Une organisation néozélandaise condamne la violation marocaine du cessez-le-feu au Sahara Occidental

Publié le : jeudi, 03 décembre 2020 09:33   Lu : 9 fois

NOUVELLE-ZELAND- La Commission néozélandaise de solidarité avec le peuple sahraoui (WSC-NZ) a condamné « vigoureusement » la violation flagrante par le Maroc des termes du cessez-le-feu au Sahara Occidental, le 13 novembre écoulé, exprimant sa solidarité avec le peuple sahraoui dans sa lutte juste pour l’indépendance.

Dans un communiqué diffusé sur le site ‘Scoop’, la (WSC-NZ) a condamné le recours à l’Armée marocaine contre les civils sahraouis sans défense qui manifestaient pacifiquement à El-Gueguerat et réclamaient la fermeture d’un passage illégal érigé par le Maroc, indique l’Agence de presse sahraouie (SPS).

Pour la Commission, « l’ONU a échoué à tenir sa promesse d’organiser un référendum, d’autant que le déclenchement des hostilités n’est que le résultat de plusieurs années de négligence de la part de la communauté internationale envers la cause du Sahara Occidental ».

L’organisation néozélandaise a exhorté l’ONU à fixer un rendez-vous pour le référendum d’autodétermination qui tarde à être concrétisé, ajoutant qu’il importe aux Nations unies de faire pression sur le Maroc, en vue de l’amener à retirer ses troupes de la zone tampon et à respecter les termes d’un cessez-le-feu ».

L’ONU doit également, poursuit la Commission, mandater la Minurso à l’effet de surveiller les droits de l’Homme au Sahara Occidental tout en dressant les rapports y afférents et de mettre un terme au pillage des ressources naturelles sahraouies ».

La WSC-NZ a, en outre, demandé au peuple de la Nouvelle-Zélande de prendre attache avec leurs représentants politiques en vue de réclamer auprès du Gouvernement une déclaration claire sur les derniers développements de la cause sahraouie.

La WSC-NZ a également appelé le Gouvernement néozélandais à obliger les entreprises importatrices de phosphate ‘Ravensdown’ et ‘Ballance Agri-Nutrients’, à cesser l’importation du phosphate pillé du Sahara Occidental par le Maroc.

Une organisation néozélandaise condamne la violation marocaine du cessez-le-feu au Sahara Occidental
  Publié le : jeudi, 03 décembre 2020 09:33     Catégorie : Monde     Lu : 9 foi (s)   Partagez