Gaz: L'Algérie honorera ses engagements contractuels avec ses partenaires européens

Publié le : lundi, 11 octobre 2021 19:55   Lu : 221 fois
Gaz: L'Algérie honorera ses engagements contractuels avec ses partenaires européens

ALGER - Le ministre de l'Energie et des mines, Mohamed Arkab a affirmé, lundi, que l'Algérie honorera ses engagements contractuels relatifs à l'approvisionnement de ses partenaires européens en gaz naturel.

"Les approvisionnements en gaz algérien acheminés vers l'Europe se font conformément aux engagements contractuels qui seront honorés dans les délais impartis", a déclaré M. Arkab au Forum de la Radio nationale, ajoutant que"l'Algérie est connue sur les marchés internationaux pour le respect de ses engagements et comme étant un partenaire sûr".

Ces déclarations interviennent sur fond de baisse des approvisionnements dans les marchés internationaux, à l'origine d'une flambée des prix.

L'Algérie approvisionne l'Espagne par 08 mds M3, un volume qui sera revu à la hausse après l'expansion du gazoduc "Medgaz" pour arriver à 10,6 mds M3 en décembre prochain, a précisé le ministre de l'Energie.

Concernant le projet de gazoduc Nigéria-Europe passant par l'Algérie, M. Arkab a fait savoir que les préparatifs à ce projet d'envergure sont à "un stade très avancé", relevant, dans ce sens, que ce nouveau gazoduc transportera le gaz nigérian à travers le Niger et l'Algérie vers l'Europe. Il a rappelé également les entretiens qu'il avait tenus avec ses homologues de ces deux Etats sur ce projet.

Un groupe de travail a été mis en place, constitué de cadres du ministère de l'Energie, d'experts du groupe Sonatrach et de l'Agence "ALNAFT", de l'Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH), outre des cadres du Niger et du Nigeria en vue de poser les premiers jalons pour la concrétisation de ce projet.

Pour ce qui est des mines, le ministre a fait état de la révision en cours de la loi sur les mines amendée en 2014 pour attirer les investissements dans ce domaine et définir des produits à grande valeur ajoutée, outre l'élargissement des études et recherches dans le domaine minier.

D'après M. Arkab il s'agira également de la restructuration et de l'organisation du groupe Manadjim El Djazaïr (MANAL) à l'image du groupe Sonatrach dans le domaine des hydrocarbures.

Le programme du secteur prévoit, pour la première fois depuis les années 70, 26 projets miniers au niveau de 32 wilayas, a fait savoir le ministre, mettant en avant notamment trois projets structurants de valeur ajoutée, en l'occurrence : le gisement de minerai de fer de Ghara-Djebilet ainsi que les gisements de phosphate à Tébessa et de Zinc à Bejaïa.

           

32 projets miniers non exploités

 

M. Arkab a déploré le faible niveau d'exploitation dans domaine minier, et que 32 produits sont toujours inexploités, affirmant offrir toutes les facilitations nécessaires aux opérateurs souhaitant verser dans ce créneau.

En 2021, l'Algérie a importé pour 1 milliard USD de matières premières disponibles en Algérie mais non extraites, a-t-il précisé.

Et de souligner l'importance de la nouvelle approche adoptée en matière d'exploration de l'or dans les wilayas du Sud, une exploration comptant sur de jeunes micro-entreprises, ce qui a permis de produire 40 kg d'or pur extraits de 4500 tonnes de roches de la croûte.

A noter que l'utilisation de matières chimiques, dans le cadre de cette activité, ainsi que le forage de plus de 5 mètres sont interdits pour préserver la santé des opérateurs.

Evoquant l'accès de l'Algérie aux marchés africains en matière d'énergie, M. Arkab a avancé "nous serons présents sur les marchés africains notamment dans les domaines où nous avons une grande expérience à l'instar des hydrocarbures".

L'Algérie avance "à grands pas" vers ces marchés, en procédant au transfert de l'expertise algérienne aux pays qui ont affiché leur intérêt à ce propos, pour ne citer que le Niger, le Mali, la Mauritanie et le Sénégal.

Le ministre a démontré les moyens du groupe Sonelgaz dans ce sens, lequel s'emploie à tirer profit des chances offertes en Afrique dans les segments du développement du réseau électrique, l'assistance technique et la fabrication d'appareils électriques.

Gaz: L'Algérie honorera ses engagements contractuels avec ses partenaires européens
  Publié le : lundi, 11 octobre 2021 19:55     Catégorie : Economie     Lu : 221 foi (s)   Partagez