Installation d'une commission de travail pour revoir les lois sur le secteur du tourisme

Publié le : vendredi, 02 février 2018 14:48   Lu : 9 fois
Installation d'une commission de travail pour revoir les lois sur le secteur du tourisme
Photo APS

ALGER - Le ministre du Tourisme et de l'Artisanat, Hacène Mermouri, a annoncé jeudi à Alger, l'installation d'un groupe de travail au niveau du secteur pour actualiser les réglementations et les lois juridiques et les adapter aux exigences actuelles du secteur.

Le ministre qui répondait aux questions de deux membres du Conseil de la nation sur le développement touristique dans la wilaya de Boumerdes, le ministre a précisé qu'"un groupe de travail a été installé en vue de revoir les réglementations et les lois juridiques régissant le secteur pour les adapter aux exigences actuelles du tourisme et parvenir à la décentralisation de la gestion en accordant plus de prérogatives aux walis et responsables locaux pour une bonne prise en charge des projets d'investissement".

Il a évoqué, dans ce cadre, "la stratégie nationale de relance du secteur mise en place pour la concrétisation du Plan d`orientation d'aménagement touristique 2030 et qui repose essentiellement sur le développement de l'investissement à travers l'assiette foncière qui doit être assurée dans toutes les régions du pays.

Il a, à ce titre, fait état de 225 zones d'expansion touristique (ZET) avec une superficie globale dépassant les 56 000 ha destinées à accueillir des projets touristiques capables de répondre aux besoins des touristes de l'intérieur et de l'extérieur du pays".

" 184 études pour l'aménagement des zones d'expansion touristique (ZET) ont été déposées, dont 74  études ont été réalisées, 40 études ont été validées et 34 autres en cours de validation ", a indiqué le ministre.

Dans le cadre du droit de concession à l'intérieur de la ZET, M. Mermouri a rappelé qu'environ 125 investisseurs ont bénéficié d'une assiette foncière à l'intérieur de ces zones, d'une superficie globale d'environ 312 ha pour la réalisation de projets touristiques qui devront compter 26.000 nouveaux lits".

M. Mermouri a évoqué "l'attractivité touristique remarquable dont jouit la wilaya de Boumerdes qui dispose de 11 zones d'extension touristique d'une superficie globale de 4800 hectares.

"Jusqu'à présent, 5 études d'aménagement touristique de ces zones ont été réalisées, dont deux approuvées", a-t-il souligné.

Qualifiant ces études de "très importantes pour atteindre l'exploitation idoine et rationnelle du foncier", le ministre a relevé l'importance d'assouplir les procédures de concrétisation des projets touristiques pour redynamiser le secteur. Il a ajouté que des conventions ont été conclues avec 11 établissements bancaires et financiers en vue de faciliter l'obtention des crédits au profit des investisseurs.

S'agissant de l'amélioration des services touristiques en réponse aux demandes des clients, M. Mermouri a rappelé tous les projets touristiques autorisés qui s'élèvent à 1946, d'une capacité d'hébergement supérieure à 258.000 dont 764 projets en cours de réalisation à l'heure actuelle.

Il a également mis en avant toutes les mesures prises pour améliorer le niveau des services (eau potable, sécurité, hygiène, formation) dans toutes les régions touristiques et plages autorisées.

M. Mermouri a souligné le rôle de la Commission nationale chargée de la préparation de la saison estivale à même de contribuer chaque année à promouvoir la destination Algérie, ajoutant que son département "attache une grande importance à ces préparations au niveau de 14 wilayas côtières qui disposent jusqu'à présent de 713 établissements touristiques d'une capacité d'accueil de 66.000 lits.

En 2017, ces wilayas côtières ont connu une affluence de 600.000 touristes au niveau des plages, a fait savoir le ministre, ajoutant que les communes de ces régions ont réalisé des recettes qui s'élèvent à 643 millions de DA.

Installation d'une commission de travail pour revoir les lois sur le secteur du tourisme
  Publié le : vendredi, 02 février 2018 14:48     Catégorie : Economie     Lu : 9 foi (s)   Partagez