Paix au Mali: appel à matérialiser la dynamique actuelle en avancées concrètes

Publié le : mercredi, 31 mars 2021 19:28   Lu : 9 fois
Paix au Mali: appel à matérialiser la dynamique actuelle en avancées concrètes

BAMAKO - Le Comité de suivi de l'accord de paix au Mali (CSA) a appelé les parties maliennes à matérialiser la "dynamique actuelle" en "avancées concrètes" sur le chemin de la paix dans ce pays sahélien.

Les participants à la 42 ème session du CSA, tenue à Kayes, "constatent l'absence de nouveaux progrès dans l'accomplissement de certains engagements préalablement pris, en particulier au 5ème CSA de haut niveau, appellent de ce fait à matérialiser la dynamique actuelle en avancées concrètes", indique un communiqué sanctionnant cette réunion tenue sous la présidence de l'ambassadeur d'Algérie à Bamako, Boualem Chebih, président du CSA.

Pour autant les participants déclarent " prendre note des démarches entreprises ou envisagées par les parties maliennes signataires en vue de diligenter la réalisation, à brève échéance, des actions prioritaires".

Parmi ces actions figurent: la reprise des consultations de niveau décisionnel sur les questions de défense et de sécurité entamées le 9 février 2021, l'adoption du texte relatif à la création de la police territoriale et la finalisation du processus de réorganisation territoriale dans le cadre de l’opérationnalisation des régions de Taoudéni et de Ménaka et des cercles d’Achibogho et d’Almoustrat.

Dans leur communiqué, les participants ont insisté sur l'implication des mouvements signataires dans le processus de l'élaboration des réformes politiques et institutionnelles découlant de l'accord de paix au Mali, issu du processus d'Alger, et aussi l’élargissement de la participation des femmes au sein des mécanismes de cet Accord.


Lire aussi: Mali: Le Comité de suivi de l'accord d'Alger tient sa 43ème session à Kayes


Ils ont, à cet égard, invité toutes les parties prenantes à mieux s'imprégner des remarques et recommandations publiées dans le huitième rapport de l’Observateur Indépendant en vue de diligenter la mise en œuvre de l'accord d'Alger.

A ce titre, la médiation internationale a été exhortée à "poursuivre son accompagnement aux efforts des Parties maliennes signataires pendant l’intersession pour progresser davantage dans le processus de mise en œuvre de l'accord.

Par ailleurs, les participants ont réitéré " l'importance de renforcer et structurer le cadre inter-malien de concertation pour permettre de rechercher, avec l’appui et l'accompagnement de la Médiation internationale  les solutions appropriées à toutes les questions en instance".

Enfin, les participants ont saisi l'occasion pour saluer la tenue de cette deuxième session délocalisée à Kayes, soulignant l’importance de cette dynamique de délocalisation des travaux du CSA pour l'appropriation nationale de l'accord.

Le CSA a tenu le 11 février une réunion à Kidal (nord du Mali), présidée par le chef de la diplomatie algérienne, Sabri Boukadoum. La réunion a été saluée par l'ONU qui avait évoqué une session " historique" pour un "nouveau départ ayant contribué au renforcement de la confiance" entre les parties signataires de l'accord" et au rétablissement de la paix dans le nord du Mali.

Paix au Mali: appel à matérialiser la dynamique actuelle en avancées concrètes
  Publié le : mercredi, 31 mars 2021 19:28     Catégorie : Monde     Lu : 9 foi (s)   Partagez