Print this page

Renforcer le front interne pour faire face à toute forme de menaces

Publié le : jeudi, 11 mars 2021 13:32   Lu : 9 fois
  • Partagez
Renforcer le front interne pour faire face à toute forme de menaces

ALGER - Le président du Conseil de la nation, Salah Goudjil, a souligné la nécessité de renforcer et de consolider le "front interne" afin de faire face à "toute forme de menace, complot et manœuvre".

"Je voudrais insister sur la question du renforcement et la consolidation du front interne ainsi que l'unification des rangs qui nous permettra inévitablement de relever tous les défis et enjeux", a indiqué M. Goudjil dans un entretien accordé à la revue El-Djeich du mois de mars.           

Pour lui, "les ennemis de l'Algérie sont désormais connus et tentent vainement de polluer le climat à travers des voix installées à l'étranger, qui s'attaquent à notre pays au nom de la liberté d'expression".

Mais, a-t-il dit, "il faut faire la distinction entre liberté d'expression et liberté de s'adonner à des pitreries", ajoutant que "c'est au nom de cette liberté qu'ils diffusent des informations fausses et tendancieuses, auxquelles on ne saurait faire face que par l'unification des rangs, l'action constante, davantage de vigilance et de perspicacité".

"En vérité, les complots ourdis contre l'Algérie ne datent pas d'aujourd'hui, à cette différence près qu'ils sont désormais ouvertement affirmés", a relevé M. Goudjil, pour qui ces complots "sont nourris par de multiples parties et cercles qui voudraient clairement faire de l'Algérie un pays quelconque, alors que l'Algérie avec sa longue et honorable histoire, son peuple fier, ne peut être qu'un grand pays, traitant avec les Etats d'égal à égal".

Le président du Conseil de la nation a appelé, à cet égard, à "œuvrer ensemble afin de concrétiser l'objectif commun, celui de l'édification de la nouvelle Algérie, stable et prospère, conformément aux aspirations du peuple et par fidélité aux sacrifices consentis par nos valeureux Chouhada".

"Nous œuvrons à le concrétiser étape par étape, sous la direction du président de la République", a-t-il ajouté.


Lire aussi : La politique du président Tebboune permettra l'édification d'un "front interne solide"


Il a salué, dans le même sillage, l'Armée nationale populaire qui, depuis le début du Hirak populaire, "s'est tenue aux côtés du peuple, préservant ainsi le caractère pacifique" des  manifestations, mettant en avant le rôle de l'ANP qui a "toujours fait éviter à notre pays de se faire entraîner vers des lendemains incertains".

Il a, en outre, souligné que l'Algérie "a traversé une période difficile qu'il a finalement surmontée avec l'organisation d'élections présidentielles (12 décembre 2019) intègres et démocratiques, de l'avis même des candidats", ajoutant que ces élections avaient "permis d'entrer dans la légitimité démocratique".

Interrogé sur la période coloniale, M. Goudjil a souligné que "la colonisation de l'Algérie par la France est radicalement différente de toutes les formes de colonialisme vécues par les autres peuples (...) tant elle eut pour visée l'extermination du peuple algérien qui, pour sa part, reste en permanence attaché aux sacrifices des Chouhada".

Il s'agissait, a-t-il souligné, "d'une colonisation de peuplement et de destruction dans le sens propre du terme, dont l'objectif principal, depuis 1830, était l'effacement du peuple algérien et son remplacement par un autre peuple", ajoutant que "le peuple algérien n'a pas permis à l'occupant de l'exterminer" et "n'a eu de cesse de résister jusqu'à contraindre l'occupant à retourner d'où il est venu".

Renforcer le front interne pour faire face à toute forme de menaces
  Publié le : jeudi, 11 mars 2021 13:32     Catégorie : Algérie     Lu : 9 foi (s)   Partagez