Les acquis des travailleurs, fruits de dialogue et de concertation

Publié le : jeudi, 14 février 2019 12:23   Lu : 18 fois
Les acquis des travailleurs, fruits de dialogue et de concertation

ALGER - Le Secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd a affirmé, mercredi à Alger, que les acquis des travailleurs étaient le fruit du "dialogue et de concertation", appelant les travailleurs à sauvegarder ces réalisations en conservant notamment la stabilité sociale et la paix que connait le pays.

S'exprimant lors de l'ouverture des travaux de l'assemblée générale élective de la mutuelle générale des travailleurs de la sécurité sociale (MGTSS), M. Sidi Saïd a souligné que les "acquis des travailleurs sont le fruit de concertation et d'union tout en gardant ouvertes les portes du dialogue", assurant que l'Algérie a "réalisé aujourd'hui la stabilité sociale et la paix".

Mettant en garde l'ensemble des travailleurs de ceux qui voudraient attenter notre pays , le SG de la Centrale syndicale a salué le président de la République, Abdelaziz Bouteflika qui "nous a permis d'enregistrer un pas important, notamment dans les domaines économique et social suite au lancement de l'initiative de la paix", a-t-il dit.


Lire aussi: L’Algérie parmi les pays adoptant la voie du dialogue


Lors de cette rencontre, M. Sidi Saïd a invité les travailleurs à être "les gardiens de la stabilité sociale et de la paix", et de soutenir avec M. Bouteflika lors de la prochaine échéance électorale.

Par ailleurs, le ministre du Travail, de l'emploi et de la sécurité sociale, Mourad Zemali a affirmé que la mutuelle sociale était considérée comme "le deuxième socle" du système national de protection sociale et le "complément" de la sécurité sociale, notamment en matière d'assurance maladie, d'invalidité et de retraite.

Dans le cadre des réformes qu'a connu ce système, le ministère de tutelle a modifié et actualisé la réglementation de la mutuelle sociale, à l'instar des mécanismes de son fonctionnement et de son contrôle, ce qui a permis "d'élargir son champ d'intervention à travers ses prestations individuelles, ainsi que ses prestations complémentaires et supplémentaires, qui viennent s'ajouter aux services offerts par la sécurité sociale", a soutenu le ministre du Travail.

M. Zemali a plaidé pour s'employer dans le futur à trouver les moyens et les mécanismes nécessaires permettant de tirer profit des recettes complémentaires à l'âge de la retraite après installation de "la retraite complémentaire au titre de ses prestations facultatives de la mutuelle sociale".


Lire aussi: Sidi Saïd appelle les travailleurs à préserver la stabilité et la sécurité du pays


Le ministre a rappelé que sa présence "s'inscrit dans le cadre de la démarche entreprise par le Gouvernement visant à encourager toutes les initiatives et les activités qui favorisent l'organisation des relations dans le monde du travail et la promotion des droits des travailleurs dans une démarche participative" et ce, ajoute-t-il, dans le cadre "des orientations du président Bouteflika qui a de tout temps accordé une grande importance à la question de la promotion des droits de travailleurs et la consolidation de la protection sociale et la vulgarisation de la culture du dialogue et de consultation sociaux avec les partenaires sans inclusif".

S'appuyant sur l'adhésion volontaire, le système de la mutuelle repose sur les fondements et les principes de solidarité et de la gestion démocratique et participative, a expliqué M. Zemali, ajoutant que ce système assurait actuellement une couverture sociale complémentaire au profit de près d'un (01) million d'adhérents, soit 8% des assurés sociaux relevant du système de la sécurité sociale.

Réélu à la tête du conseil d'administration de la MGTSS pour la période 2019 - 2024, M. Madani Soualah a appelé le ministre du Travail à lancer le projet de retraite complémentaire "consacré par la loi mais pas encore concrétisé dans notre secteur, ce qui permettra d'avancer dans la mise en place de la retraite complémentaire au profit des futures retraités dans les plus brefs délais".

Cette revendication a été exprimée à la suite de la situation financière difficile que traverse le système de retraite, l'accès tardif à l'emploi pour les nouvelles générations ainsi que les mutations socio-économiques et les orientations démographique d'où la nécessité d'adopter la retraite complémentaire qui est à même de garantir un revenu décent.

Les acquis des travailleurs, fruits de dialogue et de concertation
  Publié le : jeudi, 14 février 2019 12:23     Catégorie : Economie     Lu : 18 foi (s)   Partagez