Presse nationale: la campagne électorale amorce son ultime virage

Publié le : jeudi, 03 juin 2021 08:41   Lu : 17 fois
Presse nationale: la campagne électorale amorce son ultime virage

ALGER - En entamant, jeudi, la 3éme semaine de sa vie, la campagne électorale pour le compte des législatives du 12 juin courant, amorce son ultime virage, relève la majorité de la presse nationale, parue ce jour.

Ainsi, le quotidien "Echaab" a consacré un dossier spécial dédié au bilan de la seconde semaine de la campagne actuelle, devant s'achever mardi prochain, en titrant: "partis et candidats indépendants mènent une course contre la montre", et en faisant observer "la cadence accentuée" des activités de ces derniers, et ce, dans le souci de séduirele plus large électorat.

Et de relever que les animateurs de cette campagne ont misé, pour la plupart d'entre eux, sur le rôle de la jeunesse et sur le développement, qualifiant ces deux dossiers de "carte gagnante", tout en mettant en exergue le fait qu'il s'agit d'une jeunesse dotée de "compétences" et que les postulants à la future Assemblée populaire nationale (APN) ont fait valoir également la carte de "la lutte contre le chômage".

Ceci, au moment où certaines formations politiques ont mis en avant la question des droits de la femme, tout en promettant la "réhabilitation" de la place de celle-ci dans la société algérienne, à l'instar du " Tajamou Amel El Djazair", dont la présidente, Fatima-Zohra Zerouati, s'est engagée à "consolider les acquis politiques et juridiques" arrachés par lafemme, de même que la valorisation de celle au foyer qu'elle qualifie d'"éducatrice des générations".

Le système éducatif, les zones d'ombre, la lutte contre la bureaucratie, les droits des personnes aux besoins spécifiques et vulnérables, etc, sont autant de dossiers tout aussi "défendus" par d'autres représentants de la classe politique ainsi que les candidats indépendants, a ajouté la même publication.

Sous la titraille "le dernier virage vers le Parlement",  le quotidien "El Massa" a également présenté à ses lecteurs un dossier électoral, à la lumière de ce que fût la 2éme semaine de la campagne électorale, en prévision du prochain scrutin et sur fond d"exacerbation de la concurrence" entre les candidats.


Lire aussi: 14ème jour de campagne: les candidats mettent en garde contre les conséquences du boycott des législatives


Ces derniers, écrit le journal, ayant "mis à profit leur présence sur les panneaux d'affichage, ainsi qu'à travers les permanences électorales dans les villes et quartiers, tranchant ainsi avec la tiédeur constatée lors de la 1ére semaine de la campagne électorale".

Et de se féliciter de "l'absence de l'argent sale" durant celle en cours, comme cela fût pratiqué par le passé", citant "la mobilisation de bus à l'effet de remplir les salles, en recourant à certaines catégories de la société comme les étudiants et les personnes âgées".

Pour sa part, "Echourouk El Yawmi" a relayé les plaidoyers des différents leaders politiques mettant en garde contre "le boycott", tout en insistant sur le fait que la prochaine consultation électorale représente "une bouée de sauvetage" pour les Algériens, tel que relevé par le président du Mouvement de la Société pour la Paix (MSP), Abderrezak Makri.

S'exprimant dans une interview accordée à cette publication, ce dernier a saisi cette tribune pour afficher son satisfécit quant à la "popularité" de cette formation politique et pour prédire l'échec de "80 % des candidats indépendants" à accéder au Palais de l'avenue Zighout Youcef.

Outre un article récapitulatif des activités électorales de la journée précédente, le quotidien "El-Moudjahid" a fait, de son côté,  écho aux meetings et autres rassemblements ayant ponctué le 14ème jour de la campagne électorale, en mettant en exergue les déclarations phares de leurs animateurs. A l'instar de l'appel, depuis Blida, du président de l'Instance de gestion du parti "Talaie El Hourriyat", M. Benouenane, en faveur d'une "participation massive" le jour du scrutin, ou encore la promesse du président du "Mouvement  Al-Bina", Abdelkader Bengrina, d'accorder "la priorité au sud en tenant comptant de ses spécificités climatiques notamment".

Même exercice du côté du quotidien "L'Expression" qui a repris l'essentiel des interventions des leaders politiques, dont celle du président d'"Ennahda", Yazid Benaicha, qui,depuis Médéa, a estimé que le prochain rendez-vous électoral était "une épreuve pour les autorités du pays et un test de leur volonté à respecter leur engagement de garantir latransparence et la crédibilité du scrutin".

 A partir de la même ville, le président du Front national algérien (FNA), Moussa Touati, a souligné que " le peuple algérien aspire à un changement profond et radical, aussi bien dans la pratique politique que la gestion des affaires de la communauté nationale".

En revanche, "Le Soir d'Algérie" a opté pour un intérêt particulier à certaines sorties médiatiques jugées "originales" et tranchant avec le discours ambiant ayant marqué les deux premières semaines de ladite campagne. A commencer par celle du Secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Tayeb Zitouni, par laquelle il a promis "l'application de la peine de mort" à l'encontre des auteurs de viols et de kidnappings d'enfants, comme moyen de juguler ce phénomène grandissant.

Presse nationale: la campagne électorale amorce son ultime virage
  Publié le : jeudi, 03 juin 2021 08:41     Catégorie : Algérie     Lu : 17 foi (s)   Partagez