Législatives: la presse nationale évoque l'esquisse d'un nouveau paysage politique "porteur d'espoir"

Publié le : mardi, 01 juin 2021 08:58   Lu : 7 fois
Législatives: la presse nationale évoque l'esquisse d'un nouveau paysage politique "porteur d'espoir"

ALGER - La presse nationale paraissant ce mardi a évoqué l'esquisse d'un nouveau paysage politique porteur d'espoir qui s'inscrit en droite ligne avec l'édification d'une Algérie nouvelle, à la faveur notamment de l'émergence des listes indépendantes et de jeunes candidats universitaires aux élections législatives anticipées du 12 juin prochain, ce qui augure d'une Assemblée nationale populaire "représentative".

Dans son commentaire sous le titre "L'espoir", le quotidien national El Moudjahid a estimé qu'"un nouveau paysage politique s'esquisse avec ces élections qui ont permis l'émergence de jeunes universitaires", relevant que "des médecins, des juristes, des ingénieurs , des informaticiens et autres figurent  dans ces listes indépendantes".

Pour le tabloïd, "le pas est franchi pour s'inscrire dans le progrès, prendre part à l'oeuvre du renouveau et se soumettre aux exigences et enjeux de l'étape", estimant que "l'Algérie nouvelle n'est plus un vain mot".

Le Soir d'Algérie demeure un des rares journaux à s'intéresser aux candidats indépendants "aux profils variés et en manque d'ancrage politique partisan", mais qui, selon la publication, "croient en leurs capacités d'incarner le véritable changement".

Rappelant que sur les 1.483 listes, 837 sont des listes indépendantes contre 646 partisanes, le Soir d'Algérie a estimé que "cette tendance exponentielle des listes indépendantes a permis de mettre en lumière de nouvelles compétences qui s'adonnent à la chose politique en toute liberté et courage".

L'Expression qui assure une large couverture de ces élections, a qualifié la décision de participation aux prochaines élections législatives "d'acte de militantisme", soulignant que les candidats qui s'approchent de la fin de la deuxième semaine de campagne "sortent l'artillerie lourde pour exprimer leurs profondes ambitions".

Le journal reprend ainsi les déclarations-phare des candidats en consacrant dans chaque édition une interview pour un candidat issu des listes indépendantes.


Lire aussi: Campagne électorale: les candidats multiplient les appels au vote pour avorter les plans hostiles


Dans son Carnet de campagne, Horizons s'est attardé sur la communication qui "n''a jamais été le fort des candidats aux scrutins", estimant à ce propos qu'"il sont rares ceux qui s'y distinguent". 

Dans le même sillage, cette publication a constaté que "les espaces destinés à accueillir les affiches des candidats sont peu exploitées", justifiant cette situation par "la dégradation des affiches, le retard dans l'attribution des identifiants pour les partis ou encore le manque de moyens financiers".

Le quotidien arabophone El Khabar a repris les déclarations des candidats, tous unanimes à mettre l'accent sur la nécessité d'une "forte participation", lesquels ont estimé que ces élections marquent "le début d'une nouvelle ère", alors que le boycott s'apparente à un prolongement de l'ancien régime".

El-Khabar s'est en outre intéressé aux réseaux sociaux, citant Facebook qui s'est transformé en terrain de compétition entre les différents candidats, désertant les rassemblements et meetings populaires traditionnels qui caractérisent chaque élection.

Echorouk s'est attardé sur les principales déclarations des chefs de partis qui ambitionnent d'apporter leur pierre à l'édification d'une nouvelle Algérie, ces candidats ayant mis en avant l'engagement de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) d'assurer "un vote juste et libre, loin de toutes les formes de fraude".

Le quotidien Ech Chaab a, de son côté, insisté sur "l'importance d'une forte participation aux élections", tout en appelant les candidats à tenir leurs promesses électorales, une fois qu'ils sont élus, alors qu'El Massa est revenu sur le communiqué du Conseil de la nation qui a exprimé "sa satisfaction quant au rythme que connaît le déroulement de la campagne électorale pour les législatives du 12 juin prochain".

"Une campagne qui se tient dans un climat empreint de sérénité, de démocratie et d’expression libre et responsable", rappelant que le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a garanti leur intégrité et leur transparence.

Sur un autre registre, le quotidien Crésus rapporte que les chefs des partis du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaid, et du Mouvement El Bina el Watani, Abdelkader Bengrina  "veulent pardonner aux hommes d'affaires emprisonnés, en échange de la restitution de l'argent volé".

En fin, la quasi-totalité des quotidiens ont repris la déclaration du Chef d'Etat-Major de l'Armée nationale populaire (ANP), le Général de Corps d'Armée, Saïd Chanegriha qui a appelé tous les Commandements à appliquer "rigoureusement" les instructions et les orientations du Haut Commandement pour mettre en échec tout plan ou action visant à perturber le déroulement des élections législatives du 12 juin en cours.

Législatives: la presse nationale évoque l'esquisse d'un nouveau paysage politique "porteur d'espoir"
  Publié le : mardi, 01 juin 2021 08:58     Catégorie : Algérie     Lu : 7 foi (s)   Partagez