Elections locales : 75% des décisions de rejets de candidatures approuvées par le Conseil d’Etat

Publié le : mercredi, 03 novembre 2021 15:06   Lu : 15 fois
Facebook: @ndependentNationalAuthorityOfElections
Facebook: @ndependentNationalAuthorityOfElections

BOUIRA- Les trois quarts des décisions de rejets de candidatures aux élections locales du 27 novembre prises par l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), ont été approuvées par le Conseil d’Etat, a annoncé, mercredi à Bouira, le président de cette instance, Mohamed Charfi.

"75 % des décisions de rejets de candidatures prises par l’ANIE ont été validées et approuvées par le Conseil d’Etat, tandis que 25 % de décisions de rejets ont fait l’objet d’annulation par les instances judiciaires", a expliqué à la presse le président de l’ANIE, qui a inspecté dans la matinée, deux salles-modèle fin-prêtes pour abriter des meetings électoraux à Bouira.

Pour les 25 % des rejets annulés par la justice, l’ANIE revoit ces décisions sur la base de grosses de jugements en vue de réhabiliter les candidatures concernées, a signalé M. Charfi, qui a saisi cette occasion pour réaffirmer l’engagement de son instance à "lutter contre la fraude électorale et l’argent sale".

"Le rôle de l’ANIE est non seulement d’organiser des élections, mais surtout d’approfondir la démocratie constitutionnelle via des pratiques saines et transparentes", a insisté le même responsable.

"La force des nations réside dans le respect de la liberté des choix des peuples et l’ANIE est créée pour développer davantage cette idée de démocratie constitutionnelle via l’organisation de scrutins transparents, afin que l’Algérie puisse reprendre sa place de puissance régionale", a-t-il dit.


Lire aussi: Election du 27 novembre : l’ANIE insiste sur le respect ferme du protocole sanitaire contre la Covid-19


Pour l’instauration de cette démocratie constitutionnelle, M. Charfi a jugé indispensable de veiller au respect de la liberté du choix lors des élections, et ce, conformément aux engagements pris dans la déclaration du 1er novembre 1954, afin de bâtir un Etat de droit et surtout pour honorer les sacrifices des martyrs de la Révolution.

Dans ce contexte, le président de l’ANIE a rendu un vibrant hommage au défunt Moudjahid Ali Zamoum, décidé le 28 aout 2004 à l'age de 70 ans, en visitant la maison de la culture de la ville de Bouira baptisée à son

nom.

Media

Elections locales : 75% des décisions de rejets de candidatures approuvées par le Conseil d’Etat
  Publié le : mercredi, 03 novembre 2021 15:06     Catégorie : Algérie     Lu : 15 foi (s)   Partagez