Print this page

Des facilitations douanières pour le traitement du flux de marchandises

Publié le : lundi, 19 avril 2021 11:12   Lu : 5 fois
  • Partagez
Des facilitations douanières pour le traitement du flux de marchandises

ORAN - Le Directeur général des douanes, Noureddine Khaldi a indiqué, dimanche depuis Oran, que ses services ont mis en place une série de mesures douanières pour faciliter le traitement du flux de marchandises et qui induiront plusieurs avantages fiscaux et opérationnels pour les opérateurs économiques.

Lors sa rencontre avec les opérateurs économiques de la région de l’Ouest tenue au siège de la wilaya, au 2e jour de sa visite de travail et d’inspection à Oran, M. Khaldi a fait savoir que l’Administration des douanes algériennes s’attèle à la mise en place de facilitations au profit des opérateurs économiques.

Le but étant, a-t-il expliqué, d’assurer la mise à disposition de matières premières destinées aux soutien de la production des entreprises algériennes à moindres coûts, relever la compétitivité des produits algériens sur les marchés extérieurs et réduire les délais de transit des marchandises dans les ports.

Pour M. Khaldi, les services douaniers "appuient la concrétisation de ces dispositifs avec des mécanismes de communication durables et interactifs permettant de consulter en temps réel l’information douanière objective, de promouvoir son système informatique et de concrétiser le programme de numérisation des douanes algériennes".

"Toutes ces mesures de facilitations sont accompagnées de mécanismes de contrôle en coordination avec les différents services compétents, à l’effet de préserver l’économie nationale de toutes formes de fraude et de contrebande", a relevé le même responsable.

Cette rencontre, poursuit M. Khaldi, a pour objectif, de s’enquérir des préoccupations des différents acteurs du commerce extérieur, notamment les mécanismes opérationnels de promotion de l’exportation des produits nationaux, et de débattre des différentes étapes de dédouanement et des dispositions douanières et fiscales en vigueur.

Le but étant de conférer une plus grande dynamique aux transactions économiques concernant l’exportation et l’importation des marchandises, a-t-il soutenu.

Selon le DG des douanes algériennes, cette rencontre permet également de fournir un ensemble de procédures qui devront conférer davantage de souplesse et d’efficacité au traitement douanier en accord avec les orientations économiques du pays fondées essentiellement sur la promotion des exportations hors-hydrocarbures".


Lire aussi: Appel à créer des espaces de stockage des marchandises pour décongestionner les ports


Ces procédures devront consacrer l’appareil douanier comme un outil efficace pour préserver l’économie nationale et un accompagnateur effectif pour l’opérateur économique et sécuriser les transactions économiques extérieures de notre pays.

M. Khaldi a rappelé "la mobilisation de ses services, sur tout le territoire douanier, pour contribuer effectivement et directement à la concrétisation de la nouvelle orientation de la stratégie économique dans toutes ses dimensions y compris l'application de l'ensemble des cadres actualisés des procédures douanières pour le traitement du flux des marchandises à travers les bureaux de douanes terrestres, aériens et maritimes".

Intervenant à cette occasion, le wali d'Oran, Messaoud Djari a appelé à trouver des solutions pour faire sortir les conteneurs du port, car menaçant les structures sécuritaires. Cette mesure permettra de maintenir le port en tant que zone de transit et non pas une zone de stockage.

Pour leur part, des opérateurs économiques ont insisté sur les facilitations relatives à l'éxportation des produits algériens ainsi que la réduction du temps de stockage de conteneurs sur les ports.

Lors de sa visite aux dépôts dédiés aux cargaisons à l'Aéroport international d'Oran (Ahmed Ben Bella), le DG des Douanes a mis l'accent sur l'importance de doter les aéroports en scanners et chambres froides et les mettre à la disposition des opérateurs économiques afin d'appuyer la chaine logistique et faciliter le traitement des cargaisons.

Le responsable a appelé par ailleurs à éviter le stockage des matières dangereuses dans les aéroports, à veiller à mettre en place les mécanismes de gestion des risques et à garantir un traitement plus efficace du flux des cargaisons.

Dans le même sillage, M. Khaldi a inspecté le nouveau siège de l'inspection des douanes au niveau de l'Aéroport réalisé par l’Entreprise de gestion des services aéroportuaires (EGSA-Oran). Le nouveau siège entrera en service juste après parachèvement des travaux d'équipement et la signature d'une convention entre la direction générale des douanes et EGSA-Oran portant exploitation de cette structure.

Le DG des douanes s'est rendu également à la région El Hamoul (Tafraoui) ou il a inspecté un dépôt publique de douane qui contient actuellement 1.198 conteneurs.          S'étendant sur une surface de 28.000 m² et d'une capacité de 1.500 conteneurs, le stock connait des travaux d'extension dont le taux d'avancement est à 70%.

Dans une déclaration à l'APS le DG des Douanes a mis en avant le développement du corps des douanes, soulignant "l'importance de la formation et l'amélioration des conditions de travail au niveau des aéroports et des ports".

Des facilitations douanières pour le traitement du flux de marchandises
  Publié le : lundi, 19 avril 2021 11:12     Catégorie : Economie     Lu : 5 foi (s)   Partagez