Le Plan national de l'eau: 98% de taux de raccordement à l'eau potable

Publié le : vendredi, 22 mars 2019 13:52   Lu : 19 fois
Le Plan national de l'eau: 98% de taux de raccordement à l'eau potable

ALGER - Le Plan national de l'eau allant jusqu'à 2035 a permis de doubler et de diversifier les capacités de collecte et de distribution de l'eau au profit des habitants, ce qui a permis de parvenir à un taux de raccordement de 98% des habitants en eau potable, a indiqué jeudi à Alger le Secrétaire général du ministère des Ressources en eau.

S'exprimant en marge d'une cérémonie organisée à la Promenade des Sablettes (Alger), à l'occasion de la Journée mondiale de l'eau qui coïncide avec le 22 mars de chaque année, M. Belhadj Bekateb a indiqué que Le Plan national de l'eau a permis de doubler et de diversifier les capacités de collecte et de distribution de l'eau, ce qui a permis de parvenir à un taux de raccordement de 98% en eau potable, à raison de 180 litres/individu quotidiennement et une distribution quotidienne au profit de 80 % des citoyens (45% bénéficient de l'eau potable 24h/24).

 '"Remporter la bataille de l'eau demeure une conditions fondamentale pour concrétiser une véritable transformation socioéconomique aussi bien dans les secteurs de l'agriculture et l'industrie qu'en matière de préservation de la santé des citoyens, la protection du système écologique et la réalisation du renouvellement urbain", a-t-il ajouté.

"Grâce aux volumes, sans précédents, des investissements publics et au Plan national de l'eau, l'Algérie a pu, dans un temps record, doubler et diversifier ses capacités en matière de collecte et distribution de l'eau, le traitement des eaux usées et l'élargissement des superficies irriguées outre l'amélioration du service public offert dans ce domaine", a affirmé M. Belkateb.


Lire aussi: Les habitants du village de "Tamlal" (Médea) font leurs adieux aux jerricans


En outre, ce programme a permis, ajoute le même responsable, de réaliser, à ce jour, 80 barrage, sept grands aqueducs, onze stations de dessalement d’eau de mer, 194 stations de traitement des eaux usées, 520 retenues collinaires, 220.000 puits profonds outre l'aménagement de 1.3 millions hectares de superficie irriguées.

Concernant la position de l’Algérie par rapport aux réalisations enregistrées dans le domaine des ressources en eau, l’intervenant a indiqué qu’elle demeure à l’avant garde des pays ayant atteint les objectifs de développement du millénaire en matière d’accès à l’eau potable et aux réseaux d’assainissement, définis par l’ONU. L'Algérie a également franchi de grands pas vers la garantie de la sécurité hydrique pour l’actuelle et la future génération.                 

Les services concernés s'attèlent actuellement à généraliser le service public de l'eau potable et de l'assainissement avec la même qualité et quantité à travers tout le territoire national tout en se focalisant sur les zones reculées et enclavées en vue de concrétiser le principe de justice sociale. Il s'agit également de consentir tous les efforts nécessaires pour hausser la rentabilité des réseaux, lutter contre le gaspillage et le raccordement anarchique et généraliser la réutilisation des eaux usées traitées.

Intervenant en marge de la célébration de la Journée mondiale de l'eau, le wali d'Alger, Abdelkader Zoukh a indiqué que tous les habitants de la capitale bénéficient du service d'alimentation en eau potable 24h/24h, ce qui constitue un véritable acquis devant être préservé.


Lire aussi: 3 personnes sur 10 n’avaient pas en 2015 accès à des services d’eau potable dans le monde


A l'occasion de la célébration de la Journée mondiale des forêts, le Secrétaire générale du ministère de l'Agriculture et du Développement rural et de la Pêche, Chadi Kamel, a déclaré que son ministère oeuvrait à atteindre, à moyen terme, une superficie forestière avoisinant les 5 millions d'hectares, rappelant que la superficie actuelle de l'environnement forestier en Algérie s'élèvait à 4,1 millions d'hectares.

Selon le même responsable, la dimension stratégique et économique des fôrets outre leurs caractéristiques en termes de tourisme et de loisirs doivent constituer l'un des pivots de l'économie nationale, un objectif que les autorités concernées oeuvrent à atteindre à travers plusieurs programmes et schémas destinés à cet effet.

Dans ce contexte, le wali d'Alger a fait savoir que la capitale compte actuellement 28 forêts urbaines, dont 14 aménagées jusqu'à maintenant et ouvertes au public comme espaces de détente et de loisirs, alors que des travaux d'aménagement de deux autres sites forestiers sont en cours en vue de renforcer le parc forestier de la wilaya en ces espaces naturels en attendant le parachèvement de l'étude des projets d'aménagement de 12 nouveaux sites forestiers.

Le Plan national de l'eau: 98% de taux de raccordement à l'eau potable
  Publié le : vendredi, 22 mars 2019 13:52     Catégorie : Economie     Lu : 19 foi (s)   Partagez