Législatives: l'émergence d'une nouvelle classe de candidats relevée

Publié le : lundi, 31 mai 2021 10:38   Lu : 4 fois
Législatives: l'émergence d'une nouvelle classe de candidats relevée

 

ALGER - L'émergence d'une nouvelle classe de candidats aux élections législatives du 12 juin prochain et les appels à une participation massive font l'essentiel des titres de la presse nationale de ce lundi.

Dans son carnet de campagne le quotidien national "L'expression" évoque une volonté de quelques partis politiques participant de "s'unir au sein d'un pôle fort réunissant tous les courants politiques pour édifier et renforcer le front interne en vue de défendre l'Algérie". Les appels à une participation massive aux législatives est également abordé.

"Retisser les liens distendus entre le citoyens et une assemblée nationale décriée" est, selon l'édition d'aujourd'hui du journal "El Moudjahid", le nouveau défi des candidats aux législatives du 12 juin prochain, un scrutin jugé crucial et constituant une étape importante dans le processus de parachèvement des institutions de l'Etat de droit.

Dans son éditorial, ce quotidien exprime un certain réconfort quant à la composante des listes de candidats qui compte une majorité de jeunes universitaires et des cadres de diverses disciplines.

"El Moudjahid" évoque également dans ses pages une reprise de confiance de l'élite après les mesures initiées par les hautes autorités du pays qui ont ouvert la voie à l'émergence d'une nouvelle classe de candidats aux élections législatives, titulaires de diplômes et de postes supérieurs.

Evoquant également l'émergence d'une nouvelle classe de candidats aux législatives, le quotidien "Horizons" aborde ces nombreux "journalistes qui osent" passer de l'autre côté de la barrière pour se porter candidats au scrutin, et qui estiment que le journaliste doit aussi participer au changement, donner son avis et proposer des solutions.

Dans son carnet de campagne, "Horizons" revient sur l'émancipation de la femme algérienne, la promotion de ses droits et sa nomination aux postes de décision qui sont au cœur des programmes de certaines formations politiques.

Le quotidien "Le jeune indépendant" ouvre son édition de ce lundi sur "Les mesures sanitaires bafouées" lors de la campagne électorale de ces législatives anticipées et dénonce le fait que le protocole sanitaire, tel que dévoilé par l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), soit "plus que malmené et piétiné" dans les meetings et rassemblements.


Lire aussi: Législatives: l'appel des candidats pour un vote massif relevé


Ce journal, qui est également revenu sur les derniers meetings de partis en lice, relève de nombreuses infractions au protocole sanitaire par les partis politiques.

Le quotidien "Liberté" évoque le débat suscité chez les internautes par les affiches de campagnes et leurs conceptions et par les propos insolites des candidats lors des meetings et activités de proximité. Ce média relève également dans son édition du jour l'annulation de plusieurs meetings dans la wilaya de Bordj Bou Arreridj, faute de public.

Dans son analyse du jour, "Le quotidien d'Oran" relève des disparités dans le traitement médiatique entre les candidats parrainés par les politiques et les chefs de partis qui tiennent la "vedette sur les écrans de télévision et les compte rendus de la presse" et les listes indépendantes qui "peinent à faire entendre leur voix (...) engagés dans un travail de proximité pas assez médiatisé et caractérisé par un climat social défavorable".

"Crésus" évoque l'impératif de bâtir une économie forte qui a été mis en avant par les candidats de partis politiques lors des meetings animés dimanche, onzième jour de campagne.

Le quotidien arabophone "Echaâb" ouvre son édition sur un plaidoirie des partis en lice pour des réformes économiques et politique ainsi que pour une participation massive le 12 juin prochain, également abordé dans les pages du jour "El Massa" la consécration de l'acte démocratique et l'édification des institutions de l'Etat.

Pour le quotidien "Echourouk" le boycotte n'est pas une solution pour le changement, alors que "El Khabar" évoque des candidats au bagage universitaire et professionnel parfois truqué.

Législatives: l'émergence d'une nouvelle classe de candidats relevée
  Publié le : lundi, 31 mai 2021 10:38     Catégorie : Algérie     Lu : 4 foi (s)   Partagez