Gouyette: travailler ensemble sur le chemin de la réconciliation des mémoires

Publié le : mardi, 09 mars 2021 10:02   Lu : 33 fois
Gouyette: travailler ensemble sur le chemin de la réconciliation des mémoires

CONSTANTINE- L'ambassadeur de France en Algérie, François Gouyette, a affirmé lundi à Constantine que "les français souhaitent travailler avec les algériens sur le chemin de la réconciliation des mémoires".

"La démarche entreprise récemment par le président Emmanuel Macron qui a reconnu, au nom de la France, que l'avocat et dirigeant politique du nationalisme algérien, Ali Boumendjel a été torturé puis assassiné par l'armée coloniale pendant la guerre de libération, s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour dépasser les antagonismes mémorielles entre français et algériens", a précisé le diplomate.

S’exprimant au cours d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion de travail tenue avec des opérateurs économiques au siège de la Chambre de commerce et d'industrie Rhumel (CCIR) de Constantine, M. Gouyette a souligné que "l’initiative mémorielle du président Macron, s’agissant de l’assassinat d’Ali Boumendjel en 1957, s’inscrit dans le cadre de la démarche de reconnaissance des faits historiques", estimant "très important de connaître et de reconnaître les faits historiques tels qu’ils se sont produits".

"L'Algérie a pris acte avec satisfaction de la décision du Président français, Emmanuel Macron", a également rappelé M. Gouyette, assurant que "le président français veut vraiment bâtir une relation sereine, dynamique, positive et constructive avec l’Algérie, aller de l’avant et pousser la coopération dans un esprit constructif et amical".

S’agissant des perspectives de développement des relations économiques et commerciales entre la France et l’Algérie, en particulier Constantine, le diplomate a indiqué que "cette wilaya est à la pointe dans les domaines pharmaceutique et agroalimentaire", deux spécialités qui "pourraient intéresser les français", a-t-il ajouté.

Qualifiant la France de "grand partenaire de l’Algérie" et un "investisseur important", M. Gouyette a souligné que des efforts étaient en cours pour "encourager le mouvement d’investissement dans les deux sens et essayer de favoriser les rapprochements et les synergies en mettant en relation les entreprises françaises et algériennes, notamment les petites et moyennes entreprises (PME)".


Lire aussi : L'ambassadeur d’Algérie en France remet l'emblème national à la famille d'Ali Boumendjel


Le diplomate français, qualifiant l’université des frères Mentouri de Constantine de "fleuron" des universités algériennes, a fait part d’un important programme de coopération universitaire entre l’Algérie et la France.

François Gouyette a été reçu dans le cadre de sa visite à Constantine par le wali, Saci Ahmed Abdelhafidh, avec qui il a échangé à propos de la coopération algéro-française en présence du président de l’Assemblée populaire communale (APC) de Constantine.

L’ambassadeur de France a également visité l’université des Frères Mentouri et s’est rendu sur des lieux historiques et mémoriels de la ville, comme le Monument aux morts où il a déposé une gerbe de fleurs à la mémoire des morts de la 1ère guerre mondiale, ainsi qu’au cimetière chrétien.

Gouyette: travailler ensemble sur le chemin de la réconciliation des mémoires
  Publié le : mardi, 09 mars 2021 10:02     Catégorie : Algérie     Lu : 33 foi (s)   Partagez