Algérie

ALGER - Les travaux d'une conférence, à l'occasion de la Journée nationale de l'émigration, commémorant les massacres du 17 octobre 1961 qui ont fait des victimes parmi des émigrés algériens sans défense ayant subi la répression et la torture de la police française, ont débuté dimanche au Centre international des conférences (CIC), Abdelatif Rahal.
ALGER - Les participants à la conférence sur les "Massacre du 17 octobre 1961 et Mémoire nationale", abritée par l'Institut national des études de stratégie globale (INESG) à Alger, se sont accordés que les actes commis par la France coloniale en Algérie "sont des crimes contre l'humanité imprescriptibles", appelant à demander des comptes à la France car il s'agit là d'un crime d'Etat.

Communiqué du Conseil des ministres

dimanche, 17 octobre 2021 19:27
ALGER- Le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelmadjid Tebboune a présidé, dimanche, une réunion du Conseil des ministres, consacrée à l'examen et à l'approbation d'un projet de loi sur la lutte contre la spéculation et à la présentation d'exposés relatifs à plusieurs secteurs, indique un communiqué de la Présidence de la République, dont voici la traduction APS:
ALGER- Les journalistes et employés de l'établissement public de télévision et de la radio nationale ont observé dimanche à Alger une minute de silence à la mémoire des martyrs des massacres du 17 octobre 1961 à Paris.
ORAN - Les participants à une conférence sur les manifestations du 17 octobre 1961 à Paris, ont souligné, dimanche à Oran, que ces événements ont apporté un soutien fort à la Guerre de libération et ont démontré la mobilisation des Algériens en France dans le combat libérateur du pays.
ALGER- Le ministre de la Communication, Amar Belhimer a adressé ses condoléances les "plus attristées" à la famille de l'écrivain journaliste, Hassan Bendif, décédé dimanche, rappelant que le défunt avait eu plusieurs contributions et initiatives d'ouverture de bibliothèques professionnelles pour encourager la lecture et diffuser le savoir.
ALGER- Les forces de police ont observé, dimanche à travers tout le territoire national, une minute de silence à la mémoire des Chouhada des massacres du 17 octobre 1961, a indiqué la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.
ALGER- Le ministre des Moudjahidine et des Ayants-droits, Laïd Rebiga, a affirmé dimanche que l'écriture de l'Histoire nationale et sa vulgarisation "ne se limite pas" uniquement aux ministères et instances officielles, mais "concerne toutes les franges de la société".
ALGER- Le ministre de la Communication, Ammar Belhimer a affirmé dimanche que le décret exécutif régissant l'information en ligne vise à "encadrer et organiser l'information en ligne et à réguler cette activité pour mettre fin à l'anarchie qui prévalait, l'objectif étant de garantir une large protection des droits et des libertés des parties exerçant dans la diffusion électronique".
ALGER -Le Mouvement El Islah a appelé, dimanche, la France à "faire repentance et à présenter des excuses" pour les crimes coloniaux commis durant la période coloniale, dont "les assassinats et la liquidation physique" ayant ciblé des manifestants algériens le 17 octobre 1961 à Paris.