Brahim Merrad : 2021 sera l'année de "réhabilitation" des zones d'ombre

Publié le : jeudi, 05 novembre 2020 19:47   Lu : 8 fois
Brahim Merrad : 2021 sera l'année de "réhabilitation" des zones d'ombre

BOUMERDES - Le conseiller du président de la République chargé des zones d'ombre, Brahim Merrad a affirmé, jeudi à Boumerdes, que 2021, sera l’année de "prise en charge et de réhabilitation des zones d’ombre" du pays, grâce aux enveloppes "considérables" affectées à cet objectif, dans la Loi de finances 2021.

Dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite d’inspection d’un nombre de projets de développement, en réalisation au niveau de zones d’ombre de la wilaya, M. Merrad a signalé l’affectation, au titre de la Loi de finances 2021, qui sera adoptée prochainement, de "dotations financières considérables au profit des wilayas, dont une grande part sera destinée à la couverture et prise en charge du financement des projets de développement programmés au niveau des zones d’ombre, à travers le pays", a-t-il ajouté.

"Une grande partie des montants affectés dans le cadre de cette Loi de finances sera destinée à la réhabilitation et à l’amélioration des conditions de vie de plus de 15.000 zones d’ombre, dont le développement a été négligé, depuis des années, et ce grâce à la réalisation d’un grand nombre de projets de développement à leur niveau", a expliqué M. Merrad.

Il a souligné, à ce titre, les efforts consentis, durant cette année 2020, "en dépit des difficultés financières rencontrées", en vue, a-t-il dit, de la "couverture des besoins financiers de nombreux projets de développement au niveau de ces zones, à travers des plans de développement sectoriels et locaux, ayant permis aux autorités locales le lancement des chantiers de plusieurs opérations dans ce cadre", a-t-il fait savoir.

Le conseiller du président de la République chargé des zones d'ombre, a inspecté, à l’occasion, l’un de ces projets d’importance destiné à l’amélioration de l’alimentation en eau potable d’un bassin de population de 11.000 âmes, au niveau des villages et bourgs des communes de Larbaàtache, Keddara et Kherrouba, à l’ouest de Boumerdes. "Le taux d’avancement du projet est estimé à 75 %, et sa réception est programmée pour la fin de l’année en cours", a-t-on indiqué sur place.


Lire aussi: Zones d’ombre: raccordement de milliers de foyers aux réseaux d’électricité et de gaz


M. Merrad s’est, également, rendu dans la commune de Keddara, où il a inspecté le chantier de rénovation d’un réseau AEP, au profit d’un bassin de population de 4.200 âmes, des villages d'"Amestass", "Boulezazene", "Ichoubar" et "Abdeldjalil".

Selon les explications fournies, sur place, "le taux d’avancement du projet est de 60%, avec une prévision de mise en service pour la fin 2020".

Dans la commune de Larbaàtache (à l’ouest), il s’est rendu au niveau des régions de Sidi Mansour, Rezazkia et Benharchaou, où il s’est notamment enquis d’un projet de raccordement de 500 foyers au réseau de gaz naturel, dont le taux d’avancement est de 90 %, avec une prévision de réception pour la fin de l’année en cours.

La visite du conseiller du Président de la République chargé des zones d'ombre a, également, englobé une inspection du projet d’un réseau d’assainissement dans la région de "Boudghaghene", de la commune de Kherrouba, et de Sidi Mansour à Larbaàtache, outre un projet de réalisation d’un terrain de jeux revêtu d’un tapis synthétique à Khmiss El Khechna. A cela s’ajoutent d’autres projets de réaménagement d’écoles, de raccordement à l’électricité et de bitumage de routes.

Brahim Merrad : 2021 sera l'année de "réhabilitation" des zones d'ombre
  Publié le : jeudi, 05 novembre 2020 19:47     Catégorie : Régions     Lu : 8 foi (s)   Partagez