Gaz/électricité: la priorité accordée aux projets dans les zones d'ombres

Publié le : jeudi, 17 décembre 2020 18:04   Lu : 42 fois
Gaz/électricité: la priorité accordée aux projets dans les zones d'ombres

ALGER-Le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar a affirmé, jeudi à Alger, que la priorité a été accordée à la réalisation des projets de raccordement au gaz et à l'électricité en faveur des zones d'ombre, des agriculteurs et des investisseurs au niveau des zones industrielles dans le but de promouvoir l'activité économique dans ces régions et de créer des postes d'emploi.

Lors d’une séance plénière de l’APN consacrée aux questions orales, présidée par Slimane Chenine, président de l’Assemblée et relatives dans l’ensemble aux projets de raccordement à l’énergie au niveau des régions éloignées et enclavées dans le nord du pays, le ministre a souligné que le programme du président de la République s’est basé sur trois priorités concernant les projets relatifs à l’alimentation en gaz et en électricité, en premier lieu les zones d’ombre, puis les exploitants agricoles, et les opérateurs activant au niveau des zones industrielles.

Répondant à une question de la députée Fatma Karma (RND) sur le dégel des projets de raccordement de certains villages et agglomérations au réseau de gaz naturel dans la wilaya de Djelfa, M. Attar a assuré l’allègement des mesures administratives pour la réalisation de ces projets dans les plus brefs délais en faveur de l’ensemble des zones d’ombre, y compris celles recensées dans la wilaya de Djelfa.

A cet effet, il a précisé que "la loi impose l’organisation d’appels d’offres pour désigner et choisir l’entreprise qui prendra en charge la réalisation des réseaux de distribution de gaz ou d’électricité, néanmoins par souci de temps, la procédure a été annulée d’autant qu’elle peut prendre plus de 6 mois, et ce de par les contacts directs devant être établis entre les services de wilaya et le groupe Sonelgaz pour le choix de la meilleure société locale qui se verra confier le projet".

Attar a expliqué, en outre, le retard accusé dans la réalisation de certains projets dans les zones d’ombrpar la distance séparant la canalisation de transport de gaz naturel et les villages éloignés, soulignant que les projets relatifs aux zones industrielles et les surfaces agricoles "nécessitent la conclusion de contrats avec les sociétés de réalisation".

Dans le même contexte, a-t-il ajouté, les propriétaires de terres agricoles et les investisseurs au niveau des zones industrielles seront exonérés du paiement de 50% des coûts de raccordement à l'électricité et au gaz.

Répondant à une question du député Nasredine Aouinet (Front El Moustakbal), concernant les travaux de réalisation de deux centrales électriques à haute tension dans la Wilaya de Tiaret, M. Attar a déclaré que la wilaya avait bénéficié de l'enregistrement de la réalisation de deux projets relatifs à deux nouvelles centrales. La première à haute tension sera réalisée à la charge du Groupe Sonelgaz, quant à la deuxième située dans la commune de Madrissa, "les travaux y commenceront après la disponibilité de l'enveloppe financière".

En réponse à une autre question du député Mohamed Helali, concernant la levée du gel sur le programme de raccordement à l'électricité et au gaz dans les zones rurales de la wilaya de M'sila, le ministre a déclaré que la wilaya de M'sila a bénéficié de plusieurs programmes relatifs à la distribution de gaz et d'électricité dans le cadre du programme 2010-2016.

Il a ajouté, dans le même contexte, que grâce à ces programmes, 18 000 44 foyers ont été raccordés au gaz et 1 837 foyers ont été alimentés en électricité.

Quant aux travaux d'exploration pétrolière dans les wilayas du nord, le ministre a indiqué que les études d'exploration et de prospection sont toujours en cours dans plusieurs régions, notamment au niveau des wilayas de "Khenchela, Tiaret, Constantine et Chlef".

Gaz/électricité: la priorité accordée aux projets dans les zones d'ombres
  Publié le : jeudi, 17 décembre 2020 18:04     Catégorie : Régions     Lu : 42 foi (s)   Partagez