Goudjil: la 1e semaine de la campagne référendaire s'est déroulé dans la "sérénité" et le "respect total" de la liberté d'expression

Publié le : jeudi, 15 octobre 2020 20:13   Lu : 10 fois

ALGER - Le président du Conseil de la nation par intérim, Salah Goudjil a exprimé, jeudi sa "satisfaction" quant au climat qui a empreint l'entame de cette campagne qui, se déroule dans la "sérénité" et le "respect total" de la liberté d'expression et de l'acte démocratique, indique un communiqué du Conseil de la nation.

Dans une allocution prononcée lors de la réunion du Bureau élargi aux présidents des groupes parlementaires, M. Goudjil a réitéré son appel au peuple algérien, de "par sa qualité de source de tous les pouvoirs, et en cette étape cruciale dans l'histoire du pays, à prendre part massivement à ce scrutin fatidique qui se déroule dans un contexte où l'Algérie vit de profonds changements et fait face à de grands défis imposé par un environnement régional versatile", précise la même source.

Il a convié le peuple algérien à "ne pas se soumettre aux voix qui claironnent ce qui leur est dicté de l'étranger, des voix qui n'ont pas encore assimilé le fait que l'Algérie ait pu dépasser la période de transition et éviter ses conséquences et surtout qu'elle ait renoué avec la légalité principalement après l'élection présidentielle du 12 décembre 2019".

M. Goudjil a souligné, à ce propos, que "l'obédience doit être toujours à la patrie et rien d'autre en faisant abstraction de toute appartenance à un groupe de toute appartenance ou à un idéologie".

Il a invité les Algériennes et les Algériens à suivre l'"exemple du noyau de nationalistes qui ont déclenché la glorieuse Révolution du 1er Novembre 1954 et à prendre conscience des défis à l'heure, afin de contribuer, tout un chacun à quelque niveau qu'il soit et grâce à la volonté sincère du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune et la conjugaison des efforts de tous les nationalistes jaloux de la souveraineté de ce pays, à concrétiser l'espoir en un avenir meilleur, en réalisant une mutation en matière de développement dans les aspects de la vie du citoyen, et principalement la jeunesse".

Une mutation qui sera perceptible, selon lui, par tous et à tous les niveaux.

Par ailleurs, la réunion du Bureau élargi aux présidents des groupes parlementaires a constitué une "opportunité", indique le communiqué, pour procéder à l'évaluation de l'action de proximité menée par les membres du Conseil durant cette première semaine de la campagne référendaire.

A cet effet, M. Salah Goudjil a appelé les membres à "redoubler d'efforts" dans ce cadre, car il s'agit de contribuer, a-t-il dit, à "mettre l'Algérie à l'abri de toute tentative de déstabilisation".

Le président du Conseil de la nation par intérim, et à l'occasion du 59e des manifestations du 17 Octobre 11961, a adressé en outre, ses "sincères" salutations aux membres de la communauté nationale à l'étranger pour les "lourds sacrifices" consentis pour l'indépendance de leur pays et son développement.

Il a, à cet égard, mis en valeur le fait que ces manifestations du 17 Octobre 1961 ont eu "l'effet de stimulant et ont donné une impulsion de la Révolution en dehors de nos frontières".

"Ces manifestations ont été la preuve indéniable de la force de l'homogénéité et de la synergie qui unissent les enfants de l'Algérie à l'intérieur et à extérieur du pays. Comme elles ont démontré de  la manière la plus indélébile qui soit l'attachement de la communauté Algérienne à l'étranger à son pays et son avenir", a-t-il dit.

Concernant le projet de Loi de finances 2021 étudié à l'occasion, le Bureau du Conseil de la nation a indiqué que ce texte reflète "clairement la volonté de l'Etat et tous les indicateurs de développement dans les domaines économiques dans le cadre d'une ‘Vision citoyenne’, principalement ce qui a trait à la réduction des charges imposées aux citoyens de manière à préserver les postes d'emploi".

Le projet vise aussi, précise-t-on, à "encourager l'investissement et les porteurs de projets dans le cadre start-ups. Il instaure des exonérations fiscales au profit des entreprises".

Ce qui renforcera, expliqué le communiqué, l'attractivité de notre pays aux investissements et favorisera la création d'emplois.

Aussi, et après étude de la situation des questions orales et écrites, le Bureau du Conseil de la nation a décidé de transférer "onze (11) questions orales et six (6) questions écrites au gouvernement car elles remplissent les conditions légales requises".

Il a été décidé, au cours de cette réunion également, et en coordination avec les commissions permanentes du Conseil, de procéder à "l'élaboration de leur programme d'action relatif aux séances d'audition et aux missions d'information provisoire ainsi qu'à l'activité liée à la promotion de la culture parlementaire". Ce programme d'action sera établi de manière définitive ultérieurement, note le communiqué.

A la fin de ses travaux, le Bureau du Conseil de la nation a tenu à exprimer sa "fierté" quant à la réussite de l'organisation de l'examen du Baccalauréat, et à présenter ses "sincères félicitations" à la famille de l'éducation pour le bon déroulement des examens à tous les niveaux pédagogiques, notamment en cette période de pandémie de la Covid-19.

"Le Bureau adresse aussi, ses sincères félicitations aux lauréats du Baccalauréat, leur souhaitant le plein succès dans leur cursus universitaire et par la suite lors de leur accès au monde du travail en leur qualité d'avenir du pays", souhaitant plus chance, lors de la prochaine édition, à ceux qui n'ont pas réussi.

Goudjil: la 1e semaine de la campagne référendaire s'est déroulé dans la "sérénité" et le "respect total" de la liberté d'expression
  Publié le : jeudi, 15 octobre 2020 20:13     Catégorie : Algérie     Lu : 10 foi (s)   Partagez