Journée de l'aide humanitaire: appel à faire face aux conséquences de la Covid en Afrique

Publié le : vendredi, 20 août 2021 15:46   Lu : 25 fois
Journée de l'aide humanitaire: appel à faire face aux conséquences de la Covid en Afrique

ADDIS ABEBA - Le président de la commission de l'Union africaine, Moussa Faki, a appelé les dirigeants africains à faire face aux conséquences de la pandémie (Covod-19) en Afrique et aux urgences climatiques.

"J'appelle les dirigeants africains à faire face aux conséquences de la Covid-19, aux urgences induites par le changement climatique et à veiller à ce que les besoins des personnes touchées soient en tête de notre programme de développement", lance M.Faki.

"J'appelle également la communauté internationale à soutenir la distribution des vaccins Covid-19 indispensables, en particulier en Afrique", ajoute-t-il, selon un communiqué publié, jeudi, sur le site de l'UA à l'occasion de la Journée mondiale de l'aide humanitaire, célébrée le 19 août.

"Les défis du changement climatique au milieu d'une pandémie mondiale a eu un impact sur le paysage humanitaire et a gravement touché les 27,5 millions de réfugiés, de rapatriés et de personnes déplacées en Afrique, dont la plupart se trouvent dans des situations prolongées", alerte M.Faki.

Les mesures d'intervention mises en place sont devenues, selon lui,  un défi pour les personnes déplacées qui sont incapables et trop vulnérables pour répondre à leurs besoins de sécurité sanitaire et de subsistance.

Le financement humanitaire a également diminué à mesure que les ressources sont détournées vers les interventions liées au Covid-19. Par conséquent, en plus de la pandémie de Covid-19, le changement climatique est devenu un défi exacerbant sur le continent africain, explique-t-il.


Lire aussi: COVID-19: le continent africain a enregistré plus de 7,25 millions de cas


Centré sur le changement climatique, l'Afrique a été considérablement touchée ces derniers temps par les sécheresses, les inondations, les précipitations irrégulières, la désertification et les catastrophes humanitaires liées à El Ni?o, notamment l'insécurité alimentaire, les déplacements internes de populations et la perte des moyens de subsistance des communautés agricoles.

A cet effet, le chef de la commission de l'UA appelle donc les Etats membres à "renforcer leur capacité de résilience nationale et à intégrer le changement climatique dans leurs programmes de développement nationaux".

"Les dirigeants doivent tous assumer la responsabilité d'éliminer les causes du changement climatique si nous voulons avoir une chance de répondre aux besoins humanitaires actuels et futurs. Si nous échouons, les conséquences seront une plus grande souffrance humaine et des besoins humanitaires plus importants que nous ne pourrons jamais espérer répondre, quelles que soient les réponses", prévient-il.

Il est important, pour lui, de noter qu'"aucun pays ou région n'est à l'abri du changement climatique et qu'aucun pays ou région ne peut résoudre individuellement les défis du changement climatique. Des efforts conjoints et coordonnés pour atténuer les effets néfastes du changement climatique deviennent indispensables".

A cette fin, il appelle également la communauté internationale à "soutenir les efforts locaux, nationaux et régionaux visant à renforcer la résilience tout en fournissant une assistance humanitaire aux populations des pays touchés par des urgences liées au changement climatique".

Aussi, il invite les Etats membres et les partenaires de l'UA à "poursuivre activement des approches intégrées pour renforcer la résilience au changement climatique et à accorder une attention particulière à la prévention et à améliorer encore la communication".

Journée de l'aide humanitaire: appel à faire face aux conséquences de la Covid en Afrique
  Publié le : vendredi, 20 août 2021 15:46     Catégorie : Monde     Lu : 25 foi (s)   Partagez