Ressources minérales: 26 projets de prospection et d'exploration en 2021

Publié le : mardi, 09 mars 2021 19:18   Lu : 32 fois
Ressources minérales: 26 projets de prospection et d'exploration en 2021

ALGER - Le ministre de l'Energie et des Mines, Mohamed Arkab a annoncé, lundi à Alger, le lancement en 2021 d'un programme minier prévoyant 26 projets de prospection et d'exploration de ressources minérales pour une valeur globale de 1,8 milliards de DA.

Lors d'une séance d'audition à la Commission des affaires économiques et financières du Conseil de la nation, le ministre a précisé que le programme des études et recherches minières prévu pour l'exercice 2021 comprend 25 wilayas, à savoir : Adrar, Batna, Bejaïa, Bechar, Bouira, Tamanrasset, Tébessa, Tlemcen, Tiaret, Tizi Ouzou, Jijel, Saïda, Skikda, Guelma, Constantine, Mostaganem, M'sila, Mascara, El Bayadh, Illizi, Boumerdes, Tindouf, Tissemssilt, Naama et Relizane.

Ces projets concernent principalement les ressources minérales à valeur ajoutée. Le programme est répartis sur six (06) projets d'or, deux (02) projets de cuivre, un (01) projet de manganèse, un (01) projet de sels de potasse, cinq (05) projets ploymétalliques, un (01) projet de matières premières minières résistantes à la chaleur, un projet (01) de bentonite, un projet (01) de feldspath, quatre (04) projets de soufre brut, un (01) projet de lithium, un (01) projet de pierres semi précieuses et un (01) projet de quartzite métallique.

Dans ce contexte, M. Arkab a souligné que l'Agence nationale des activités minières lancera le développement minier des sites et mines de métaux (métaux précieux, pierres précieuses et semi précieuses ainsi que les minéraux feldspathiques).

Concernant le projet de valorisation de la mine de Ghar Djebilet (Tindouf), le ministre a annoncé l'achèvement de l'élaboration de tous les documents relatifs au lancement du projet, la société Feraal étant sur le point de parachever les négociations avec un groupe de sociétés technologiques chinoises pour la signature du contrat de partenariat avant la fin mars en cours.

L'exploitation de cette mine vise à garantir et assurer la matière première aux usines de sidérurgie à travers le territoire national, a-t-il rappelé.

Concernant l'exploitation et la transformation du phosphate, le ministre a cité les deux projets importants du secteur, à savoir le projet complémentaire d'exploitation et de transformation du phosphate, et celui relatif à la production de phosphate pour l'alimentation animale, soulignant que l'Algérie recèle des réserves exploitables à plus de 3 milliards de tonnes dans les mines de Bir El Ater (Tébessa) et qui constitue, selon lui, "une opportunité pour développer une industrie métallique et manufacturière à valeur ajoutée pour contribuer à la relance de l'économie nationale".

A ce propos, M. Arkab a fait état du parachèvement de l'élaboration des documents (cahier des charges, avis d'appel et avis de confidentialité et de non-divulgation) qui constituent le dossier de l'appel à manifestation d'intérêt  en vue de la création d'une société par actions (SPA) pour le développement et l'exploitation de la mine de de Bled El-Hadba outre la transformation chimique de phosphate et la fabrication des engrais en Algérie, ajoutant qu'il était prévue de lancer une opération pour trouver des partenaires avant la fin du premier trimestre de l'année en cours.


Lire aussi: Arkab: l'Algérie se dirige vers l'autosuffisance en fer à l'horizon 2025


S'agissant du projet de fabrication des produits phosphatés destinés à l'alimentation animalière et végétale, le même responsable a indiqué qu'il s'agissait de la relance de l'usine d'El-Aouinet  (Tébessa) d'une capacité productive de 300.000 tonnes/an d'acide phosphorique, lequel sera lancé avant la fin du 1er semestre de 2021 au plus tard.

Evoquant dans son exposé le projet d'exploitation du gisement de zinc et de plomb à Oued Amizour (Bejaia), le ministre de l'Energie et des mines a rappelé le lancement de toutes les études techniques pour la valorisation de ce gisement, affirmant que les négociations avec le partenaire australien seront parachevées en 2021 pour la restructuration de la contribution au projet (selon la règle 51/49%) conformément aux deux articles 49 et 50 de la loi des finances complémentaire (LFC) 2020.

M. Arkab n'a pas écarté, dans ce sens, la recherche d’autres partenaires chinois en vue de l'exploitation du gisement d'Oued Amizour.

Selon le ministre, il est fort possible que la licence d'exploitation de ce gisement soit attribuée avant l'année en cours en vue d'engager la phase de construction et de développement de ce projet.

Rappelant, par ailleurs, les étapes définies par le ministère pour le soutenir et attirer les investissements étrangers et locaux dans les filières de production des minerais, il a cité entre autres l'opération de réforme du cadre législatif et organisationnel relatif aux activités minières  outre l'intensification des programmes de recherche pour l'exploration de nouvelles ressources minérales.

Ressources minérales: 26 projets de prospection et d'exploration en 2021
  Publié le : mardi, 09 mars 2021 19:18     Catégorie : Economie     Lu : 32 foi (s)   Partagez