Le peuple et son Armée, un mur "infranchissable" contre les tentatives de déstabilisation

Publié le : mardi, 04 mai 2021 18:17   Lu : 16 fois

ALGER - Le peuple algérien et son Armée constitueront un mur "infranchissable" contre toutes les tentatives visant l'unité du pays, sa sécurité et sa stabilité, affirme la revue El Djeïch dans son édition du mois de mai, tout en fustigeant les auteurs de ces complots, "des traitres incités et soutenus par des parties étrangères".

"Ni les alliances, ni les mensonges ne triompheront, tout comme les intentions malveillantes visant à ébranler l’unité de notre peuple et de notre territoire ne se concrétiseront. Les éléments de notre Armée et tous les enfants fidèles de notre peuple constitueront un mur infranchissable face à quiconque animé d’intentions malveillantes qui tenterait de porter atteinte à l’unité de notre Algérie, territoire et peuple", lit-on dans un commentaire intitulé "Les résidus de la cinquième colonne".

Le commentaire rappelle à l'évidence que "dans sa longue Histoire, l’Algérie n’a jamais eu affaire à une organisation -quel que fut son degré d’extrémisme et de trahison- revendiquant le divorce et la séparation de la Nation-mère pour la création d’une entité +indépendante+ qui nie et rejette l’unité du peuple et du territoire", précisant que "le simple fait de penser à une telle éventualité relève de l’impossible et constitue une vue de l’esprit".

Evoquant les "traîtres inféodés à l’occupant" ayant surgi durant la guerre de libération nationale, mais qui "n’ont jamais pensé à la séparation d’une région de l’Algérie et (...) voulaient que toute l’Algérie avec son territoire et son peuple soit française", le commentaire d'El Djeïch rappelle qu'au cours de ses négociations avec le FLN, la France coloniale "a tenté d’accorder l’indépendance à l’Algérie, mais amputée du Sahara, issue que les braves enfants de notre pays ont catégoriquement refusé d’en envisager même l’idée, et la réponse a été donnée sur le champ de bataille, à savoir que l’Algérie était une et indivisible, de Tébessa à Tlemcen et de Tizi-Ouzou à Tamanrasset".

Dans le même sillage, la revue fustige "deux mouvements qui s’allient aux ennemis de l’Algérie pour attenter à sa sécurité et à sa stabilité, en recrutant des mercenaires, en entraînant des traîtres et en les préparant à exécuter des opérations terroristes à l’intérieur du territoire national pour tuer des Algériens et détruire la Patrie".

Il s'agit, explique-t-on, d'"un mouvement qui ne représente guère la région de Kabylie, laquelle a donné naissance à des héros ayant défendu et porté l’Algérie dans le cœur et sont tombés au champ d’honneur, à l'image de Cheikh El Haddad, El Mokrani, Fatma N’soumer, Amirouche et Abane Ramdane, ainsi que des milliers de martyrs issus de cette région qui ont sacrifié leur vie pour que l’Algérie vive unie".

"Ce mouvement ignore l’Histoire et renie les sacrifices de tous les martyrs et les moudjahidine, mais semble ne pas avoir idée de la détermination du peuple algérien à préserver son unité", note la même source.

Depuis des années, ajoute-t-on, "ces traîtres n’ont de cesse de rendre visite à l’entité sioniste usurpatrice, non pas à des fins de tourisme ou pour prier dans les lieux saints d’El Qods, mais pour se tenir devant le Mur des Lamentations, verser des larmes et solliciter au passage le secours et supplier les ennemis pour qu’ils les aident à établir leur république platonicienne imaginaire".

Pour El Djeïch, "le peuple algérien ne pardonnera pas aux traîtres et gardera en mémoire leurs campagnes acharnées contre l’Algérie, ainsi que leur sollicitation de l’ennemi pour attenter à l’unité du peuple et du pays".

Rappelant qu'il y a quelques jours, les services sécuritaires du ministère de la Défense nationale "ont révélé la préparation par les deux mouvements terroristes d’un dangereux complot visant notre pays", la même source note que "les investigations ont montré l’intention des membres de ces mouvements de recourir à tous les moyens pour nuire au peuple algérien".

"S’ils n’avaient pas le soutien et incitation de certaines parties étrangères, ces mouvements n’auraient pas osé un tel projet. Ce sont ces parties qui fournissent le soutien logistique en termes d’armement et de formation de leurs éléments terroristes sur leur territoire et facilitent leurs mouvements dans le but de se venger de l’Algérie qui a fait échec à leurs plans expansionnistes et à leurs convoitises économiques", souligne-t-on.

Et de conclure: "Que ces traîtres qui nagent à contre-courant, sachent que la diversité culturelle, le multilinguisme et la tolérance dans la religion musulmane dont jouit notre pays et dont il s’enorgueillit, sont une source de force, un facteur de renaissance et l’incarnation de la personnalité algérienne, en dépit du fait que de prétendus prestidigitateurs veuillent l’utiliser comme fonds de commerce à des fins personnelles étroites".

Le peuple et son Armée, un mur "infranchissable" contre les tentatives de déstabilisation
  Publié le : mardi, 04 mai 2021 18:17     Catégorie : Algérie     Lu : 16 foi (s)   Partagez