Tébessa : rapatriement de 16 émigrants clandestins algériens du centre de détention libyen

Publié le : samedi, 27 avril 2019 19:43   Lu : 47 fois
Tébessa : rapatriement de 16 émigrants clandestins algériens du centre de détention libyen

SOUK AHRAS-  Seize (16) émigrants clandestins algériens qui se trouvaient dans un centre de détention libyen ont été remis vendredi aux autorités sécuritaires algériennes par les autorités libyennes au poste frontalier de Bouchebka (Tébessa), a-t-on appris de source sécuritaire du service régional de la police aux frontières (PAF) de Souk Ahras.

Selon la même source, les services de la PAF au poste frontalier de Bouchebka ont accompli vendredi les procédures de "réception" de 16 émigrants clandestins algériens qui étaient détenus au centre de renseignements des passeports du ministère de l’Intérieur du gouvernement d’entente nationale libyen dans la ville de Zouara, où se trouvaient 50 autres émigrants clandestins algériens déjà reconduits vers le pays en novembre 2017.

La même source a ajouté que les autorités libyennes avaient interpelé ces émigrants clandestins au cours des derniers mois à la ville de Sebratha où ils s’apprêtaient à embarquer sur des barques en bois vers l’Italie, aux côtés de 78 autres émigrants clandestins du Côte d’Ivoire et du Pakistan qui devront être rapatriés vers leurs pays en coordination avec l’Organisation internationale pour les émigrations dans le cadre du programme d’aide au retour volontaire et la chambre de rapatriement du dispositif.


Lire aussi: Inès Houaria Dergam-CRA: atténuer les souffrances des familles de migrants clandestins


Les 16 émigrants clandestins algériens sont actuellement placés en garde à vue au siège de la sûreté de la wilaya de Tébessa, selon la même source qui a précisé que 5 sont originaires de Mila, 3 de Bejaia, 3 de Batna, 2 Tizi Ouzou, 1 d’Oum El Bouaghi, Sidi Bel Abbès et Jijel.

 Selon la même source, ces émigrants clandestins seront présentés dimanche au procureur de la République près le tribunal de Tébessa.

De son côté, la ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme a demandé aux autorités algériennes d’intervenir dans l’affaire des disparus algériens sur le territoire tunisien, selon un communiqué diffusé vendredi.

La ligue assure, dans le même communiqué, que tous les indicateurs dont des témoignages de détenus algériens et tunisiens dernièrement libérés confirment la présence d’algériens dans des prisons tunisiens.

Tébessa : rapatriement de 16 émigrants clandestins algériens du centre de détention libyen
  Publié le : samedi, 27 avril 2019 19:43     Catégorie : Algérie     Lu : 47 foi (s)   Partagez