La culture, partie intégrante du processus de réforme économique

Publié le : mardi, 25 août 2020 09:04   Lu : 13 fois
La culture, partie intégrante du processus de réforme économique

ALGER- Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, a indiqué, lundi à Alger, que "la culture est une partie intégrante du processus de réforme économique et une des sources de richesse".

"La culture, à l’instar de tous les secteurs sensibles, est une partie intégrante du processus de réforme économique et une importante source de richesse, d’autant que l'Algérie dispose d'un potentiel considérable en la matière", a affirmé le Premier ministre lors de la cérémonie de clôture des Journées du patrimoine immatériel algérien.

Soulignant la détermination de mettre à profit les trésors de l'art et du patrimoine ainsi que les espaces culturels et le produit culture pour en faire un secteur productif contribuant au processus de relance économique, M. Djerad a dit miser, pour cela, sur l'expérience et les ambitions des artistes, des intellectuels et des porteurs de projets culturels, en tant que véritables partenaires.

"Notre démarche culturelle intègre les gens de la Culture et c’est pourquoi nous plaiderons de toutes nos forces pour une place éminemment importante des intellectuels dans la cristallisation du changement escompté et dans la consolidation des fondements de la culture algérienne authentique, en consécration de l’option du Président de la République d’un modèle culturel authentique", a ajouté M. Djerad.

A cette occasion le Premier ministre a assuré que partant du devoir de reconnaissance aux figures de proue de l’art et de la culture, artisans encore aujourd’hui de la diversité culturelle de l’Algérie, les gens de la culture continueront à être célébrés et leurs œuvres et créations promus et applaudis.


Lire aussi: Djerad: la culture, un "jalon important" dans le processus de relance économique


Il a appelé, par ailleurs, les artistes et les intellectuels à être ambassadeurs de la beauté et de la créativité de l’Algérie et à œuvrer à la promotion des œuvres artistiques nationales pour le rayonnement culturel de notre pays à travers le monde entier.

Pour sa part, la ministre de la Culture, Malika Bendouda, qui a rappelé que la culture "est un facteur de richesse", a estimé que l'orientation du Gouvernement implique pour tout un chacun d’oeuvrer à la dynamisation du paysage culturel afin d’en faire un secteur "attractif" des investissements et des capitaux.

La cérémonie de clôture des Journées du patrimoine immatériel s'est déroulée en présence des ambassadeurs et représentants de pays frères, des conseillers à la Présidence et des membres du Gouvernement.

Media

La culture, partie intégrante du processus de réforme économique
  Publié le : mardi, 25 août 2020 09:04     Catégorie : Culture     Lu : 13 foi (s)   Partagez