LPL: des instructions pour le règlement avant fin juin des projets à l'arrêt

Publié le : jeudi, 18 mars 2021 16:08   Lu : 33 fois
LPL: des instructions pour le règlement avant fin juin des projets à l'arrêt

ALGER- Le ministre de l'Habitat, de la Population et de la Ville, Mohamed Tarek Belaribi a donné des instructions fermes pour le traitement, avant fin juin prochain, du dossier des projets à l'arrêt au titre de la formule Logement public locatif (LPL), indique le ministère dans un communiqué.

"Poursuivant la série des rencontres qu'effectue M. Belaribi avec les Offices de promotion et de gestion immobilières (OPGI) et les directions d'Urbanisme, d'Architecture et de Construction, accusant un " retard flagrant" dans la réalisation des projets LPL, le ministre a présidé, mercredi, une réunion qu'il avait entamée par évoquer les projets LPL dans la wilaya d'Annaba qui compte en 2019, 4.187 unités de logement, dont 2.553 sont en cours de réalisation, 1.260 à l'arrêt, 44 achevées, des travaux d'aménagement non encore lancés, ainsi que 239 unités dont les travaux d'aménagement sont en cours de réalisation".

A ce propos, le ministre a insisté sur l'application de l'instruction relative au lancement des travaux d'aménagement des logements en cours de réalisation et des logements achevés dont les travaux d'aménagement n'ont pas encore été entamés.

Concernant les logements à l'arrêt et qui sont estimés à 2.260 logements, M. Belaribi a souligné la nécessité de remédier aux obstacles administratifs avec les autorités locales, dans un délai de 30 jours maximum, faute à quoi, " des mesures nécessaires seront prises", a-t-il ajouté. 

Dans le même contexte, le ministre a instruit tous les OPGI, de la nécessité d'achever tous les projets de logement de la formule LPL lancés en 2016.

Pour ce qui est de la wilaya de Tissemsilt qui s'était vue attribuer un programme de 8.970 unités de logement, dont 446 logements achevés, 82 Lgts dont les travaux d'aménagement extérieur n'ont pas encore été entamés, 6.032 Lgts en cours de réalisation, 848 logements à l'arrêt et 440 Lgts dont les travaux n'ont pas encore été entamés à ce jour, le ministre a ordonné le lancement des projets d'aménagement de 82 Lgts.

Il a également enjoint le directeur de l'OPGI et le directeur d'Urbanisme, d'Architecture et de Construction de cette wilaya, de coordonner, en vue de se lancer dans les projets d'aménagement des logements en cours de réalisation, dans l'objectif de livrer 3.000 logements fin 2021. 

Pour les 440 logements dont les travaux n'ont pas encore été lancés, le ministre a instruit le règlement du problème en collaboration avec le directeur de l'urbanisme et les autorités locales dans un délai maximum de 30 jours.


Lire aussi : Habitat : révision des conditions d’accès au logement social 


S'agissant de la wilaya de Tipasa qui compte 3.444 logements dont 36 ont été achevés, et 114 ont été achevés avec des VRD en cours de réalisation, 155 dont les VRD n'ont pas encore été lancés, 756 en cours de réalisation, 2.183 dont les travaux sont à l'arrêt, 200 dont les travaux n'ont pas encore été lancés, le ministre a ordonné le lancement des VRD des 155 logements achevés dont l'aménagement extérieur n'a pas encore été lancé.

Il a également ordonné le lancement avant le mois de juin de tous les projets, à l'exception de ceux qui font face à un problème de foncier.

Le ministre a instruit d'accélérer la cadence des travaux dans cette wilaya et de coordonner avec la Sonelgaz pour le lancement de ces projets de manière à achever le plus grand nombre possible de logements. Il a saisi l'opportunité pour réaffirmer la nécessité de payer les redevances des sociétés ayant honoré les engagements prévus dans le contrat.

Le ministère de l'Habitat a souligné que "le défi consiste à éliminer la case des logements à l'arrêt ou non encore lancés, notamment ceux dont les travaux d'aménagement n'ont pas encore été lancés, du calendrier des programmes de logement à travers tout le territoire national, dans un délai ne dépassant pas fin juin".

Concernant le règlement des problèmes du foncier, la coordination reste en cours avec les autorités locales ainsi qu'avec le directeur de wilaya de l'urbanisme. Le ministère est saisi concernant les problèmes et obstacles auxquels ils sont confrontés et qui ne relèvent pas de leurs prérogatives au niveau de la wilaya.

LPL: des instructions pour le règlement avant fin juin des projets à l'arrêt
  Publié le : jeudi, 18 mars 2021 16:08     Catégorie : Economie     Lu : 33 foi (s)   Partagez