BLIDA - Le moudjahid Mohamed Ghafir, dit "Moh Leklichi", membre de la Fédération de France du Front de libération nationale (FLN), durant la guerre de libération nationale, a estimé, jeudi à Blida, que les manifestations du 17 octobre 1961, auxquelles ont pris part des milliers d’Algériens à Paris, étaient la dernière halte de la Guerre de libération nationale, couronnée par l’indépendance du peuple algérien.

Published in Algérie

ALGER - La répression policière lors des tragiques manifestations du 17 octobre 1961 à Paris avait montré le visage de la France qui voulait "liquider" la Fédération de France du Front de libération nationale (FLN) en vue d'affaiblir la glorieuse Révolution algérienne, ont soutenu jeudi à Alger des anciens moudjahidine de cette Fédération.

Published in Algérie

AIN DEFLA - La commune de Miliana (Aïn Defla) a commémoré jeudi le 63ème anniversaire de la mort du chahid Ali Ammar, dit Ali la Pointe, tombé au champ d’honneur le 8 octobre 1957.

Published in Régions

ALGER- La question mémorielle entre l'Algérie et la France connait "une évolution" du côté de la présidence française, a affirmé l'historienne française, Raphaëlle Branche, reconnaissant, toutefois, que cette évolution n'est "pas forcément linéaire", du fait des pratiques des administrations des archives qui sont en contradiction avec la parole présidentielle.

Published in Algérie

ALGER- La France, durant la Guerre d'Algérie notamment entre 1956 et 1962, a ordonné à ses services secrets d’assassiner des citoyens français "pro-FLN" (Front de Libération nationale), relève le journaliste d'investigation Jacques Forollou dans une contribution au Journal français Le Monde de vendredi.

Published in Algérie

ALGER- Une association française (association républicaine des anciens combattants, des combattants pour l'amitié, la solidarité, la mémoire, l'antifascisme et la paix +ARAC+ ) a appelé, jeudi, au "libre accès à l’ensemble des archives relatives aux massacres du 17 octobre 1961 et la reconnaissance de ces crimes par l'Etat", peut-on lire dans son communiqué.

Published in Algérie

CONSTANTINE- Le martyr Zighoud Youcef, architecte des offensives du nord Constantinois, du 20 août 1955, était un "fin stratège qui sentit profondément l’immense responsabilité de maintenir l’étincelle de la Révolution, déclenchée en novembre 1954" a affirmé mercredi à Constantine, le Pr Abdellah Boukhalkhal, ancien recteur de l’Université des sciences islamiques "Emir Abdelkader".

Published in Algérie

TIZI-OUZOU - Connaître la tactique de l’ennemi et le devancer a été "le principal atout" du Colonel Amirouche, qui était alors capitaine et chef militaire de la Petite Kabylie, pour sécuriser le Congrès de la Soummam qui s'est tenu le 20 août 1956 à Ifri Ouzellaguen, a témoigné le moudjahid Djoudi Attoumi dans deux de ses ouvrages "Le colonel Amirouche, entre légende et Histoire" et "Chroniques des années de guerre de la wilaya III".

Published in Régions

CONSTANTINE- Le film prévu sur le Chahid colonel Zighoud Youcef, architecte de l’offensive du 20 août 1955 au Nord-Constantinois, permettra de mettre la lumière sur un pan de l’histoire de la Guerre de libération dans la Wilaya II historique, a affirmé mercredi le président de la fondation Chahid-colonel Zighoud Youcef, Ahcène Tlilani.

Published in Culture

ALGER- Le Musée Central de l'Armée a organisé, mercredi à l'occasion de la célébration du double anniversaire des offensives du nord Constantinois et du congrès de la Soummam (20 août 1955/1956), plusieurs activités dont la projection d'un documentaire et une conférence, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

Published in Culture