoui non seulement à Béchar, mais dans toutes les régions du pays,et il y a également de nombreux de Bensebaini, non seulement à Constantine mais ailleurs, et les exemples sont nombreux".

Foot: les clubs et les fédérations appelés à revenir à la formation de base
  Publié le : jeudi, 19 décembre 2019 09:28     Catégorie : Sport     Lu : 14 foi (s)   Partagez